à table !

Les ptites recettes #6 : faire son pain à quatre mains

Chez nous on est des grands amateurs de pains en tout genre.

Chez nous on affectionne le fait maison, le naturel et le local (davantage que le bio !)

Chez nous, on fait du pain en famille !

J’avais arrêté de faire mon pain lorsque j’étais enceinte de Malo parce que les odeurs me donnaient la nausée, parce que j’avais pas mal de douleurs dans le dos quand je restais longtemps debout et parce que j’étais fatiguée aussi. Mais qu’est-ce que ça nous manquait.

Il y a quelques jours, on discutait cuisine avec une de mes copines (on parle souvent cuisine chez nous !!!) et j me suis décidée à refaire du pain avec Zélie.

Faire son pain à la maison, ça a vraiment (presque) que des avantages :

– on sait comment il est fait

– on y met ce qu’on veut dedans

– on a toujours du pain frais

– ça coûte quand même moins cher

– pas besoin d’ingrédients au nom biscornu, pas besoin d’appareil électroménager dernier cri (mais alors il faut de l’huile de coude ^^)

– c’est fun.

S’il y avait un seul inconvénient à citer, ce serait sans conteste le temps que cela prend. Mais c’est surtout beaucoup de temps de pause, pour que le pain lève, il a besoin de repos.

Alors vous voulez notre recette de pain ?

C’est parti !!!

Ingrédients : 

dsc_2010

– 400 ml d’eau

– 640 g de farine. Il vaut mieux prendre de la farine exprès pour le pain, mais pour le coup, je n’ai pas eu d’autre choix que d’utiliser de la farine ordinaire étant donné que je n’avais que ça sous la main !

– 2 cuillères à café de sel

– 2 cuillères à soupe de sucre

– 5 cuillères à café de levure de boulangerie. Moi j’utilise de la levure sèche

– 2 cuillères à café d’huile (cette fois-ci c’est de l’huile d’olive)

ça c’est la base que j’utilise à chaque fois pour faire du pain. ensuite, en fonction de ce que je recherche comme résultat final (pain pour hamburger, pâte à pizza), j’adapte les proportions ou je rajoute des éléments (du fromage, des herbes aromatiques …). Cette fois, nous avons incorporé à notre pâte des noix et des lamelles d’amandes.

Pour faire mon pain, je n’utilise pas de machine à pain. Je ne m’amuse pas à pétrir la pâte à la main non plus. Alors j’utilise mon robot pâtissier qui fait très bien son job !

Avant de se lancer dans la réalisation de notre pain, Zélie s’est équipée : le joli tablier offert par ma copine et ses ustensiles de cuisine dont elle n’aura aucune utilité (!)

dsc_2012

1. Pour commencer, Zélie a versé dans le bol du robot pétrisseur les ingrédients suivants DANS CET ORDRE :

—> l’eau

dsc_2013

–> le sucre

dsc_2015

–> le sel

–> l’huile

dsc_2019

2. puis, il faut recouvrir tout ça avec la farine. La farine doit venir faire un « couvercle au dessus de l’eau et des ingrédients déjà versés afin que ceux-ci et la levure n’entrent pas directement en contact. En effet, si on met la levure au contact du sel, celui-ci va tuer la levure et elle ne pourra plus faire son travail, c’est à dire permettre au pain de lever !

dsc_2020

Au dessus de la farine, Zélie a versé les amandes, puis les noix et enfin la levure

dsc_2026 dsc_2028 dsc_2029

3. Je mets ensuite le bol sur le robot, j’attache le crochet spécial pour faire le pain et je lance la bête ! 1 minute à la vitesse la plus lente, puis 5 minutes à la vitesse 4 (mon robot en compte 5)

dsc_2030 dsc_2031

4. une fois la pâte bien pétrie par le robot, j’ai mis de la farine sur la table (pour éviter que la pâte ne colle partout), j’ai divisé le pâton en deux morceaux : un petit pour Zélie et un gros pour moi, puis, pendant quelques minutes, nous avons pétri la pâte avec nos mimines.

dsc_2037 dsc_2039 dsc_2040

Pardonnez pour les photos floues, c’est que Zélie y a mis tout son coeur !!!

5. lorsque les deux boules sont façonnées, j’ai remis la grosse boule dans le bol du robot et la petite dans un autre bol. Les deux bols sont allés sur le radiateur, recouverts d’une serviette. Nous avons laissé poser nos pâtons une heure. La chaleur active la pousse du pain. En général, je mets ma pâte sur le radiateur en hiver (quand il est en route), je la laisse sur la table l’été et quand il ne fait pas assez chaud à mon goût, je la mets dans le four à température très faible (une trentaine de degrés)

Après une heure de repos, on a pu admirer la pousse de notre pâte et le résultat est bien visible. Jugez plutôt :

dsc_2041 dsc_2055

7. J’ai remis un peu de farine sur la table, et on a pétri une deuxième fois notre pain. On lui a donné la forme que nous désirions, l’avons mis sur une feuille d’aluminium dans un plat allant au four, hop une serviette par dessus, hop contre le radiateur, hop c’est parti pour une deuxième pousse de 45 minutes.

dsc_2057

8. et de nouveau, le résultat est à la hauteur :

dsc_2056 dsc_2058

Avec un pinceau, Zélie a recouvert les deux pâtons avec de l’eau, c’est ce qui permettra d’obtenir une belle croûte bien croustillante. J’ai préchauffé le four à 150° et quand il était bien chaud, j’ai enfourné notre préparation en n’oubliant pas un plat rempli d’eau dans le fond du four, toujours pour le croustillant.

dsc_2059

J’ai laissé cuire le petit pain pendant 25 mn et le gros pendant 1 heure. Et voilà le résultat

dsc_2066

ça a été bien difficile de tenir jusqu’au goûter ! Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu s’en rendre compte. Mais ça sentait tellement bon dans la maison !!!

Et quand 16 heures eut sonné et que Zélie eut fini sa sieste (j’suis en pleines révisions des conjugaisons pour mon concours, désolée pour les formulations ^^) on a pu se régaler

dsc_2069 dsc_2072

Alors franchement, il ne vous donne pas l’eau à la bouche ce pain ?

Et avec de la pâte à tartiner maison c’est encore meilleur !!!

img_20161025_160638

Faire du pain, c’est une chouette expérience qui met en jeu les cinq sens :

–> la vue : c’est rigolo de voir le pain gonfler

–> l’odorat : quand le pain cuit, il embaume la maison

–> le toucher : la pâte est souple et très agréable à manipuler

–> le goût : je ne vais pas vous faire un dessin ^^

–> et même l’ouïe : le robot qui hurle, mais surtout la croûte qui craque sous les dents du couteau !!

Et chez vous, on fait du pain aussi ?

4 Comments on “Les ptites recettes #6 : faire son pain à quatre mains

  1. Tu prêches une convaincue ! Ici, ça fait plus de deux ans qu’on mange le main que je fais. Et même que je n’ai ni machine à pain, ni robot qui pétrit 😉
    Ma Choupette ADORE faire du pain ! C’est comme un genre de pâte à sel ^^ Elle joue avec, elle fait de petits boudins, et quand je lui donne un deuxième saladier pour jouer encore plus longtemps, je vois des étoiles dans ses yeux ! Et crois moi, quand elle joue avec, il est encore meilleur ! Puisqu’encore plus pétrit 😉
    Et, bien entendu, elle connait la liste des ingrédients par coeur ! Nous on ne mets pas de sucre, et l’huile ça dépend 😉
    Par contre, je retiens ton astuce de badigeonner le pain d’eau. Je mets toujours une coupelle, mais je n’ai jamais fait ainsi. Je testerai !!!

    1. C’est tellement meilleur le pain maison !!! Et je t’admire, toi qui pétris à la main. Bravo !!! Prochaine fournée : ce soir. Ça va sentie bon à la maison !

      1. C’est une question d’habitude 😉 De pas le choix aussi, parce que pas d’autre appareil, mais aussi de choix de ne pas vouloir d’appareil supplémentaire 😉 En 10 min mon pain est pétrit, et je n’ai pas d’ustensile supplémentaire à nettoyer 😉 Prochaine fournée ce soir aussi 😉 BON APPETIT =D

        1. Le jour où mon robot rendra l’âme, pas le choix je passerai au pétrissage à la main ^^ bon appétit à toi aussi alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *