littérature jeunesse

La littérature jeunesse et moi : une grande histoire d’amour

Vous l’avez déjà certainement remarqué ici et sur les réseaux sociaux, j’entretiens avec la littérature jeunesse un rapport très particulier !

C’est que, elle et moi, sommes devenues intimes il y a déjà bien longtemps. Lorsque j’étais enfant, il n’y avait pas la télévision à la maison. Alors, ma Maman nous achetait à mes frangins, ma soeur et moi, beaucoup de livres. Et puis, il y avait ma Grand-Mère. Certains d’entre vous savent déjà qu’elle a été mon modèle, elle m’a appris beaucoup et surtout, c’est elle qui m’a donné le goût des livres, elle qui avait une, non 4 bibliothèques, remplies à craquer. Je pense avoir lu la grande majorité de ses livres, entre les grands classiques de la littérature française (Emile Zola, Victor Hugo…) ou étrangères (Kipling, Conan Doyle …), les livres pour « adultes » mais aussi les livres pour enfants. Chez elle, pas d’albums jeunesse, mais plutôt des romans destinés aux enfants : il y avait l’intégrale du Club des Cinq, du Clan des sept, des Michel, Alice, Oui-Oui et encore bien d’autres que j’ai dévorés à plusieurs reprises au cours de mon enfance et de mon adolescence.

Résultat de recherche d'images pour "bibliothèque rose"

Ma Grand-Mère était une amoureuse de la littérature et elle m’a transmise sa passion des beaux textes (mon auteur préféré est et restera Victor Hugo avec une mention spéciale pour la Légende des Siècles), de la poésie et des pièces de théâtre. Aujourd’hui, certains ouvrages sont pour moi, comme une Madeleine de Proust et je pense toujours très fort à elle lorsque je lis un des livres qui lui a appartenu : les pages jaunies, avec parfois des annotations dans les marges, l’odeur du papier, la couverture recouverte d’un film transparent … Après son décès, mon Papa a récupéré l’ensemble des bibliothèques (et leur contenu évidemment ^^) et tout est stocké dans le grenier de mes parents.

Résultat de recherche d'images pour "la légende des siècles"

Et puis, la littérature jeunesse devait tellement me plaire que j’ai appris à lire. Seule. Et à 4 ans. Evidemment je n’ai aucun souvenir de cette période, mais ma Maman me le raconte souvent. Et à partir de ce moment-là, j’ai compris que j’avais un super pouvoir : celui d’entrer à tout moment dans des mondes et des univers différents. Alors forcément, je ne m’en suis pas privée. Et entre les livres de ma Grand-Mère, ceux de la maison et la bibliothèque de ma ville, forcément j’avais de quoi faire !

Ma bibliothèque s’est étoffée et quand j’ai emménagé dans notre premier appart avec mon amoureux, j’ai rempli 8 cartons de bouquins !

Je suis intimement convaincue que la lecture dès le plus jeune âge apporte énormément, tant à l’enfant qu’au lecteur. Outre le moment privilégié qu’on partage avec son enfant (ou avec d’autres loulous évidemment ^^), c’est à dire un peu de temps, hors du temps, de qualité, un instant de partage, la lecture permet à l’enfant de développer son imaginaire, son vocabulaire mais également sa capacité à entrer dans les compétences langagières, c’est à dire la capacité de produire et de comprendre différents discours. C’est par le langage que l’enfant accède au savoir.

Et pour le narrateur ? Je dirai que ça permet de développer également des compétences orales : on met le ton dans la lecture pour que l’enfant soit captivé par l’histoire ou encore, on utilise à bon escient la ponctuation. La lecture permet également d’acquérir une certaine confiance en soi. Ce n’est pas toujours évident de faire la lecture à voix haute, en témoignent les réticences qu’ont les élèves au collège ou au lycée pour lire des textes à haute voix pendant les cours. Peur du regard de l’autre, des moqueries ? Mon homme a mis du temps à aimer lire les histoires pour Zélie. Mais à force de s’entraîner, maintenant c’est un exercice qu’il maîtrise et qu’il apprécie.

Bien avant d’avoir des enfants, je savais déjà que j’allais mettre un point d’honneur à leur faire aimer la lecture. J’ai commencé à remplir la bibliothèque de livres jeunesse alors que bébé n’était même pas à l’ordre du jour. Ainsi, à sa naissance, Zélie avait déjà une belle petite collection de bouquins.

Zélie a très vite aimé manipuler les livres. Lorsqu’elle tenait à peine assise, elle aimait avoir autour d’elle plusieurs bouquins pour qu’elle puisse les feuilleter. Ensuite elle s’est mise debout, et elle s’amusait à vider la bibliothèque, puis à remettre les ouvrages dedans. Elle a vite eu ses préférés dont j’ai déjà parlé par ici, les livres dont elle ne se lasse pas de lire, qu’elle m’apporte avec un large sourire qui en dit long sur sa demande ^^ Un jour, elle a « lu » sa première histoire. J’ai trouvé ça trop mignon. Et elle n’a jamais arrêté. Elle fait la lecture à ses doudous, à ses poupées. A elle-même aussi. Et à son frère, et à nous également. Il n’est pas rare que je la retrouve dans son lit au petit matin ou après la sieste avec une dizaine de livres dans son lit, alors qu’ils étaient dans la bibliothèque quelques heures plus tôt.

Résultat de recherche d'images pour "oups livre" Résultat de recherche d'images pour "mè keskeussè keu sa" Résultat de recherche d'images pour "oh non george"

Aujourd’hui, je crois que je peux dire sincèrement que Zélie adore la lecture. Et je suis fière qu’elle aime autant les livres et qu’elle en prenne soin.

Malo aime aussi beaucoup les livres. Mais il n’est pas encore prêt à rester sagement assis plus de 30 secondes pour écouter l’histoire. Ce qui lui plait à lui, c’est la manipulation de l’outil livre, alors je lui ai fait une petite sélection de livres à toucher et de livres sonores, dans un panier, à sa disposition dans le salon.

Je ne désespère pas lui lire des histoires un jour, mais je prends mon temps, on n’apprécie pas tous la littérature au même moment 😉 On prend notre temps pour découvrir les livres, parfois je tente, mais bien souvent, Malo me prend le livre des mains et le feuillette dans son coin ^^

Aujourd’hui, nos bibliothèques sont pleines à craquer. Le rangement des livres est optimisé et répond à une organisation qui me convient (pour le moment ^^)

Dans la chambre de Zélie :

la bibliothèque est un meuble à 8 cases de chez Ikea. Dedans on y trouve les beaux albums Disney, la collection des livres du Mc Do, les histoires dans lesquelles Zélie pioche avant d’aller se coucher le soir, et maintenant juste avant la sieste, certains recueils d’histoires aussi … J’ai pris le parti de ne laisser dans cette bibliothèque que les livres avec des histoires, c’est à dire que j’ai enlevé les livres à toucher, les livres d’activités, les livres-documentaires. En effet, ici le but est de lire une histoire dans le calme et la sérénité avant d’aller dormir.

Dans la chambre de Malo :

Là aussi j’ai préféré utiliser des meubles à cases (de chez Leroy Merlin ^^) afin que tout soit à sa portée. Je trouve ça tellement dommage d’avoir une jolie bibliothèque, bien remplie, mais avec des rayonnages impossibles d’accès pour les tout-petits. Ici ce n’est pas le cas. Bon ok, je passe mon temps à remettre les livres à leur place après le passage de ma tornade, mais il aime tellement les manipuler, que au final, ça ne me dérange même pas !

Donc dans sa bibliothèque il y a les livres que j’ai acheté tout spécialement pour lui : la collection encore incomplète de Bébé Balthazar notamment. Ce sont pour la grande majorité des livres cartonnés, de petit format pour qu’ils soient facilement préhensibles par ses petites mains.

Dans le salon : 

C’est là qu’on trouve le « gros de la troupe », les livres-activités, les livres à toucher, les livres sonores, la collection des P’tit Loup (parce que Zélie les adooooooore), les livres préférés, les rigolos, ceux qui se déplient … bref, ceux qui ont le plus de succès ! Il y a également une corbeille avec une sélection de livres juste pour Malo, même si au final Zélie les manipule aussi (et Malo aime aussi regarder les autres ouvrages de la bibliothèque).

Dans notre chambre : 

C’est la bibliothèque des trésors. On y trouvera les beaux albums, les livres pop-up, ceux que je n’ose pas laisser à disposition des enfants ^^ Il y a aussi les livres destinés aux plus grands, pas encore adaptés à ma puce et les grands livres, ceux qui physiquement ne rentrent dans aucune des autres bibliothèques ! 

Quand lisons-nous ? 

Eh bien tout le temps ! Il y a toujours un livre sorti ! Nous n’avons pas de « moments lecture » mis à part pour l’histoire du soir et d’avant la sieste de l’après-midi. Mais systématiquement quand nous sommes à la maison, Zélie sort un ou plusieurs livres. En ce moment, elle prend tous les livres sonores, s’assoie dans le canapé et chante l’intégralité des chansons. Son frère vient l’écouter, puis passe à autre chose, puis revient vers elle… Une fois qu’elle a fini, elle les range. Elle revient régulièrement vers la bibliothèque pour reprendre un livre. 

Malo aussi a constamment un livre à la main, même s’il ne « lit » pas à proprement parler. Mais il aime les triturer, les manipuler, les empiler. Je le laisse faire, il s’approprie l’outil livre à sa manière et ça me convient ! 

Et moi ? 

Je lis tout le temps aussi : des romans, des magazines, des articles de presse, ou sur des sites internet, des documentaires, des essais, de la poésie, des pièces de théâtre. Souvent je lis le soir, quand les enfants sont couchés et que mes articles du blog sont rédigés. J’aime aussi me couler un bain et lire dedans. 

Je pense que si on veut donner aux enfants le goût de lire, il faut montrer l’exemple. S’ils voient que les adultes manipulent les livres avec aisance et « normalité » les enfants voudront faire de même. 

Pour mes enfants, je privilégie les livres avec de belles illustrations. J’aime les livres avec une belle histoire poétique, un message de paix, d’amour, de respect.

Mais j’aime aussi beaucoup les ouvrages avec beaucoup d’humour, ceux avec des illustrations pleines de détails qui ajoutent de la plus value au texte.

Enfin, j’aime aussi les revisites des grands textes de la littérature classique, mais aussi des contes de notre enfance, ou encore des tableaux des grands maîtres … 

Actuellement, je suis un MOOC, c’est à dire Un cours en ligne ouvert et massif (Massive Open Online Course) dont le thème est « la littérature de jeunesse ». J’apprends vraiment beaucoup de choses et ça me plait énormément. Je mesure les enjeux des publications par les maisons d’Editions, l’importance des illustrations. Mais je ferai un autre article pour présenter ce cours en ligne, je crois que celui-ci est déjà bien fourni ^^

Aujourd’hui, nous achetons beaucoup de livres aux enfants et de manière régulière. J’aime chercher des pépites, des ouvrages plus classiques ou encore des livres sur des thématiques qui nous concernent plus particulièrement. Alors depuis l’ouverture du blog, je participe au rendez-vous Chut, les enfants lisent organisé tous les mercredi par Yolina.

Et puis ma chouette copine Adélaïde a mis en place un swap autour de la littérature de jeunesse, c’est à dire un échange de livres et grâce à elle, j’ai découvert des ouvrages qui sont devenus nos chouchous.

Il y a un peu plus d’un an j’ai également participé à une espèce de chaîne : j’ai envoyé un livre à une petite fille, j’ai invité six mamans à participer à cette chaîne. Ces six mamans ont invité 6 personnes à leur tour : la promesse donc de recevoir 36 livres ! (les livres envoyés par les 6 mamans invitées par mes 6 mamans à moi : 6×6 =36 ! vous me suivez ?) Evidemment, nous n’avons pas reçu 36 ouvrages, mais Zélie a quand même été destinataire de 14 livres, envoyés par 14 personnes différentes : certaines nous connaissaient, d’autres pas du tout ! 

Quand Zélie était à la crèche, nous avons eu l’opportunité de l’abonner à l’Ecole des Loisirs. Mais je n’ai pas réitéré l’opération à son entrée à l’école parce que, dans l’ensemble, j’ai été assez déçue des ouvrages reçus que je ne trouvais pas adaptés à ma puce, et parfois même absolument inutiles. 

Nous avons été abonné un temps à la Box de Pandore. Le concept est plutôt chouette : chaque mois on reçoit une sélection de trois livres (par enfant abonné) sur une thématique précise. Mais ça a un coût, et puis il est arrivé plusieurs fois que nous ayons été déçu de la sélection reçue. 

Aujourd’hui, je préfère donc faire mes recherches, m’inspirer des publications des copines blogueuses qui ont dans leurs rangs de jolies pépites, mais aussi laisser Zélie faire ses choix d’elle-même. 

Bref, vous l’aurez compris : la littérature de jeunesse tient, dans notre famille, une place très importante et essentielle. Elle permet d’apprendre, de se retrouver, de passer du bon temps, de découvrir, d’étoffer son vocabulaire, de rêver, d’imaginer, de rire … 

Et vous, quel est votre rapport à la littérature ? 

6 Comments on “La littérature jeunesse et moi : une grande histoire d’amour

  1. Tu le sais, j’adore aussi la littérature et notamment la littérature jeunesse! J’ai bcp lu enfant (et je lis encore mais qd j’ai le temps) et j’aimerai transmettre ce goût à mes loulous. La bibliothèque déborde car j’ai du mal à me retenir qd je decouvre une pépite ou quand je dois expliquer qqchse. Malheureusement il est rare qu’Emmy prenne un livre spontanément dans la journée, à mon gd désespoir. Le soir elle réclame 3 voir 4 histories ms rarement seule ds la journée. J’espère que ça changera qd elle saura lire!

    1. Ah ah oui je sais que tu adores la littérature, d’ailleurs je suis curieuse de voir ta bibliothèque étant donné les pépites que tu partages régulièrement !
      peut-être qu’Emmy a associé la lecture avec un moment de partage le soir dans sa chambre ? auquel cas, si j’étais à ta place, je lui proposerai de lire ensemble des livres dans la journée pour montrer qu’on peut aussi apprécier lire même si ce n’est pas le soir 🙂

      1. Oui on le fait de temps en temps mais les journées passent si vite, j’ai des tonnes de choses que je veux faire avec eux et je n’ai pas le temps ;-)!! Pour les abonnements pareil, déçue à chaque fois (on a essayé une fois Pandore et Emmy était abonnée à l’Ecole des loisirs l’année dernière) donc je te comprends! Viens faire un tour dans nos bibliothèques (et chez nous!) quand tu veux! Vous découvrirez Zurich!

  2. Je suis impressionnée par ta culture littéraire ! Je trouve ça hyper fascinant ! Un jour je prendrais le temps de découvrir toutes ces merveilleuses oeuvres. Malheureusement, l’école et l’analyse de texte (à la con), m’ont un peu tout gâché… Ce n’est que partie remise !
    Pour les enfants, tu sais ce que j’en pense, je suis comme toi, d’ailleurs ton « parfois même absolument inutiles » concernant l’école des loisirs m’a fait sourire, c’est totalement ça ! Les filles adorent les livres, comme Zélie ma Choupette les lit, et comme Malo ma Citrusse les manipule beaucoup, elle adore. En plus elle fait comme sa grande soeur 😉 Grande soeur qui d’ailleurs nous sort des mots juste waouh parfois ! Elle m’a dit un truc hier mais je n’arrive pas à m’en souvenir… Quand elle lisait des livres à sa tata, elle était étonnée de son vocabulaire. Forcément, à force de lecture ça rentre 😉
    Bref, ce n’est que du bonheur !

  3. Quel article !! Ici aussi, nous avons une relation très importante avec les livres ! J’ai grandi entourée de livres divers et variés et j’ai toujours dévoré divers romans ! Je m’étais donné pour mission de leur transmettre ce goût de la littérature puis de la lecture et pour l’instant, c’est mission réussie. Je retrouve régulièrement mon 4 ans enseveli de livres dans son lit et ma Chipette ne peut pas se coucher sans une histoire que je lui lis puis une histoire qu’elle lit elle-même seule !

    Hâte d’en savoir plus sur ton cours en ligne !

    Bonne journée

    1. ah oui quand je me lance dans un sujet qui me passionne j’ai du mal à faire concis ^^
      c’est vraiment chouette que tes loulous aient aussi cette passion pour la lecture, c’est tellement important et enrichissant ! Si tout va bien l’article sur le MOOC sera présenté en juin 🙂 belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *