Musique

C’est lundi, c’est musique #12 : discrimination visuelle et auditive.

Parmi le matériel que j’aime utiliser pour nos activités en tout genre, les figurines arrivent en bonne place. Les cartes de nomenclature également.

D’une part les figurines permet à l’enfant de manipuler les objets, d’en ressentir les aspérités, même si rien ne vaut l’objet « en vrai » (mais je n’ai ni la place, ni le compte en banque pour accueillir un tuba ou une contrebasse à la maison ^^). Ils ont une valeur sensorielle bien plus importante que l’image en 2 dimensions.

D’autre part, les cartes de nomenclature permettent de travailler le langage et d’acquérir un vocabulaire riche et précis dans la thématique abordée. Je les utilise de nombreuses manières, dans différentes activités, seules ou accompagnées d’un autre support.

Voici donc l’activité d’éveil musical que j’ai proposée à Zélie aujourd’hui, activité qui mêle les cartes de nomenclature, les figurines et le son.

Mon objectif aujourd’hui est d’associer l’instrument à sa dénomination et au son qu’il produit.

Pour cela, j’ai utilisé :

1/ des figurines « instruments de musique » de la marque Safari Ltd que vous pouvez retrouver ici

2/ des cartes de nomenclature représentant les photos de ces mêmes instruments que j’ai réalisées

3/ un coffret de 5 CD de musique pour les tout-petits. L’un de ces CD propose d’écouter le son d’une trentaine d’instruments de musique

4/ un pochon en tissu (que j’ai cousu il y a au moins 3 ans !)

Tout d’abord, le temps de préparer mon matériel, j’ai laissé Zélie s’approprier seule les figurines représentant 8 instruments de musique : guitare, violon, trombone, cor, trompette, clarinette, flûte traversière et saxophone.

Puis, une à une, j’ai présenté les cartes de nomenclature et ai demandé à Zélie de trouver l’instrument correspondant. C’est un jeu plutôt facile pour Zélie, mais l’intérêt ici c’était plutôt de travailler le vocabulaire et nommer les instruments. Je me suis ainsi rendue compte qu’elle en connaissait déjà quelques uns. A chaque fois que j’énonçais le nom de l’instrument, je lui ai demandé de répéter après moi.

J’ai ensuite corsé le jeu. Zélie a mis l’ensemble des figurines dans le pochon, et les cartes en pile sur la table. Le but du jeu est donc de retrouver l’instrument situé sur la carte en haut de la pile, juste au toucher, sans regarder à l’intérieur du pochon.

C’est un exercice qui a demandé beaucoup de volonté à Zélie qui était naturellement tentée de chercher en regardant. Je la voyais lutter contre elle-même, contre cette envie irrépressible de jeter un coup d’oeil furtivement, mais elle s’est retenue et petit à petit, l’exercice est devenu de plus en plus naturel.

Par ailleurs, Zélie a pu voir que certains instruments se ressemblaient beaucoup. Elle a eu quelques difficultés à distinguer la guitare du violon, ou encore la clarinette et la flûte.

Enfin, pour le dernier exercice, j’ai dégainé le lecteur CD et l’album qui va bien. Le coffret que j’ai utilisé ici, contient 5 CD : le premier avec des comptines, le deuxième est une boite à musique (il y a les mélodies des comptines connues, mais pas les paroles), le troisième propose de jolies berceuses toutes douces, le quatrième contient des bruits d’animaux et de la nature et le dernier enfin, les sonorités des instruments de musique.

C’est ce CD là que j’ai mis dans le lecteur CD. Et ça tombait bien, les 8 instruments de musique que nous possédons en figurines se retrouvent dans l’album. ça m’arrangeait, je n’avais pas à faire ma sélection moi-même sur Internet ^^

Donc, voici comment nous avons procédé pour cette dernière partie.

En premier lieu, je montre à Zélie la carte du premier instrument que nous allions écouter. Ainsi elle pouvait observer l’instrument, tout en écoutant la sonorité qu’il produit. Une fois que tous les instruments sont passés à la casserole, nous avons recommencé, mais cette fois, je n’ai pas énoncé l’instrument avant de lancer la musique. Si Zélie ne reconnaissait pas l’instrument, je lui donnais son nom et la laissais trouver l’instrument correspondant parmi les figurines.

 

J’aurais aimé pouvoir proposer aussi à Zélie d’écouter et de reconnaître l’instrument sans mon aide, mais l’activité était déjà trop longue, je sentais qu’après la rentrée des classes, la concentration n’était plus à son comble !

Age de Zélie au moment de l’activité : 3 ans et 4 mois

 

8 Comments on “C’est lundi, c’est musique #12 : discrimination visuelle et auditive.

    1. Entre ne pas regarder dans le pochon et ne pas regarder la caméra quand je filme, la pauvre ce ne sont plus des activités mais l’armée à la maison à la base, dans ce pochon il y a les marionnettes à doigts ^^ elles sont punies dans le tiroir en attendant que j’en fabrique un autre !

  1. Je me demande toujours ou vous trouvez toutes ces idees, les mamans qui font plein d’activites comme ca avec vos enfants! Et surtout, combien de temps ca prend, et tout le materiel qu’il faut avoir en stock pour proposer des activites variees 🙂
    Zelie a beaucoup de chance en tout cas, ca doit etre tres stimulant pour elle! Ca a dure combien de temps cette petite activite? Et Malo n’etait pas la cette fois-ci?
    En tout cas bravo de faire tout ca, et merci de le relayer sur ton blog :)))

    1. Pour ma part, les idées je les trouve en observant mes enfants après, le temps que ça prend je dirai que c’est en fonction de l’activité en elle-même. Ici on en a eu pour une bonne vingtaine de minutes mais des fois ça prend plus de temps, parfois je fais un flop et en deux secondes c’est terminé ahah. Et niveau matériel, j’investis au fur et à mesure de nos besoins et envies ! Souvent j’essaie de faire de la recup’ ou de créer moi même, mon porte monnaie préfère ^^
      Cette fois, comme c’était un jeu un peu plus basé sur les apprentissages, il valait mieux que Malo ne « déconcentre » pas trop sa soeur du coup Papa lui a donné le bain. Mais ensuite il a joué avec les petits instruments de manière très informelle

    1. je suis vraiment une grande fan de ces figurines, mais je suis sûre que tu l’as compris ^^ Oui je suis aussi surprise qu’elle s’y intéresse autant, mais en même temps, pas si étonnée que ça parce que Zélie, c’est une énooooooooooorme curieuse, il faut juste amener sa réflexion de la bonne manière 🙂

  2. J’ai me beaucoup les figurines aussi. Ethan se passionne pour celle des monuments et il identifie déjà certains tout seul. Chouette idée avec les instruments aussi, je reconnais Emmy dans l’envie de regarder dans le pochon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *