L'art est un jeu d'enfant

L’Art est un jeu d’enfant #16 : En route pour le safari !

En ce 1er juin, voici notre réalisation pour  l’Art est un jeu d’enfant ! 

l-art-est-un-jeu-d-enfant

Vous ne connaissez pas encore ? Allez je vous explique.

L’art est un jeu d’enfant, est un rendez-vous mensuel autour d’un thème précis. C’est la douce Doriane du blog Le Pays Des Merveilles qui a eu cette chouette idée. Grâce à elle, les enfants aidés de leurs parents (et non pas le contraire) réalisent une activité autour du thème défini.

C’est la seizième fois que je participe, et Zélie a déjà eu l’occasion de :

– partir découvrir les carnavals autour du monde

– rencontrer les pirates ! 

– se promener à la ferme

– expérimenter les gouttes

– cuisiner de bons chaussons aux fruits et au chocolat

– chercher les petites bêtes

– réaliser un thème libre

– réinventer l’arc-en-ciel

– observer les animaux qui hibernent

– coller des petits papiers

– utiliser plein de paillettes

– lutter contre le froid

– affronter les monstres

– découvrir les maisons du monde

– décorer le jardin

Le thème de ce mois-ci est :

En route pour le Safari ! 

Pour commencer, nous avons fait un tour dans nos bibliothèques et voici une petite sélection des livres que nous possédons autour de la thématique de l’Afrique 

1. Tout d’abord il y a la collection des Animaux de la Savane chez Altaya. Je vous ai mis les cinq premiers numéros, mais nous en possédons 31 avec les petits animaux qui vont avec. Les livres de cette collection sont très intéressants : les premières pages présentent l’animal (qui suis-je ? où je vis ? je mange quoi ?la vie de famille, ils vivent avec moi, mes cousins), puis il y a une page avec des petits jeux et enfin une petite histoire mettant en scène l’animal héros du livre.

2. La collection Jeux de Mots aux Editions Cerf-Volant est composée de 6 livres qu’on appelle « histoire à deux voix ». Ici c’est celui de la savane forcément. Les histoires à deux voix sont les histoires avec du texte dont certains mots sont remplacés par des illustrations, ainsi l’enfant chez lequel la lecture n’est pas encore acquise peut « lire » le livre avec l’adulte qui l’accompagne. Cela permet donc d’enrichir le vocabulaire !

3. La part du colibri est un conte traditionnel amérindien. Bon ok, on n’est pas dans la thématique africaine, mais il est certainement possible de faire un safari en Amérique non ? Ce conte raconte l’histoire d’une forêt qui prend feu. Les animaux sont tous terrifiés, tellement terrifiés qu’ils sont pétrifiés. Seul le colibri fait des aller-retour entre la rivière et la forêt afin de transporter l’eau pour éteindre le feu. Les autres animaux lui disent qu’il perd son temps, que ce n’est pas avec ses petites gouttes qu’il arrivera à éteindre l’incendie. « Je sais, dit le colibri, mais je fais ma part ».

4. Félins est un livre tiré du film DISNEY du même nom dans lequel on suit les aventures d’une lionne et d’une famille de guépards. Ce livre est magnifique parce que contrairement aux autres Disney, nous sommes ici en présence de véritables photos d’animaux et non pas de dessins. L’histoire est mignonne comme tout et les photos à couper le souffle ! On a envie de plonger dans le livre pour aider nos héros.

Après avoir (re-re-re-re)lu tous ces livres, j’ai expliqué à Zélie ce qu’est un safari, c’est à dire un voyage dans les grandes réserves animalières d’Afrique pour observer les animaux dans leur habitat naturel. Avec nos livres, je lui ai montré quels sont les animaux qu’on peut donc observer en Afrique : on en a retenu 4 : les plus connus certainement : le lion, l’éléphant d’Afrique (qui a de plus grandes oreilles que son cousin asiatique), la girafe et le zèbre. Mais Zélie a tenu aussi à inclure le tigre. Je lui ai expliqué qu’il ne vivait pas en Afrique, mais ça lui est égal ^^

Voici donc pour commencer l’activité que nous avons réalisé avec ma Grande :

Je lui ai proposé de s’intéresser au pelage de nos animaux : éléphant, zèbre, tigre et girafe (on a gardé le lion de côté pour Malo 😉 )

En feuilletant ses livres, elle a su me dire que l’éléphant a une peau toute grise, sans poil. Je lui ai expliqué que les éléphants avaient des poils, mais ils n’étaient pas nombreux alors on ne les voit pas très bien. Le tigre a les poils oranges et noirs, le zèbre aussi a des rayures noires et blanches et enfin la girafe a des taches sur ses poils jaunes.

Elle a ensuite essayé de reproduire les pelages des animaux sur des feuilles de papier à travers plusieurs techniques :  Voici le matériel utilisé :

 

Zélie a voulu commencer par l’éléphant. Pour cela, je lui ai expliqué le principe de l’aquarelle : de la peinture avec beauuuuucoup d’eau ! J’ai donc sorti les pastilles de peinture, c’était la première fois qu’elle allait les utiliser, autant vous dire qu’elle était hyper enthousiaste ! Je lui ai montré la technique : mouiller le pinceau et le frotter directement sur la pastille de couleur. Ici on a utilisé le noir pour avoir des nuances de gris sur notre feuille. 

nous avons enchaîné avec le tigre et le zèbre pour lesquels Zélie a utilisé la même technique à savoir faire des traits horizontaux avec de la peinture noire et un pinceau. 

Enfin, pour la girafe, Zélie a découpé des morceaux dans le papier de soie orange pour les coller ensuite sur une feuille jaune. C’est une technique qu’elle maîtrise parfaitement et qu’elle adore ! Le collage, c’est vraiment une activité parfaite pour ma fille (dommage pour elle, je déteste ça ^^)

Voici donc les pelages de nos animaux de la savane ! 

J’ai ensuite téléchargé des silhouettes de nos animaux. Au départ, j’étais partie sur l’idée de les imprimer sur du papier noir, de les découper et de demander à Zélie de coller les animaux sur les pelages correspondants. Mais au vu du temps que ça allait me prendre pour découper tous les détails, j’ai été prise subitement d’une flemmingite aigüe alors j’ai imprimé les silhouettes sur du papier autocollant transparent ^^ 

Zélie a terminé son activité par coller les animaux à la bonne place et nous les avons agencé sur une grande feuille noire qui fait ressortir les couleurs chatoyantes des pelages de nos animaux ! 

J’ai bien aimé proposer cette activité à Zélie et d’aborder le safari par l’angle du pelage des animaux. Ici Zélie a choisi uniquement des mammifères, donc des animaux à poils, mais il aurait pu être aussi intéressant de se tourner vers les oiseaux ou les reptiles. De plus, cela a permis à ma puce de travailler différentes techniques dans une même activité et elle aime ça Zélie, la diversité ! 

Et puis, cette fois-ci, j’ai eu très envie de proposer à Malo de faire une activité créative. Jusqu’à présent, j’avais un peu peur de sa capacité de concentration, mais j’ai été agréablement surprise tant il a été curieux et coopératif ! J’ai adoré faire cette activité avec lui et j’ai hâte de recommencer 🙂 

Allez, voici donc le joli petit lion que mon loulou a réalisé ! 

On commence par le matériel utilisé ? 

J’ai commencé par fixer la feuille à la table avec du masking tape parce que sinon je ne suis pas certaine que cette pauvre feuille serait restée indemne sous les mains potelées de mon petit père ^^ 

J’ai ensuite mis à disposition de Malo ce gros oeuf en cire rouge, mais également un crayon de couleur et une craie grasse rouges également. Et ensuite ? eh bien j’ai laissé faire mon loulou. 

Il a commencé par manipuler l’oeuf, mais pas sur la feuille : dans ses mains. Malo le faisait passer d’une main à l’autre en grattant ses ongles dessus. Il a ensuite pris les crayons et a bien compris qu’il fallait mettre la mine sur la feuille. Enfin, il a remarqué que s’il laissait tomber l’oeuf sur la feuille, non seulement ça laissait une marque, mais en plus ça faisait beaucoup de bruit. C’est la technique qu’il a préféré 😀 

Par la suite, j’ai mélangé un peu de peinture jaune et rouge pour faire du orange que j’ai étalé sur la main de Malo. Il connait le principe des empreintes de main, on en fait souvent. Il a donc ouvert bien grand sa main en écartant ses doigts, il a rigolé quand j’ai appliqué la peinture et a retourné naturellement sa main pour la poser sur la feuille (et il a bougé certains de ses doigts ^^) . 

Pendant que l’empreinte séchait, j’ai découpé dans un morceau de carton une espèce de fleur qui représente la crinière du lion dans laquelle j’ai dessiné un gros rond orange pour le visage, puis deux yeux et un museau.

J’ai ensuite collé ma tête de lion sur la feuille, au niveau de la partie de la main située tout en bas, côté auriculaire (euh, suis-je claire ?^^)

Voilà donc un lion tout mignon, réalisé par mon petit loulou ! 

Alors, ils ne sont pas adorables nos petits animaux de la savane (et de la jungle)? ^^ 

Hâte de voir les publications des copinet 🙂 

17 Comments on “L’Art est un jeu d’enfant #16 : En route pour le safari !

  1. C’est génial !! Tu sais que j’attends toujours ton article avec impatience ? ^^ La partie avec les livres m’intéresse beaucoup 🙂
    Je le trouvais bizarre ce léopard avec des rayures, je comprends mieux ahah. J’adore ton idée des pelages ! C’est super intéressant ! Et les différentes réalisations sont super, l’idée de la feuille coloré, de la silhouette-flemmarde ahah. J’avais pensé aussi à faire une silhouette, la découpe m’en a découragée ! Et puis je voulais que ma puce puisse réaliser son animal elle-même, pas que le fond.
    Et le petit lion de Malo est bien trop mignon ! J’adore !

    1. J’aime bien faire le lien entre la thématique et nos (nombreux) bouquins, ça permet de les relire dans un contexte autre et puis ça dépoussière certains qui ne sont pas sortis souvent ^^
      Ouai une nouvelle race de félin : le léopard à rayures ^^ eh non c’est juste que j’ai une tête de mule à la maison
      Merci pour Malo, je me suis régalée à le regarder « travailler » lui aussi a vraiment pris son pied

  2. C’est superbe ! Bravo pour ces magnifiques réalisations !
    Moi aussi j’attends ton article avec impatience à chaque fois. Tu as vraiment des idées géniales. De mon côté, j’avoue que je n’ai pas été inspirée par le thème ce mois-ci. Le prochain peut-être !

    1. Ohh tu es adorable ❤️ merci beaucoup pour tous ces compliments ! Ah oui ça arrive (moi c’était sur le thème des paillettes que je n’étais pas inspirée ^^), vivement qu’on sache le thème suivant alors !

    1. Il me semble que tu peux en trouver chez Cultura, Fnac ou Amazon. C’est la marque Fellowes, je ne sais pas si tu connais. Ils font toutes sortes de papiers particuliers : des pochettes pour plastifier, du papier transfert… (ce sont des boites bleues)

    1. J’aurais aimé pousser un peu plus loin l’idée du pelage pour montrer qu’il y a des animaux qui ont des poils, des plumes ou encore des écailles mais je n’ai pas eu le temps de terminer. C’est pas grave, ça fera l’objet d’une autre activité ^^

  3. Coucou
    J’adore l’idée des pelages, ça me fait penser au livre « a poils ou à plumes » que ma puce avait adoré.
    LE petit lion est super mignon aussi.
    Ils ont bien travaillé tes loulous.
    L’idée du papier autocollant transparent est top, c’est super pratique en effet.

  4. Moi aussi j’attends ton article avec impatience, j’aime beaucoup découvrir vos lectures en rapport avec le thème.
    Tu sais que j’étais partie sur la même idée que toi au départ, je voulais explorer les pelages de manière sensorielle, mais je n’ai pas eu le temps de m’y pencher plus sérieusement. En tout cas, tes enfants ont bien bossé, c’est très joli ! J’adore la bouille de Malo, il semble avoir bien apprécié son activité.
    Merci d’avoir à nouveau si joliment participé.
    J’espère que vous êtes inspirés par le nouveau thème 😉
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *