littérature jeunesse

Chut, on a un plan {Chut, les enfants lisent #67}

Il y a quelques mois, je vous parlais de certains de nos chouchous ici

« Oh non George » et « Un peu perdu » sont deux ouvrages qui ont été offerts à Zélie par ma copine Eloïse du blog Mon Joli Petit Bureau et immédiatement ils ont été classés parmi nos préférés. 

En effet, l’humour, le rythme, les illustrations, les couleurs et le message derrière l’histoire, tout est réuni pour avoir une belle pépite entre les mains. 

Alors quand un troisième numéro de la collection est sorti, j’ai bien sûr sauté sur l’occasion pour l’acheter. Et on n’a pas été déçus ! 

Chut ! On a un plan c’est une histoire rigolote d’un groupe de 4 voleurs qui souhaitent à tout prix capturer un bel oiseau ! 

Le plus petit de la bande, semble bien différent de ses frères (ou de ses amis), lui, il aime les animaux et ce qu’il veut, c’est approcher l’oiseau. Il ne veut pas le capturer mais juste l’observer. 

Seulement, les autres ne l’entendent pas de cette oreille : « Chut! » disent-ils au plus petit « on a un plan » ! 

Mais évidemment, ça ne fonctionne jamais. 

Alors ils essaient d’autres techniques qui se soldent toujours par un échec. 

Jusqu’au moment où le petit se détache du groupe et appelle doucement l’oiseau qui accourt vers lui. Un autre oiseau s’approche aussi, puis un autre, puis un autre… Le petit est entouré d’oiseaux tous plus beaux les uns que les autres ce qui attire la convoitise du reste du groupe. Ils sont contents les autres, le petit a réuni tellement d’oiseaux autour de lui qu’il sera maintenant facile d’en capturer un ! Mais tous les oiseaux se rebiffent contre eux et le groupe repart bredouille… jusqu’à ce qu’ils aperçoivent un écureuil … « chut, on a un plan ! »

J’aime beaucoup cette histoire et le rythme qu’elle impose puisque le texte est redondant et surtout très court ! Ainsi il permet à l’enfant (ou à l’adulte qui le souhaite) de rajouter des éléments à l’histoire, de décrire les illustrations … 

Les illustrations justement sont très originales, de la même trempe que les deux ouvrages précédents avec des dessins aux lignes droites et graphiques, aux couleurs franches, sans trop de détails ce qui permet de laisser libre court à notre imagination. 

L’univers du livre est dans les tons bleus, sauf les oiseaux qui ressortent naturellement puisqu’ils sont très chatoyants avec un mélange d’orange, de rose et de violet. 

Et puis j’aime bien le principe de la morale. L’histoire est construite autour d’une citation. Ici c’est  » la paix ne peut être maintenue par la force : elle ne peut être obtenue que par la compréhension mutuelle » d’Albert Einstein, ce qui signifie que peut importe les techniques employées par les voleurs pour attraper l’oiseau, il n’y a que le petit qui a des intentions « pures »-dans le sens où lui ne veut pas emprisonner l’oiseau- qui saura l’approcher. 

Bref, je vous recommande chaudement ce livre et toute la collection, c’est vraiment une belle découverte et on ne se lasse pas de les lire. 

Ceci est ma soixante septième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent

 

4 Comments on “Chut, on a un plan {Chut, les enfants lisent #67}

    1. Je ne peux pas t’aider, je ne connais pas les dessins animés du Père Castor (même si j’en ai entendu beaucoup de bien) : je n’avais pas la tv quand j’étais enfant et ma puce ne la regarde pas non plus ! Mais je te confirme que le livre est top 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *