littérature jeunesse

Le trouillosaure {Chut, les enfants lisent #76}

Le trouillosaure. 

En voilà un titre rigolo n’est-ce-pas ? c’est ce qui m’a attiré de prime abord dans ce livre en tous cas ! 

Quatrième de couverture : 

« Personne n’a jamais vu le trouillosaure … Même pas ses propres parents ! Au moindre bruit il détalait ! Et il y en avait des bruits au temps des dinosaures! des pif, des paf, des cric, des scrountch, des burp, des prout… « 

Heureusement, Sandra Solinet et Peter Eliott, respectivement auteure et illustrateur de ce livre, ont mené l’enquête pour nous. Grâce à eux, nous savons maintenant que le trouillosaure a réellement existé ! 

Notre dinosaure était tellement peureux, qu’au moindre bruit il se cachait ! 

Alors forcément, quand il y a eu un plus gros bruit que d’habitude, il a été le premier à prendre la poudre d’escampette ! Les autres dinosaures, eux, ne se sont pas inquiétés ! Et personne n’a survécu, c’était la fin des dinosaures.

Tous ? en est-on bien sûr ? 

Autant vous le dire tout de suite, j’adore ce livre ! Le texte est ponctué d’onomatopées qui représentent les bruits qui font peur au trouillosaure et le champ lexical de la fuite rend la lecture très rythmée. Le texte n’est pas très fourni, mais en même temps il n’a pas besoin de plus ! 

Les illustrations sont très simples mais humoristiques. Sur l’ensemble des pages, on ne voit jamais la tête du trouillosaure, juste ses pattes arrières et sa queue comme si l’on se retrouvait devant des photos qui n’ont pas été prises à temps parce que le dinosaure peureux est parti trop vite ^^ 

A la manière de « où est Charlie ? » on s’amuse à retrouver le trouillosaure sur chacune des doubles pages. Et, pour les copines blogueuses (et les autres) qui lisent les livres à leurs enfants comme si elles étaient sur une scène de théâtre, cette histoire est parfaite avec toutes les onomatopées. Zélie les répète toujours après moi et Malo commence aussi à faire de même c’est assez marrant ! 

Ceci est ma soixante-seizième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent !

Le Trouillosaure – Sandra Solinet et Peter Eliott – Editions Amaterra 

Age conseillé par l’éditeur : 3 ans (mais les pages cartonnées et l’histoire très abordables font qu’il est possible de le présenter bien avant à l’enfant. Pour preuve, depuis cet été, Malo (16 mois actuellement) l’adore)

9,50€

6 Comments on “Le trouillosaure {Chut, les enfants lisent #76}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *