littérature jeunesse

Bien au chaud pour l’hiver {Chut, les enfants lisent #85)

Même si j’aime toutes les saisons pour plein de raisons différentes, l’hiver a une saveur toute particulière, celle de la nature qui se met en pause, des animaux qui se reposent. Mais aussi la saveur des chocolats chauds, des crêpes (même si on en mange toute l’année^^), des raclettes, et autres fondues en tout genre !

Alors ne soyez pas étonnés, ces prochaines semaines je risque de vous présenter pas mal de livres autour de cette thématique !

Et aujourd’hui, c’est une jolie histoire d’animaux dont je vais vous parler

Les feuilles mortes tombent des arbres, les noix et les pommes de pin sont mûres, la terre est encore molle avant le gel. Alors, dans chacune des familles d’animaux, on se lance dans les préparatifs pour hiberner en paix. Les uns creusent des terriers ou font des sacs de couchage en feuilles, les autres rangent leurs provisions, hmm, quel bonheur !

Vous l’aurez compris, dans ce livre on évoque avec douceur la période d’hibernation des animaux de la forêt. Pas à pas, on suit les coccinelles, les grenouilles, les hérissons, les écureuils et les ours dans leurs préparatifs pour passer un hiver confortablement installés.

Les textes sont très succincts ils présentent en quelques mots la manière dont les animaux se préparent pour affronter l’hiver : les coccinelles récoltent des feuilles et des brindilles pour en faire un matelas bien confortable, les écureuils font des provisions de nourriture, les hérissons creusent des trous …

Mais ce qui est intéressant dans ce livre, ce sont les jolies illustrations, très simples mais cependant assez réalistes et surtout rigolotes (comme ce hérisson qui dort sur le dos et qui semble ronfler !) . On a presque envie de se blottir contre eux pour, nous aussi, passer l’hiver bien au chaud.

Ce livre est une nouveauté dans notre bibliothèque mais il fait écho à un autre ouvrage très intéressant que nous aimons beaucoup et qui explique de manière très adaptée aux petits l’hibernation.

Vous le savez maintenant, j’aime beaucoup les ouvrages dans lesquels les enfants apprennent des choses. Evidemment, observer l’hibernation directement « sur le terrain » c’est assez compliqué, pourtant je crois qu’il est essentiel d’expliquer à nos enfants que les autres animaux, les plantes vivent l’hiver d’une autre manière que la nôtre. « Bien au chaud pour l’hiver » introduit donc cette notion de manière très douces. Les illustrations attirent l’oeil et questionnent le lecteur ou celui qui écoute. 

Dans mon cas, si je savais que des espèces comme l’ours, le hérisson ou l’écureuil préparent la période hivernale de manière très particulière, je ne m’étais jamais questionnée sur la manière de faire des coccinelles et des grenouilles. Eh oui, même dans un livre conseillé à partir de deux ans, les vieilles mamans comme moi apprennent tout un tas de choses ^^ c’est ce qui fait la force de la littérature de jeunesse je pense. 

Ceci est ma quatre-vingt-cinquième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent

Bien au chaud pour l’hiver – Tomoko Ohmura – Ecole des Loisirs

Age conseillé par l’éditeur : à partir de 2 ans

12,20€

4 Comments on “Bien au chaud pour l’hiver {Chut, les enfants lisent #85)

  1. Vieille maman… Faut peut-être pas exagérer, jeune trentenaire ! 😉
    Personnellement, je ne suis pas spécialement fan de l’hiver. Il faut dire que je déteste avoir froid. Mais tout comme j’ai redécouvert l’automne, je pense que le fait d’avoir des enfants va aussi me permettre de redécouvrir l’hiver. et ses plaisirs (si on omet les 20 minutes passées à couvrir tout le monde quand on veut sortir, et les otites, angines, rhino à répétition…).
    Bref tout ça pour dire que tu nous présentes aujourd’hui encore un très joli livre et surtout très intéressant ! Je ne savais pas moi non plus que les coccinelles hibernent… J’ai l’impression d’apprendre tellement de choses depuis que j’ai des enfants !

    1. On a tous nos saisons de prédilection. N’empêche que toi qui n’aimes pas l’hiver tu es servie en habitant dans les Alpes
      Comme toi, j’apprends énormément avec les enfants. Ahlala quand je pense que certaines personnes sous-estiment la littérature de jeunesse !!! Au final même les adultes se cultivent par ce biais

  2. Il a l’air tout doux ce livre 🙂
    Je vous rejoins Marie Victoire et toi, j’apprends tellement de choses depuis que j’ai mes filles ! Ou disons plutôt qu’on retient, on a dû apprendre tout ça à l’école (ou une partie), mais quand on s’intéresse vraiment, on retient bien mieux !
    Et euh vieille maman, ça va hein ! Je vais t’en présenter moi des vieilles mamans ^^

    1. Comme quoi, les connaissances ne vont pas que dans un sens, nous aussi au contact des enfants on apprend plein de choses (genre la différence entre la châtaigne et le marron^^)
      Et « on ne cesse pas de rire en devenant vieux. Par contre on devient vieux quand on cesse de rire ». Alors continuons de nous marrer ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *