activités créatives

A la manière de … Piet Mondrian

Il y a quelques semaines, je vous ai expliqué mon amour pour l’art et surtout, mon envie de faire découvrir des artistes, des oeuvres ou des techniques à mes enfants. Malo étant encore un peu petit (et accessoirement absolument pas intéressé par les activités manuelles « créatives »), c’est avec Zélie qu’on s’amuse !

Notre première découverte a été l’univers de Niki de Saint Phalle, vous pouvez retrouver la réalisation de Zélie par ici.

Aujourd’hui, on change totalement d’univers, puisqu’on part sur les traces du peintre Néerlandais : Piet Mondrian.

Résultat de recherche d'images

Sous cet air grave et austère se cache pourtant un génie de la couleur. Mais commençons par le début. Piet Mondrian s’appelle en vrai Pieter Cornelis Mondriaan. Je comprends qu’il ait simplifié son nom ^^ Il est né aux Pays-Bas en 1872 et très vite il sait qu’il veut faire les Beaux-Arts. Grâce à ses études, il apprend toutes les techniques du dessin et commence sa carrière en peignant des tableaux réalistes. Mais il découvre le cubisme et là, c’est la révélation pour lui : exit le réalisme, bonjour les lignes et les couleurs primaires !

Voici un petit exemple de son cheminement du réalisme vers le cubisme, c’est assez rigolo à observer :

         

Arbre Rouge – 1909                                Arbre argenté – 1911

Dès lors qu’il trouve sa voie dans le cubisme, ses peintures prennent donc un tout autre tournant et il réalise des chefs-d’oeuvre connus de tous :

  Composition en rouge, jaune, bleu et noir – 1926

Victory Boggi-Woogie – 1944 (son dernier tableau)

Mais pourquoi Mondrian n’utilise que ces trois couleurs ? Le bleu, le jaune et le rouge sont des couleurs primaires. ça veut dire qu’il est impossible de les fabriquer en mélangeant des couleurs. Mais, à partir de ces trois couleurs, on peut créer une multitude infinie de couleurs. Dans ses tableaux, les couleurs primaires sont associées au noir et au blanc, mais également aux lignes, aux carrés et aux rectangles. Les couleurs sont « rangées » dans des cases, avec des lignes entre elles. Ainsi, on garde cette « pureté » : les couleurs ne peuvent pas se mélanger. On pourrait croire que Mondrian crée ses tableaux un peu au pif, mais il n’en est rien : il réfléchissait bien longuement à la position des couleurs et des formes.

Ainsi, je crois que le message que Mondrian veut faire passer dans ses tableaux est que les couleurs et les formes sont elles-mêmes simplement captivantes, même si elles ne représentent pas une réalité. Je trouve qu’on peut comparer Mondrian à un musicien, les couleurs et les formes à des notes de musique. Comme le musicien, Mondrian compose son tableau en orchestrant les formes et les couleurs. Tous ses tableaux sont différents même si ils utilisent les mêmes éléments, de même que les partitions sont différentes alors qu’elles sont composées des mêmes notes de musique.

L’intérêt des tableaux de Mondrian est qu’ils peuvent toucher toutes les sensibilités. Les personnes qui les observent – que dis-je, qui les admirent – ne vont pas voir la même chose. Alors je serai curieuse de savoir ce que vous voyez 🙂

Depuis plusieurs mois nous possédons à la maison un chouette album : La Maison en Construction.

C’est un grand livre qui raconte l’histoire de Monsieur Léon qui est le gardien de cette maison en construction. Chaque jour, il s’enquiert de la santé des habitants. Ben oui, la maison est en construction, mais elle est déjà habitée. Monsieur Léon suit les lignes et frappe à chacune des portes colorées.

Un passage au début du livre est vraiment intéressant :

« Avant, il n’y avait personne. Enfin ! … Léon ne voyait rien. Ou bien des lignes noires et des formes de couleurs, voilà. Et soudain, à force de regarde, d’écarquiller les yeux, de tirer la langue, il a vu ».

ça résume plutôt bien ce que je pense de l’art. Quand on regarde une oeuvre d’un oeil distrait, on peut ne pas y être sensible. En revanche, avec un peu de curiosité, d’attention et d’observation, l’oeuvre devient d’autant plus intéressante, on découvre des détails, des subtilités …

Donc Monsieur Léon se rend chez les Leblanc, les Lenoir, les Lerouge, les Lejaune puis les Lebleu. Puis la maison s’est mise à trembler et les murs se sont écroulés. Tout le monde est sorti de chez lui et ils se sont mélangés. Il y a eu des petits Levert, des petits Lorange … des petits, des gros, des ronds … Mais après ce joyeux bazar, Monsieur Léon a du reconstruire la maison, il a remis des lignes noires et chacun est retourné chez lui, on ne voyait plus chez les voisins …

Ce livre très rigolo et surtout très intéressant s’est inspiré de la composition avec rouge, jaune, bleu et noir de 1921

Résultat de recherche d'images pour "composition avec rouge jaune bleu et noir 1921"

A un moment, Zélie m’a demandé : « pourquoi là c’est pas bleu? » m’a-t-elle dit en pointant du doigt une case blanche. ça y est ! je savais ce que j’allais proposer comme activité.

Avant tout ça je lui ai expliqué que le peintre n’avait pas forcément envie de mettre cette couleur dans cette case. C’est lui qui a réalisé sa peinture et que lorsqu’on peint, on fait comme on veut, on peut exprimer sa créativité sans limite.

Donc, maintenant que je vous ai bien embêté avec Mondrian, place à la réalisation de Zélie !!!

Mon idée était donc de partir d’un tableau de Mondrian, mais plutôt que de faire de simples traits noirs sur une feuille blanche et de demander à Zélie de colorer les rectangles en rouge, bleu et jaune, j’ai préféré lui proposer de réaliser elle même un tableau, à la manière de Mondrian. A elle donc de placer les lignes et les formes colorées où bon lui semble.

Cette activité m’a demandé un peu de préparation. Au lieu d’utiliser le tableau de 1921 duquel est inspiré « la maison en construction », j’en ai choisi un plus « simple » :

Résultat de recherche d'images pour "composition avec rouge jaune bleu et noir 1921"

Composition avec rouge, jaune, bleu et noir – 1930.

Etape 1 :

dans des feuilles cartonnées rouge, jaune, bleue et noire, j’ai découpé les formes : 1 grand carré rouge, un carré bleu, un petit rectangle jaune et 6 lignes noires de tailles et d’épaisseurs différentes.

On se retrouve donc avec un espèce de tangram.

Etape 2 :

J’ai donné les formes à Zélie, une feuille cartonnée blanche, un pot de colle et un pinceau, et je lui ai dit de les coller comme elle le souhaitait sur la feuille blanche. Il y avait tout de même deux règles à respecter : la première est qu’il fallait coller le grand carré rouge en premier, la deuxième est qu’aucun morceau ne devait dépasser de la feuille blanche.

Inutile de vous dire que Zélie s’en est donnée à coeur joie comme je ne sors pas souvent la colle. Je me régale toujours de la voir créer tellement elle est minutieuse et concentrée. Elle respecte les règles que je lui donne et prend son temps pour effectuer les gestes. 

Allez je suis fière (et Zélie aussi) de vous montrer l’oeuvre d’art de ma puce : 

Je ne sais pas vous, mais moi je trouve que c’est une super revisite ! On en a également profité pour travailler le vocabulaire des formes et des couleurs (même si elle les connait déjà très bien ^^) 

Alors, vous en pensez quoi ? 

3 Comments on “A la manière de … Piet Mondrian

  1. Bon, tu t’en doutes, je suis fan ! J’ai encore appris des choses (même si j’ai lu Pierre au lieu de Piet presque tout le long de l’article !)(ah quand tu lis trop vite…), c’est très intéressant. L’oeuvre de Zélie est vraiment très jolie. C’est là aussi quelque chose que je pourrais faire faire à ma puce, j’aime ces activités toutes simples mais tout aussi ludiques !

    1. Ah ah !!! J’ai fait l’article en pensant à toi pour tout te dire ^^ ce qui m’a plu et qui a aussi plu à Zélie c’est qu’elle a pu faire exactement comme elle voulait. Pas de contrainte (si ce n’est de rester dans le « cadre ») ça aide à exprimer toute sa créativité. En positionnant ses formes elle m’expliquait pourquoi elle la mettait comme ça, à cet endroit… Bref je te conseille vivement de proposer ce genre de truc à ta puce je suis certaine qu’elle adorerait tout autant que la mienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *