Musique

C’est lundi c’est musique #1 : les cartes de nomenclature

Depuis quelques mois, l’éveil musical tient une place très importante dans notre quotidien, depuis que Malo témoigne un intérêt certain pour les sons et la musique en fait ! J’ai voulu profiter de la passion de mon petit chat pour m’intéresser à la question. Selon moi, la musique est une excellente manière de communiquer, c’est un langage à part entière. De plus elle permet de faire passer tout un tas d’émotions. Certains instruments me touchent plus que d’autres (j’ai toujours rêvé d’apprendre à jouer de la contrebasse, mais le solfège me rebute ^^) et je me rends compte que c’est pareil pour mes enfants

J’ai commencé par équiper notre maison avec des instruments de musique. Dès le début, j’ai pris la décision de choisir des instruments réels ou proches du réel, dans des matériaux nobles et pas des bidules en plastique ! 

Voici donc notre petite collection 

un xylophone en bois, une cloche, un djembe, un bongo, un ukulélé, un octoblock, des maracas, des castagnettes en bois, un kazoo, un tambourin, un triangle, un sifflet et des cloches montessori. 

J’aimerais dénicher encore 2-3 instruments à cordes et autant d’instruments à vent (notamment une flûte à bec) et notre collection sera complète ! Et soyons fous, j’aimerais étendre notre collection avec des instruments du monde (laissez-moi rêver ^^) 

On a commencé à apprivoiser nos instruments, par le jeu libre. J’ai d’abord montré aux enfants comment chacun fonctionnait et maintenant, ils sont toujours en accès libre dans le salon et il ne se passe pas une journée sans que l’un ou l’autre ne soit de sortie (et souvent même, tous en même temps ^^). Zélie est attirée par le ukulélé tandis que Malo porte un amour immodéré pour le bongo ! 

Mais aujourd’hui, pour inaugurer cette nouvelle rubrique « C’est lundi c’est musique », j’ai envie de vous parler des cartes de nomenclature que j’ai réalisées il y a plusieurs semaines et qu’on exploite petit à petit avec Zélie. 

Je suis intimement convaincue de l’intérêt des cartes de nomenclature. J’en ai réalisé déjà beaucoup que nous utilisons en toutes occasions. Zélie et Malo aiment manipuler ces petites cartes plastifiées pour plus de solidité. Malo les retourne dans tous les sens, Zélie les trie, les range, leur fait raconter des histoires … 

J’ai choisi de faire 15 cartes réparties en trois familles : les percussions, les instruments à cordes et les instruments à vent. ça tombe bien, ce sont les trois familles d’instruments de musique. Le monde est bien fait quand même n’est-ce-pas ? ^^

Les instruments à vent : ce sont les instruments dans lesquels on souffle pour produire une mélodie. Mention spéciale pour l’accordéon qu’il faut plier et déplier en appuyant sur les touches pour avoir le même effet. Ici j’ai choisi la flûte à bec (dans l’espoir d’en avoir une prochainement ^^), la flûte traversière, la trompette (bien connue de ma puce), l’harmonica (parce qu’on en possède un) ainsi que l’accordéon pour sa spécificité. 

Les instruments à cordes : ce sont les frottements, les pincements sur les cordes qui produisent le son. Pour certains on utilise les doigts, pour d’autres c’est un outil qui fait la mélodie. Dans nos cartes il y a le violon, la sitar (pour le côté international ^^), le ukulélé, la harpe (parce qu’elle me fascine) et le piano dont les cordes sont cachées dans le corps de l’instrument. 

Les percussions : ce sont les chocs sur l’instruments qui font la mélodie : sur certains on frappe directement avec les mains, pour d’autres on utilise un petit outil (c’est le cas du triangle ou du métallophone), enfin certains instruments se frappent les uns contre les autres (les castagnettes, les cymbales…). Sur nos cartes, que des percussions que nous possédons : les castagnettes, le triangle, le bongo, le tambourin et le djembé. 

Tout d’abord, je laisse Zélie manipuler les cartes à son aise, sans aucune règle. Elle reconnait les instruments que nous possédons, ceux qu’elle connait déjà (le violon ou le piano par exemple). Le but ici est qu’elle se familiarise avec les cartes et qu’elle se rende compte de la diversité des instruments de musique ! 

Puis je lui propose de nommer chacun des instruments. Lorsque nous avons commencé il y a quelques mois, elle n’en citait que quelques uns. Maintenant elle a étoffé son vocabulaire et est toujours fière de me dire quel instrument est présent sur la carte. 

Ensuite on passe au tri par famille. A chaque fois, je lui explique les spécificités de chacune des familles : les cordes, les vents et les percussions. Zélie a vite compris le principe même si pour certains instruments c’est encore compliqué : le piano ou encore l’accordéon par exemple. 

Enfin, je propose une dernière activité avec ces cartes de nomenclature : faire le lien entre les cartes et les instruments que nous possédons. 

C’est l’occasion pour Zélie de tester tous les instruments et de se rendre compte que certains demandent une technique particulière. Pour exemple, cela ne fait pas très longtemps qu’elle arrive à souffler correctement dans l’harmonica. Jusqu’alors elle ne plaçait pas assez bien ses lèvres et aucun son ne sortait de l’instrument, ce qui avait tendance à agacer ma puce ^^ 

J’espère que l’éveil musical est un sujet qui vous intéresse parce que j’ai une montagne d’articles à partager ! Je vais essayer d’être régulière, de les publier le lundi. Mais ne m’en voulez pas si je ne suis pas tout le temps au rendez-vous. La semaine prochaine je vous parlerai du rythme. Ou des cloches Montessori ! Je ne sais pas encore. Qu’est-ce que vous préférez ? 

Ah et je serai ravie de partager mes cartes de nomenclature avec vous. Alors si vous souhaitez que je vous les envoie, rien de plus simple, il suffit de m’envoyer un gentil mail : monbazarcolore@gmail.com

Et chez vous, on aime la musique ? 

9 Comments on “C’est lundi c’est musique #1 : les cartes de nomenclature

  1. Super article vraiment! Je suis impatiente de lire les suivants sur ce meme theme 🙂
    En effet, ma fille (20 mois bientot) adore la musique et malheureusement il n’y a pas d’atelier pres de chez nous le week-end, et son papa et moi ne nous sentons pas assez formes pour pouvoir transmettre quoi que ce soit dans ce domaine… Mon mari n’a jamais fait de musique, moi j’ai fait toutes les annees de solfeges et 9 ans de piano mais sans grande motivation et ai arrete il y a si longtemps…

    Comme toi, nous avons quelques instruments faciles a se procurer et pas trop volumineux, et les cloches Montessori en font partie.
    Ca m’interesserait de savoir ou tu as achete votre bongo, le ukulele, le tambourin, les castagnettes et le xylophone. Bref, quasi tout hahaha. Ma fille a un xylophone recu a Noel de la part de sa grand-mere mais il s’agit d’une version jouet qui sonne faux, et donc j’en recherche un qui soit juste car c’est tres important pour former l’oreille.

    Et pour les cartes de nomenclature, ca n’est pas trop chronophage a realiser?? J’hesite beaucoup a investir dans le combo imprimante/plastifieuse mais j’hesite car en parallele je commence a faire attention aux dechets (zero dechet) et ca me parait un peu antagoniste :S

    1. Merci pour ton enthousiasme tu sais, je n’ai aucune formation musicale si ce n’est les cours de misoque au collège ^^ je fais beaucoup au feeling, je fais confiance à mon instinct et quand je sèche je vais sur Internet (j’ai prévu de m’auto former à la pratique du ukulélé prochainement ^^)
      Le ukulélé, le bongo et l’octoblock sont des cadeaux offerts par la marraine de Malo, le tambourin vient d’amazon, les castagnettes en bois de chez Hema et le xylophone lui aussi en bois c’est un cadeau, mais il n’est pas top en fait ! Je suis à la recherche d’un metallophone qui a un son plus juste ! Je rêverais d’apprendre la contrebasse et d’en avoir une à la maison, m’enfin pour le coup c’est un peu encombrant ^^
      Pour les cartes. Je me suis crée un document type avec la taille des cartes (elles sont assez petites, histoire de ne pas consommer trop de papier ^^) et quand je veux en faire, je cherche des images sur internet et j’écris dessous le nom de objet en écriture cursive. Mais il existe aussi pas mal de fichiers déjà disponibles sur le net qui sont très intéressants.
      Je comprends ta réflexion, je suis assez d’accord, on a connu mieux question déchets ! Mais pour le coup, j’avoue que je passe outre mes principes

  2. Merci pour ta reponse!
    Aaaah, la contrebasse, moi aussi si je devais choisir un instrument a apprendre aujourd’hui, j’opterais pour la contrebasse!! Je trouve le son qui en sort tres elegant 🙂 Et quand j’etais petite, mon instrument prefere etait la harpe, ca me fascinait 😉
    Tu m’intrigues avec le metallophone, je n’en ai jamais entendu parler. Je vais me renseigner du coup.
    Ok, j’hesite de plus en plus pour les cartes de nomenclatures… J’ai une plastifieuse dans mon panier amazon depuis plusieurs mois deja, je suis lente pour certaines decisions haha.

    Je ne sais pas si tu connais ce blog, mais aujourd’hui il y a justement un article concernant un coffret montessori sur la musique. Je mets le lien si c’est possible : http://recetteeducative.canalblog.com/archives/2017/06/13/35382674.html
    Ca me parait vraiment pas mal mais je n’ai pas encore regarde le prix.

  3. C’est génial ! J’ai hâte de suivre tes autres articles à ce sujet ! Les instruments de musique… encore un truc dont j’ai été dégoutée à l’école, alors que c’est si beau ! Je sais apprécier leurs sons désormais, c’est déjà pas mal 🙂

    1. Prochain article lundi sans faute ! Des fois on tombe sur un mauvais prof et ça pourrit tout ! Le nôtre en sixième nous avait fait apprendre une chanson que j’avais adoré, que je chante encore aux enfants maintenant et que j’ai hâte de leur apprendre ^^ (cocotier fou si tu veux tout savoir)

      1. J’ai commencé avec un bon prof, je savais lire les notes, on chantait des trucs sympa, je me souviens de Armstrong je ne suis pas noir, du Renaud, mais alors le fait d’écouter du classique et de devoir dire « là c’est telle phase », ça m’a toujours soulé, comme les analyses de texte en français ! J’ai eu ce prof en 6ème, 5ème et 3ème, en 4ème c’était un autre, j’ai complètement lâché et je ne sais plus lire les notes !

        1. On a appris aussi la chanson Armstrong de Nougaro (elle aussi je la chante régulièrement aux enfants)!!! En revanche j’ai jamais appris les phases en musique classique et franchement je suis bien contente 😀 Avec Zélie on apprend les notes grâce aux cloches Montessori, ça te rappellera des souvenirs quand je ferai un article dessus ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *