à table !

Le cas des bonbons amenés de l’école

S’il y a bien un truc auquel je n’avais pas pensé en déposant Zélie le premier jour à l’école, c’est bien le nombre impressionnant de bonbons qu’elle allait recevoir ! 

Parce qu’il faut le savoir, jusqu’à septembre dernier, soit 2 ans et 4 mois après sa naissance, Zélie avait mangé en tout et pour tout 2 bonbons dans toute sa petite vie ! Deux bonbons offerts, à plusieurs mois d’intervalle, par notre gentille pharmacienne. 

Depuis, c’est la fête à la saucisse ! A l’école il y a comme un concours entre parents : c’est à celui qui chargera le plus les sacs de bonbons aux anniversaires, comme si l’enfant qui donnera le maximum de friandises sera le plus apprécié de la classe. Il faut croire que les parents ont besoin de se mettre en avant devant les autres … Toujours est-il que ma puce récupère au minimum une fois par semaine, parfois plusieurs, un petit sac, une petite boite remplie de ces douceurs bien sucrées et bien cracra pour sa santé et ses dents … 

Et puis en dehors de l’école, ce n’est pas mieux, comme aux yeux des gens elle est devenue « une grande fille », tout est prétexte à lui offrir un bonbon : au restaurant avec l’addition, à la pharmacie (quoi que là, c’est différent, la pharmacienne me demande toujours tout bas si elle peut proposer la boite à Zélie. Je n’ai pas intérêt à refuser, ma puce a très vite compris ^^), au bureau de vote (là j’ai du batailler parce que la dame a voulu donner un carambar à Malo… la bonne blague !), chez mes parents, mes beaux parents … Et puis il y a les fêtes : Noël, Pâques, Saint Nicolas…. tout est bon pour faire entrer les sucreries dans la bouche de ma fille. Qui adore ça, évidemment !

Ce n’est pas que je n’aime pas les bonbons, loin de là, je suis une bouc’ à chuk’ comme on dit chez nous (mais je suis aussi un bec salé… bref). Je peux m’enfiler un paquet de guimauves toute seule en une journée, raison pour laquelle on en achète trèèèèès rarement ^^

Mais j’ai bien remarqué que le sucre a de mauvais effets sur le comportements de Zélie (qui comme vous le savez déjà certainement, n’a déjà pas un caractère facile à la base ^^) Elle est irritable, très énervée voire parfois, absolument infecte avec nous et son petit frère. Et quand elle revient de l’école toute fière avec son paquet bien blindé, je dois jouer de ruses et de tours pour réussir à le lui enlever des mains … Parce qu’elle ne comprend pas elle, que ce n’est pas bon de manger trop de bonbons. Elle s’en fiche d’avoir mal au ventre, aux dents ou de ne plus avoir d’appétit pour le repas du soir. Elle, tout ce qu’elle veut, c’est manger ses saloperies bonbons. C’est normal, à son âge j’étais pareil ^^

Alors quand on arrive à la voiture après que je sois allée la chercher à l’école, je lui demande de me donner le paquet pendant que je l’installe dans son siège. Je mets le paquet de bonbons devant, j’attache Zélie et je lui dis que je lui donnerai UN bonbon pour la route (on va chercher Malo chez la nounou avant de rentrer). Fatalement, elle en veut un deuxième, je lui dis non… Alors elle râle … je lui explique que ce n’est pas bon de manger trop de bonbons, mais elle râle quand même . 

Dans le meilleur des cas, elle oublie qu’elle a eu des bonbons à l’école et je peux planquer le paquet à la maison. C’est ce qui arrive le plus souvent. En revanche parfois elle s’en rappelle alors pour ces cas là, j’ai mis en place une parade : entre la peste et le choléra, j’ai choisi le moins pire : je troque son paquet de saloperies bonbons contre des smarties qui me semblent moins nocifs. Zélie qui raffole des smarties est forcément super contente et on a évité de justesse la crise ! 

Je pense même prendre un petit stock de smarties dans la voiture pour justement éviter même le premier bonbon ingéré. En lui expliquant que je lui propose d’échanger son paquet de bonbons contre une boite de smarties, normalement je devrais avoir gain de cause « mais tu sais ma puce tu es gagnante !!! regarde,dans ton sachet il y a 10 bonbons (on en a déjà eu davantage …) et là, il y a 15 smarties. Il y a plus de smarties que de bonbons c’est mieux non ? » (petit cours de mathématiques en même temps ^^) 

Oui mais … 

Il y a deux semaines c’était son anniversaire et Mademoiselle avait fait sa petite commande : depuis plusieurs semaines, elle regardait avec intérêt les paquets de bonbons du supermarché et me disait lesquels elle voulait voir figurer dans les sacs qu’elle distribuerait aux copains de la classe. 

Autant vous dire que je n’étais pas DU TOUT emballée par cette idée. Outre le fait que tout ça génère une production de déchets qui ne m’enchante pas, je n’allais pas non plus suivre le mouvement des MQMPDBDLS (Mamans Qui Mettent Plein De Bonbons Dans Le Sac). 

J’ai donc proposé à Zélie de fabriquer nous mêmes nos bonbons : des sucettes au chocolat pour être précise. Mademoiselle était enthousiaste. Forcément. Et heureusement, parce que je n’avais pas d’autre option en magasin !!! 

J’ai donc acheté un moule à sucettes, des bâtons en espèce de papier et hop hop hop, nous avons donc réalisé une trentaine de sucettes (pour les élèves, mais aussi pour les maîtresses et les ATSEM, pas de jaloux comme ça ) 

Bon je ne vais pas vous faire un cours magistral sur la réalisation des sucettes en chocolat, il faut dire que ce n’est pas super compliqué à réaliser !!! 

J’ai utilisé du chocolat noir parce que c’est le seul que j’ai sous le coude et parce qu’il est très bon, beaucoup moins amer et gras que ce qu’on peut trouver habituellement dans le commerce. J’ai rajouté un peu de lait, une belle dose de purée de noisettes et j’ai fait fondre le tout

Quand tout est mélangé, c’est là qu’opère la magie ^^ on met le mélange dans les empreintes du moule et on fait attention que ça se répartisse dans tout le dessin (question esthétique évidemment). 

Après vous avez deux solutions : soit vous laissez tel quel, soit vous ajoutez des bidules et des machins sur vos sucettes. Nous on a rajouté des vermicelles de chocolat, de la noix de coco, des perles de sucre, de la poudre de noisettes …

Un passage éclair au congélateur et il ne reste qu’à les démouler (et à recommencer s’il vous en faut plus que 10 ^^) 

On en a goûté quelques unes, les ratées, c’est à dire celles qui se sont mal démoulées, et évidemment Zélie a été conquise ! Elle a été super fière de distribuer aux copains de l’école des sucettes qu’elle a réalisé elle-même. 

Sur le coup, j’ai eu peur de la réaction des enfants : quoi ? une sucette ? alors que d’habitude on a pleiiin de bonbons ? Mais l’ATSEM m’a vite rassurée le soir même : les enfants ont été ravis de leur sucette qu’ils ont dévorée, et les maîtresses/ATSEM heureuses de ne pas avoir été oubliées. Comme quoi, ce n’est pas la quantité que les enfants recherchent, mais plutôt l’originalité 😉 

Et chez vous, on gère comment les bonbons ? 

 

6 Comments on “Le cas des bonbons amenés de l’école

  1. C’est vrai que j’ai le même problème avec BidouBoy. Il est déjà plein d’énergie mais quand il mange trop de sucre, c’est encore plus compliqué ! A l’école, je leur avais fourni un paquet de boite de smarties et ils sont tous repartis avec UNE boite de smarties et franchement, ils viennent de manger du gâteau, je trouve cela déjà bien suffisant… Le jour même, il y avait un autre anniversaire et dans le sac il devait y avoir 8 bonbons !!

    Très bonne idée le coup des sucettes en tout cas !

    Bon après-midi

    Virginie

    1. Ah mais carrément ! C’est laaaaargement assez ! Quand j’étais gamine on avait 1 bonbon (souvent un carambar ou un caramel aux fruits) aux anniversaires et même pas de gâteau. Et franchement c’était largement assez…
      Belle après-midi à toi aussi

  2. Tu es la deuxième à parler de ce problème et je trouve ça fou! Avec Emmy je n’ai jamais eu ce problème, en moyenne section les anniversaires étaient même regroupé sur un mois et les enfants faisaient une recette tous ensemble. Les parents n’emmenaient rien et ils apprenaient à cuisiner, cuire… J’ai trouvé ça super et je suis contente d’avoir échappé aux bonbons car j’aurai eu une crise à chaque coup!
    Elles ont l’air trop bonnes vos sucettes!

    1. Rohhh mais tu as trop de la chance franchement ! Ici c’est la guerre à chaque fois, c’est fatiguant. Le principe de l’ancienne école d’Emmy est super intéressant, et je suis certaine que les enfants préfèrent cette version plutôt que les bonbons

  3. Tu as de la chance qu’elle les oublie les bonbons… La dernière fois, quand il y en avait plus d’une quinzaine (…), on les avait mis dans un pot, je peux te dire qu’elle ne les a pas oublié une seule fois ! Et pourtant j’y ai cru ! C’est terrible ces histoires de bonbons ! Je n’en vois toujours pas l’intérêt mais bon…
    C’est chouette l’idée des sucettes en chocolat. Ca change, et puis c’est Zélie qui les a fait, la grande classe ! =D

    1. Ouai j’avoue que je suis bien contente qu’elle ne s’en rappelle pas ! En fait, de mon côté je n’accorde quasiment pas d’importance à son paquet. Du coup on sort de la voiture après l’école et comme c’est moi qui ai le paquet, elle ne s’en rappelle pas et moi je n’en parle pas ^^
      Ah oui la grande classe ! Ça par contre elle n’a pas oublié et m’a déjà demandé plusieurs fois d’en refaire ^^ je lui ai expliqué que c’était que pour les grandes occasions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *