apprendre en s'amusant

Activités de motricité fine à partir de 15 mois.

En juin dernier, je me suis offert ce magnifique ouvrage

Image associée

Il s’agit d’un ouvrage très complet présentant quelques pédagogues et pédagogies qui se placent au coeur du développement de l’enfant. Véritable mine d’informations, j’ai le nez dedans depuis que je l’ai reçu tant il est intéressant et très riche, que ce soit en matière de « théorie » qu’en terme d’exemples d’activités. 

Ainsi, en juillet, avant de partir en vacances, je me suis lancée le défi de tester les différentes pédagogies alternatives évoquées dans ce livre afin d’en ressortir les point positifs, de tenter d’expliquer les limites de chacune d’entre elles. Pour celles et ceux me suivant sur Instagram, j’en ai parlé ici. En fin de mois, je ferai donc un bilan de notre expérience et de mon ressenti sur la pédagogie qui aura été notre fil rouge.

J’ai donc décidé de débuter mon challenge en faisant du mois de septembre, le mois Montessori ! 

Pour ne pas trop me disperser, je suis donc partie dans l’idée d’appliquer la pédagogie Montessori à la géographie pour Zélie (je vous en reparlerai bien assez vite) et pour Malo, je me suis dirigée vers la motricité fine. et c’est de cela dont je voulais vous parler.

Aujourd’hui, je ne vais pas vous expliquer pourquoi j’ai choisi de commencer avec la pédagogie Montessori, ni pourquoi la géographie et la motricité fine ont été les élues de mon coeur, d’une part parce que sinon mon article sera bien trop long et d’autre part parce que sinon, à la fin du mois, je n’aurais plus rien (ou presque) à vous dire 😀

Donc, depuis le début de ce mois de septembre, et même depuis plusieurs semaines en fait, je propose à Malo d’exercer sa motricité fine au travers de petits plateaux d’activités.

1/tiges de bois et petits trous

J’ai disposé dans un plateau en bois, un pot à épices (vide^^)(et propre aussi^^) dont j’ai coupé le couvercle, ainsi que 10 tiges en bois rouge. La couleur m’importe peu, cependant, dans la pédagogie Montessori, on met un point d’honneur à ne travailler qu’une notion à la fois. Alors pour que Malo se concentre sur l’action de mettre la tige dans le trou, il est nécessaire de lui proposer des tiges de bois identiques tant dans leur couleur que dans leur taille. 

J’ai posé le plateau devant Malo, je me suis installée à ses côtés et sans dire un mot, j’ai pris le pot à épices dans une main, une baguette de bois dans l’autre et lentement, afin que Malo puisse intégrer le geste que j’effectue, j’ai glissé la pointe de la tige dans l’un des trous du pot.

Malo a tout de suite compris le principe de l’activité et a été enthousiaste. Bon, ça je ne l’écris qu’une fois parce que je peux le dire aussi pour les autres activités qui vont suivre. L’ordre, la manipulation, la précision dans ses gestes … c’est vraiment ce qui l’intéresse en ce moment. 

Il a mis toutes les tiges dans le pot en tenant ce dernier fermement de l’autre main, puis il a remarqué qu’en retournant le pot et en le secouant, les baguettes de bois ressortaient par les trous ! Bel exemple d’autonomie, d’expérience et de découverte pour mon petit bonhomme. Comme il n’a pas assez de force dans les doigts pour dévisser le pot, avec sa technique, je n’avais pas besoin d’intervenir pour libérer les tiges et ainsi laisser Malo recommencer l’activité. Là il était autonome de A à Z. Parfait. 

2/ Transvasement de haricots blancs à la cuillère.

Ici dans mon plateau, j’ai disposé deux contenant (ici des bols Ikea qui servent à tout chez nous^^) et dans l’un d’entre eux, j’ai mis des haricots blancs et une cuillère (j’ai utilisé une cuillère doseuse de lait en poudre). Pour le bien il aurait fallu que mes deux bols soient identiques, mais croyez le ou non, je n’ai aucun bol identique à la maison 😀 

Comme pour l’activité précédente (et pour les suivantes), je me suis installée à côté de Malo et lentement (et sans un mot pour qu’il se concentre uniquement sur le geste), j’ai fait la démonstration. 

Malo m’a presque arraché la cuillère des mains pour se lancer dans l’activité. ça aussi ça lui a beaucoup plu. Les premières fois, il ne positionnait pas la cuillère correctement pour attraper les haricots, mais de lui-même il a rectifié son geste. La capacité de questionnement et de résolution des problèmes des tout-petits m’étonnera toujours ! 

Malo s’est ensuite amusé à transvaser les haricots en utilisant sa pince fine, c’est à dire son pouce et son index, mais ce n’était pas assez rapide à ses yeux alors il a préféré retourner le bol plein dans le bol vide ^^ 

3/jeu de pompons #1

Pour ce troisième plateau, je suis allée farfouiller dans mon matériel de loisirs créatifs et j’en ai ressorti un gros sac de pompons. Cela faisait un moment que je réfléchissais à quel ustensile j’allais utiliser. J’avais dans l’idée de demander à Malo de mettre les pompons dans le goulot d’une bouteille, mais je ne trouvais pas la bouteille adéquate pour pouvoir facilement les ressortir par la suite. C’est Maman Nougatine qui m’a inspirée car pour sa Doucette, elle utilise les boites doseuses pour le lait. Alors j’ai fait pareil ^^ et en effet, ça fonctionne plutôt bien. 

Encore une fois, à postériori, je me dis que j’aurais mieux fait d’utiliser des pompons d’une même couleur. Il va falloir que je sois plus rigoureuse dans la mise en place de mes prochaines activités pour coller au plus près aux principes pédagogiques pensés par leurs créateurs. 

Là encore, Malo a très vite compris le principe. Avec sa pince fine, il pose le pompon sur le goulot de la bouteille, puis avec son index, il appuie dessus pour le faire tomber. Il s’applique à mettre l’ensemble des pompons, puis dévisse la boite, la vide de son contenu et vient me demander pour que je la referme. 

4/jeu de pompons #2 

J’ai gardé les mêmes pompons, mais j’ai enlevé la boite de lait que j’ai remplacé par un moule à glaçons à 16 alvéoles

J’ai choisi dans mes armoires, le moule ayant une forme se rapprochant le plus possible du cercle. Ici le principe est simple : un trou = un pompon ! Malo n’ayant que 16 mois, je l’ai laissé remplir le moule avec les doigts.

Zélie, qui traînait dans les parages ce jour-là, a voulu aussi jouer avec les pompons, mais je lui ai rajouté une difficulté : une petite pince pour prendre les pompons et les déposer dans les alvéoles : la règle était simple : interdiction de toucher les pompons avec les doigts ! 

5/pièces et tirelire

Dans ce dernier plateau, il y a une tirelire en bois ainsi que plusieurs pièces de monnaie

Pour la petite histoire, il s’agit d’une très vieille tirelire en bois toute simple et de pièces de monnaie pour la grande majorité françaises et datant de la première moitié du 20° siècle, voire même avant. Cette tirelire, je l’ait toujours connue chez ma Grand-Mère et j’adorais manipuler les pièces, regarder leur date, chercher de quel pays elles proviennent. Ma Grand-Mère me l’a donnée il y a bien des années et j’étoffe cette collection petit à petit. 

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir de très vieilles pièces devenues quasiment noires. Il s’agit de pièces frappées pendant le règne de Napoléon Bonaparte. C’est en quelques sortes, mon petit trésor 🙂 

Ici je n’en ai sélectionné que quelques unes (normalement la boite est archi pleine) et j’ai bien fait attention qu’elles passent toutes par la fente histoire de ne pas frustrer mon petit bonhomme ! 

(oui il s’applaudit à chaque pièce, à chaque tige de bois, à chaque pompon ^^) 

Vous vous en êtes aperçus, il s’agit uniquement de matériel que je possédais déjà à la maison, preuve en est qu’il est possible de proposer aux enfants de super activités inspirées de la pédagogie Montessori avec trois fois rien et une bonne dose d’imagination. 

J’ai eu aussi à coeur de mettre à la disposition de Malo des matériaux « véritables » et non pas de pâles copies. En effet, je suis persuadée que les apprentissages sont de meilleure qualité s’ils sont acquis dans la vie quotidienne avec des objets que l’enfant connait et reconnait. De plus, en ce qui concerne le développement des sens, il est beaucoup plus intéressant pour nos petits de manipuler de vraies pièces de monnaie plutôt que des « machins exprès pour les enfants » soit en papier, en plastique ou en carton, et d’en ressentir le froid, le poids, les aspérités … 

Dans mon titre, j’ai noté qu’il s’agit d’activités à proposer à partir de 15 mois, mais bien évidemment, cela dépend avant tout et surtout de votre enfant, de ses centres d’intérêt et de son envie. Certains enfants seront prêts plus vite et d’autres plus tard, laissons-les évoluer à leur guise 🙂 

Age de Malo au moment des photos : 15 et 16 mois.

5 Comments on “Activités de motricité fine à partir de 15 mois.

  1. Une super récap’ ! Effectivement, on peu proposer pas mal de choses avec ce que l’on a à la maison… ce qui traine à droite et à gauche… Et ce livre est vraiment bien !

    Hate de voir ce que tu vas proposer sur la géographie !

    Virginie

  2. J’aime beaucoup toutes tes activités ! J’en avais repéré certaines, parfois pile poile pareil, parfois un peu différemment. C’est toujours très intéressant de voir comme on s’adapte, mais aussi et surtout comment les enfants apprivoisent les activités ! J’ai tellement hâte de pouvoir en refaire à la maison ! Je ferai attention aux couleurs et formes alors 🙂 Après la lecture de mon livre, il est possible que je me laisse tenter par celui-ci aussi 🙂

  3. Petite question : comment as-tu fait pour les tiges en bois? J’ai justement gardé un pot d’épices pour proposer la même activité à Ouistiti. Mais je ne savais pas quoi lui donner à mettre dans les trous. J’avais pensé à des pailles, mais ça ne me convient pas comme solution (trop fragile, trop de couleurs…).
    Sinon je suis très intéressée par cette série d’articles! Je lis moi aussi ce livre depuis quelques semaines et je le trouve passionnant.

    1. Coucou ! Alors il s’agit d’un lot de tiges que j’ai trouvé sur Aliexpress pour 3 francs 6 sous. Normalement c’est pour apprendre à compter. Si tu en as, tu peux aussi essayer avec des cotons tiges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *