découvertes sensorielles

A la découverte du moon sand

Zélie est d’un naturel très curieux. Tout est prétexte à l’observation et à la découverte. Elle éprouve le même intérêt pour un nouveau jouet ou devant sa mère qui range le lave-vaisselle !!!

Elle passe aussi de longues minutes immobile à observer le chat, qui, lui aussi immobile, observe Zélie !

Il y a quelques semaines, nous sommes allés à Berck Sur Mer voir les Cerfs-volants. Même si Zélie était déjà allée à la mer, la découverte du sable a été une grande première. Et vu comme elle a particulièrement apprécié jouer avec cette nouvelle chose, l’occasion est rêvée pour tester le moon sand (sable lunaire pour toi, l’allergique à l’anglais !)

Le moon sand peut s’acheter en magasin, il me semble en avoir déjà vu à Oxybul. Mais c’est plus rigolo de le fabriquer soi-même.

Recette : 8 doses de farine pour 1 dose d’huile. Mélanger jusqu’à ce que la farine soit bien imprégnée d’huile.

Facultatif : tu peux aussi ajouter du colorant pour du moon sand coloré.

La particularité du moon sand c’est qu’il ne colle pas comme de la pâte à modeler. On retrouve le même aspect que le sable mais avec une texture toute douce.

Mixture préparée, nappe étalée, ustensiles disposés (bols en plastique et cuillères de lait en poudre… récup’ quand tu nous tiens…), il ne reste plus qu’à  attendre le réveil du petit morpion.

Tout est prêt !!
Tout est prêt !!

Les débuts ont été un peu hésitants. Zélie a commencé à jouer avec les cuillères et les bols en plastique et n’a pas prêté attention au bac de moon sand. Puis, petit à petit, elle s’est familiarisée avec la boite. Elle y a mis une cuillère, puis la deuxième, puis un doigt, puis la main entière.

approche hésitante
approche hésitante

J’ai pu m’apercevoir que Zélie n’aimait pas vraiment avoir les mains sales. Lorsqu’un peu de sable restait collé sur ses doigts elle me tendait sa main pour que je la nettoie. Mais je l’ai laissée faire et au bout de quelques minutes, ça ne l’a plus dérangé, bien au contraire.

bon appétit bien sûr !
bon appétit bien sûr !
Elle y allait de bon coeur !
Elle y allait de bon coeur !

Si au début Zélie a trouvé drôle de jeter le sable hors de la boite (moi beaucoup moins…) petit à petit, elle s’est occupée différemment : transvaser le sable de la boite vers les bols, prendre le sable avec la cuillère, laisser tomber le sable en pluie dans la boite…

Ici on travaille la motricité !
Ici on travaille la motricité !

Au final, le champ de bataille ressemblait à ça :

vous me croirez ou non, mais un coup de brosse sur les fringues et... plus rien !
vous me croirez ou non, mais un coup de brosse sur les fringues et… plus rien !

Mais étant donné que le sable ne colle pas, la maison se nettoie d’une facilité déconcertante : un coup de balai et ni vu ni connu (à condition de ne pas avoir un petit morpion qui se délecte à jouer dans le tas de poussière…)

L’activité a occupé Zélie pendant une bonne vingtaine de minutes et même le chat en a profité puisque ce fin gourmet en a mangé un peu (!) C’est une chouette activité à la fois sensorielle puisque c’est une texture assez originale et de motricité.

Nous y rejouerons c’est certain, et pourquoi ne pas faire une variante avec des animaux en plastique ?

2 Comments on “A la découverte du moon sand

  1. Aujourd’hui même j’ai testé ton activité avec maya (17 mois) et Theotime (3 ans et demi) et c’était super sympas je le referai sans hésiter!! Effectivement très simple à nettoyer et les enfants on adorer manipuler transvaser goûter aussi!! Génial! J’avais garder l’idée dans un coin de ma tête et je suis retourner voir pour avoir la recette TRES difficile!! Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *