L'art est un jeu d'enfant

L’art est un jeu d’enfant # 9 : ils hibernent !

En ce 1er octobre, voici notre réalisation pour  l’Art est un jeu d’enfant ! 

l-art-est-un-jeu-d-enfant

Vous ne connaissez pas encore ? Allez je vous explique.

L’art est un jeu d’enfant, est un rendez-vous mensuel autour d’un thème précis. C’est la douce Doriane du blog Le Pays Des Merveilles qui a eu cette chouette idée. Grâce à elle, les enfants aidés de leurs parents (et non pas le contraire) réalisent une activité autour du thème défini.

C’est la huitième fois que je participe, et Zélie a déjà eu l’occasion de :

– partir découvrir les carnavals autour du monde

– rencontrer les pirates ! 

– se promener à la ferme

– expérimenter les gouttes

– cuisiner de bons chaussons aux fruits et au chocolat

– chercher les petites bêtes

– réaliser un thème libre

– réinventer l’arc-en-ciel

Le thème de ce mois-ci est :

Ils hibernent !

Si encore une fois j’ai été très inspirée par le thème (j’adooooooooooore l’automne !!!), j’ai commencé par expliquer à Zélie ce qu’est l’hibernation. Pour cela, j’ai utilisé deux chouettes albums jeunesse :

img_20161028_174937

Celui-ci est un livre documentaire qui explique les étapes de l’hibernation pour les animaux concernés : manger, préparer son terrier, dormir … Les animaux qui hibernent sont nombreux : le loir, l’écureuil, le hérisson, la marmotte, et puis la chauve-souris aussi (j’ai appris quelque chose ^^). Enfin, dans le livre, on distingue les animaux qui hibernent et ceux qui hivernent.

Les dessins sont très jolis, teintées des belles couleurs de l’automne et le texte est très simple, mais efficace. Bref, c’est le livre parfait pour parler de l’hibernation à ma petite de deux ans (et demi ^^)

img_20161028_174949

Le deuxième est une petite histoire toute mignonne. L’hiver arrive, mais Bébé Ours ne veut pas rejoindre sa maman dans la grotte pour se protéger du froid et de la neige. Il préfère jouer, mais la tempête arrive, détruit son bonhomme de neige et Bébé Ours commence à avoir peur tout seule. Heureusement, la tanière et sa maman ne sont pas loin. Ici on parle donc de l’hivernation puisque les ours n’hibernent pas, mais j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre, où seules trois couleurs sont présentes : le marron pour les ours et les branches, le blanc pour la neige et le bleu pour le ciel. Les illustrations sont superbes et tellement douces. Bref, j’adore !

Après avoir lu (lu et relu) ces deux albums, j’ai demandé à Zélie quel animal qui hiberne elle souhaitait réaliser. Son choix s’est porté sur l’écureuil.

Pour réaliser un bel écureuil, voici donc le matériel que nous avons utilisé :

– de la peinture marron (j’ai mélangé du vert, du rouge et du jaune pour obtenir la teinte que je souhaitais)

– un coloriage écureuil (trouvé sur le site de nounoudunord que j’ai imprimé en miroir

– un rouleau de PQ

– un pinceau

– un feutre rouge et un feutre marron, une paire de ciseaux

img_20161024_103818

1. pour commencer, Zélie a peint les deux écureuils avec la peinture marron. La peinture au pinceau est une activité qu’elle maîtrise. En revanche, si elle arrive à colorier facilement au feutre sans dépasser, il n’en est pas encore de même pour la peinture. Le pinceau est plus difficile à manier ^^

img_20161024_103922 img_20161024_104146 dsc_1973

2. pendant que les écureuils séchaient tranquillement sur le radiateur, Zélie s’est attaquée au rouleau de PQ. Encore une fois, ça a été une formalité

img_20161024_104332 img_20161024_104721

3. une fois secs, j’ai découpé les silhouettes des écureuils, j’ai repassé au feutre noir sur les contours et j’ai colorié leurs nez en rouge.

dsc_1996

J’ai ensuite fixé sous le rouleau de PQ un morceau de papier, puis j’ai agrafé les deux écureuils ensemble de manière à pouvoir glisser entre les deux le rouleau de PQ. enfin, j’ai également agrafé le rouleau aux écureuils

dsc_1998

Notre petit écureuil est fini, il est prêt à partir faire ses provisions pour l’hiver !!

dsc_1999 dsc_2003 dsc_2005 dsc_2009

Enfin, nous avons aussi pensé à nos amis les oiseaux qui n’hibernent pas et qui ont besoin d’avoir des forces pour tenir jusqu’à l’arrivée du printemps.

Zélie a donc cuisiné pour eux. Au menu : gâteaux de graisse, de graines et de fruits secs.

Ingrédients :

– végétaline

– mélange de graines pour oiseaux. Moi je n’en avais pas alors on a utilisé du muesli

– moules en silicone

– casserole, saladier, cuillère

– laine

1. j’ai commencé par faire chauffer la végétaline à la casserole.

dsc_1975

2. pendant ce temps, j’ai proposé à Zélie une petite activité de motricité fine : j’ai mis le muesli dans un bol et Zélie a été chargé de transvaser le contenu dans un saladier plus grand à l’aide de la cuillère.

dsc_1978 dsc_1983 dsc_1981

3. Zélie a ensuite disposé sur une plaque, des petits moules à muffin en silicone.

dsc_1985

4. quand la végétaline a complètement fondu, je l’ai versée doucement et en plusieurs fois sur le muesli. Zélie a ensuite mélangé la préparation.

dsc_1988

5. elle a ensuite rempli les moules avec son mélange puis on a laissé sécher (environ 4 heures !!! )

dsc_1992 dsc_1993 dsc_2042

6. Une fois la végétaline bien figée, Zélie a démoulé chacun des gâteaux

dsc_2043 dsc_2046 dsc_2051

7. Elle a ensuite choisi dans mon stock de laine les couleurs qu’elle préférait. Je me suis chargée « d’emballer » les gâteaux avec des fils de laine en prenant soin de laisser deux longs morceaux de laine qui permettront d’attacher les gâteaux dans les arbres. Nos gâteaux sont prêts, il ne reste plus qu’à aller les disséminer dans les arbres. En attendant notre balade, nous avons conservé les gâteaux au frigo afin que la végétaline ne fonde pas.

dsc_2053 dsc_2054

8. Nous voilà tous les quatre partis en famille dans un chouette parc fort boisé pas très loin de notre maison, avec notre stock de gâteaux sous les bras, ou plutôt dans la poussette (point d’écharpe pour Malo, il me fallait toute mon « agilité » pour aider Zélie). J’ai expliqué à Zélie ce que nous allions faire : avec le froid qui arrive, les petits oiseaux auront du mal à trouver à manger, alors nous allons les aider, nous allons accrocher dans les arbres, les petits gâteaux réalisés quelques jours auparavant.

img_20161028_162615 img_20161028_164005 img_20161028_164131 img_20161028_165451

Et en levant les yeux à la recherche des branches idéales pour accueillir nos gâteaux, nous avons même eu la chance d’apercevoir un nid (vide…). Nous avons mis un gâteau à côté pour que les oiseaux n’aient pas trop de trajet à faire.

img_20161028_165211

Nos 10 petits gâteaux ont été dispatchés dans le sous-bois, le dernier a été posé entre deux grosses branches d’un très bel arbre par Zélie

img_20161028_165730

Et voilà comment s’est terminée notre activité pour ce mois-ci.

Zélie a appris que certains animaux s’endormaient pour tout l’hiver et d’autres non. Elle a réalisé un écureuil qui a fait ses provisions en vue du froid et a cuisiné des gâteaux pour les oiseaux qui auront besoin de forces ces prochains mois.

C’était une activité très enrichissante tant pour elle que pour moi, nous nous sommes bien amusées et avons hâte de connaître le thème du mois de novembre et de découvrir les réalisations des autres copains 🙂

11 Comments on “L’art est un jeu d’enfant # 9 : ils hibernent !

  1. Génial ! L’écureuil réalisé est chouette et quelle bonne idée de proposer la réalisation des gâteaux pour les oiseaux à cette occasion ! J’adore l’album « Non » également…

  2. J’aime beaucoup votre création, le rendu très coloré est super mignon. On a une lecture en commun, ce livre (Les p’tits dormeurs) est excellent et tellement beau !
    Merci à toi et Zélie pour cette nouvelle participation 🙂
    Le prochain thème a été annoncé, j’espère qu’il vous plaira.
    A très vite !

    1. Merci à toi 🙂 je suis bien d’accord pour le livre, Zélie l’adore et moi aussi !!!
      Oui j’suis fan du nouveau thème et comme d’habitude va falloir faire un tri ^^
      A bientôt

    1. Nos petits gâteaux ont été déposés dans les arbres d’un parc près de chez nous, malheureusement nous n’avons pas d’arbre dans le jardin comme c’est une maison neuve 🙂

    1. C’est mon côté dispersée ça !!! En fait je profite du thème pour faire une thématique mensuelle et on teste pas mal de choses toujours en partant d’un ou deux ouvrages. C’est une façon de faire qui nous convient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *