littérature jeunesse

Les dents de la jungle {Chut, les enfants lisent #72}

Encore une chouette histoire aujourd’hui avec un livre très haut en couleurs, des dessins rigolo et un texte plein d’humour ! 

Alors, ça vous donne envie de lire la suite ? 

Les dents de la jungle, c’est l’histoire d’Ali, un alligator dont le boulot c’est de faire peur aux autre habitants de la jungle avec l’aide de ses graaaaaaaaaaandes dents ! Avant lui, son père, son grand-père, son arrière-grand-père faisaient la même chose, et Ali est fier de perpétuer la tradition familiale.

Chaque matin, Ali s’en va de chez lui et se balade à travers la jungle afin de faire peur à tous les animaux qu’il trouve sur son chemin avec des grognements terrifiants et surtout ses grandes dents blanches et très pointues. 

Les animaux de la jungle apeurés se cachent donc au passage de l’alligator

Et comme sa denture c’est son outil de travail, il faut dire qu’il en prend grand soin puisqu’il brosse chacune de ses dents très longuement et une à une. Il aime ensuite se regarder dans le miroir pour admirer le résultat. 

Quand il a fini sa promenade, le soir, en rentrant chez lui, Ali … enlève son dentier. Car oui, Ali n’a pas de vraies dents, mais pour ne pas devenir la risée de toute la jungle, il met de fausses dents. Sauf qu’un jour, le castor tombe malencontreusement sur le dentier qu’Ali a bien caché, et l’emporte avec lui pour montrer la supercherie aux autres animaux de la jungle. Lorsque le lendemain, Ali se rend compte que son dentier a disparu, il décide de faire sa tournée quotidienne dans l’espoir que personne ne remarquerait ce « petit détail ». Sauf qu’évidemment, tout le monde se moque de lui. 

Ce qui me plait dans ce livre c’est le ton très drôle employé par l’auteur pour son histoire, mais également la « morale » de l’histoire puisqu’à la fin, les animaux de la jungle ont pitié de l’alligator qui s’est senti humilié. Ils lui rendent ses dents à condition qu’il arrête de les terroriser. Ali utilise alors son « don », c’est à dire la force de ses dents pour rendre service à ses nouveaux amis et en échange, il leur raconte le soir, de terrifiantes histoires d’alligators aux grandes dents. 

Et même qu’il prête ses dents de temps en temps au castor ! Et le livre se termine sur cette dernière illustration qui me fait beaucoup marrer

Les illustrations changent de ce que j’ai l’habitude de présenter ici avec des couleurs criardes, des traits épais et un peu de « gribouillage » comme dirait ma fille, cependant, je trouve qu’ils se marient parfaitement avec le ton humoristique de l’histoire. Les couleurs vives appuient très justement l’ambiance de la jungle, bref, il a tout bon et on aime beaucoup le lire. 

Ceci est ma soixante-douzième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent ! 

4 Comments on “Les dents de la jungle {Chut, les enfants lisent #72}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *