Uncategorized

Les faire-parts de naissance de Zélie et Malo

ça fait plusieurs mois que je me dis qu’il faut que je consacre un article aux faire-parts de mes loulous. Pour quelles raisons ? 

– parce que je les trouve jolis

– parce que c’est moi qui les ai fait

– parce que c’est mon blog et que j’écris ce que je veux ^^ 

Lors de ma première grossesse, j’ai pris la décision de réaliser moi-même les faire-parts pour annoncer la naissance de ma puce, parce que je ne trouvais pas mon bonheur auprès des boutiques spécialisées (il faut dire que je n’ai pas beaucoup cherché ^^) et parce que j’adore créer de mes petites mains ! 

Donc je me suis baladée sur Pinterest à la recherche d’inspirations et à un moment donné, je ne sais même plus pour quelles raisons, j’ai décidé que j’allais faire deux faire-parts ! oui oui, deux faire-parts : un pour la famille et les amis proches et un autre pour la famille éloignée, les copains et les collègues ! 

1. le faire-part de Zélie pour les proches 

J’avais vu passer sur Pinterest une photo d’un faire-part tout à fait original parce qu’il n’était pas fait de papier, mais de galets et de morceaux de bois. Il était présenté sous la forme d’un petit pochon dans lequel il y avait de petits objets. Sur ceux-ci, les informations qu’on trouve sur les faire-parts « traditionnels ». 

Je trouvais ça chouette, alors, enceinte de 5 mois, j’ai pris mon homme et deux de nos amis sous le bras et nous sommes partis au Cap Blanc-Nez, sur une plage de galets, pour « cueillir » des coquillages et des galets bien plats. 

Lorsque nous sommes rentrés, j’ai lavé tout ça et je les ai laissé sécher. J’ai également acheté des morceaux de bois dans un magasin de loisirs créatifs, un coupon de lin, des rubans colorés et quelques poscas. 

Il y avait une quinzaine de faire-parts à réaliser et je ne savais pas encore coudre autre chose que des lignes sur un morceau de tissu. J’ai donc repris ma copine sous le bras et gentiment elle a bien voulu me coudre mes pochons en lin ^^ 

De mon côté, j’ai réfléchi (si si) aux informations que je souhaitais donner : la date de naissance, le poids, la taille et le prénom (tant qu’à faire ^^). J’ai rajouté également le signe féminin. Chaque pochon allait donc comporter cinq éléments : deux morceaux de bois, deux galets et un coquillage. Je n’ai pas eu énormément de boulot avant la naissance étant donné que trois données sur les cinq étaient encore inconnues 😀 

Quand ma copine eut fini les pochons, j’ai réalisé un lien coulissant avec les rubans, j’ai glissé quelques perles en bois pour apporter de la couleur, ainsi qu’une grosse pastille de papier coloré sur laquelle il y a nos coordonnées. Chacune de ces pastilles sont poinçonnées et j’ai posé un œillet. Comme ça ce sera plus solide.

J’ai mis le reste dans une boite avec les poscas colorés et je me suis amusée à remplir les informations manquantes un matin à la maternité !!!

Allez, quelques photos !

2. le faire -part de Zélie pour les autres personnes

Pour le deuxième faire-part, j’ai choisi un modèle plus classique, tout plat et en papier histoire que ça ne me coûte pas un rein pour les envois par la poste !!! 

Mais comme il est de notoriété publique que je sois une emmerdeuse, j’ai réalisé ce faire-part sous la forme de jeu !!! En fait, on a gardé secret le prénom jusqu’à la naissance ! Je me souviens même que le jour où j’ai accouché j’ai appelé ma mère depuis la salle d’accouchement à 2 heures du matin (!) et j’ai refusé de donner le prénom au téléphone, ma Maman a donc du patienter comme elle le pouvait jusqu’à 13 heures, début des visites autorisées !!! (quand je vous dis que je suis une emmerdeuse !) 

C’était donc un petit jeu pour nous et on a décidé de le prolonger avec le faire-part pour les personnes qui n’avaient pas forcément l’occasion de venir nous voir à la maternité ou au retour à la maison. 

Ce faire-part ci est composé de quatre carrés de tailles différentes empilés les uns sur les autres avec le plus grand en dessous et le plus petit dessus. Le tout est maintenu par une attache parisienne en forme de fleur. 

Sur le premier carré (le plus petit si vous m’avez bien suivie^^) un petit texte d’accroche avec la date de naissance rajoutée ce fameux matin en maternité et avec un superbe dessin plein de détails réalisé par Me, Myself and I !!! 

C’est à partir du deuxième carré que les réjouissances commencent. 

Un premier jeu de grattage avec une peinture spéciale pour découvrir le sexe. En grattant la peinture, se dévoile une petite rose puisque Zélie est une fille (!) 

un deuxième jeu à la manière d’un QCM autour du poids à la naissance. Le faire-part a été réalisé avant la naissance donc c’était compliqué de savoir quoi noter. Du coup, j’ai pris le parti de mettre des bornes, ce sera plus facile. 

Le troisième carré contient le jeu qui était certainement le plus attendu : un jeu dans lequel il faut relier les points pour dévoiler le prénom ! Ohhhh j’en ai chié pour le faire !!! C’est hyper compliqué quand on ne fait que bidouiller les logiciels sur les ordinateurs !!! Finalement j’étais assez fière de moi pour le résultat. 

Enfin, sur le dernier carré, nous invitions nos proches à venir nous rendre visite avec leurs réponses pour voir s’ils avaient tout bon !!! 

Le faire-part a beaucoup plu !!! Je me souviens que la meilleure amie de ma Maman l’avait enguirlandée parce qu’elle voulait connaître à tout prix le prénom. Elle était super contente quand ma Maman lui a apporté le faire-part. Puis elle l’a ouvert et a vu les petits jeux. Sauf qu’elle n’avait pas le temps de les faire et elle a du attendre le soir pour connaître le prénom que nous avions choisi ^^ 

3. le faire-part de Malo. 

Pour Malo, il faut croire que j’ai gagné en maturité ou en fainéantise (au choix ^^) puisque j’ai pris le parti de n’en réaliser qu’un seul, un plat pour les mêmes questions d’envoi !!! 

J’ai trouvé mon idée, il ne manquait que les couleurs. Mon homme m’a dit « je te laisse choisir, c’est toi qui gères ». Ok !!! J’ai acheté mon papier, j’ai tout découpé, j’en ai assemblé un, et … finalement Geoffrey n’aimait pas les couleurs. J’ai serré les dents, ravalé tous les noms d’oiseaux qui me venaient à l’esprit et je l’ai obligé à venir avec moi à la papeterie pour choisir des couleurs qui lui convenaient. Il n’était pas content, mais tant pis pour lui, il n’avait qu’à rien dire ^^ 

Donc une fois que nous avions les couleurs qui plaisaient à Monsieur le relou, j’ai tout redécoupé et je me suis remise à l’assemblage. 

Une pochette transparente dans laquelle j’ai glissé une feuille colorée avec un peu de déco, un bracelet de maternité avec le prénom de mon loulou. Le tout est fermé avec un rectangle de papier coloré. J’ai ensuite collé sur ce rectangle trois cercles colorés avec les informations qu’on trouve sur un faire-part : la date de naissance, le poids et la taille. Et à l’arrière : nos coordonnées. 

On pourrait croire que c’était plus simple que la réalisation des faire-parts de sa soeur. Que nenni, parce qu’après tout, c’est presque comme si j’avais fait deux faire-parts puisque j’ai du recommencer !!! 

Allez, je me tais et je vous balance les photos !!!

Bref, je me suis bien amusée à les réaliser, et si je vous les présente, ce n’est pas pour rien : dans quelques jours, j’aurais le plaisir de vous montrer ce que j’ai fait pour les mettre en valeur !!! 

Et chez vous, ils sont comment les faire-parts de naissance de vos enfants ? 

2 Comments on “Les faire-parts de naissance de Zélie et Malo

  1. Super ces faire-parts, vraiment très originaux, j’aime beaucoup! De mon coté pour Emmy fait maison mais plutôt simple, un journal car plusieurs proches/amis m’avaient écrit des textes chouettes que j’ai réutilisé donc.
    Pour Ethan modèle d’imprimerie façon bulletin d’école pour clin d’oeil à mon boulot et avec l’intervention d’Emmy dedans.

  2. Rooooh moi aussi faut que je présente les miens !! Fait maison aussi bien entendu 😉
    Ils sont super chouettes les tiens ! Bravo pour le prénom de Zélie (oui, j’ai fait le trait dans ma tête =D). J’avais vu ces exemples trop choux avec les galets moi aussi 🙂 Mais question d’envoi, j’ai gardé un format plat.
    Et pour Malo, j’ai aussi connu le relou du « tu fais comme tu veux » mais « ah nan c’est pas beau comme ça » -_- Bah dis moi zut ! Je te demande exprès !!! Rah ces zommes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *