littérature jeunesse

L’imagerie des Comment {Chut, les enfants lisent #82}

Ce n’est un secret pour personne, nous aimons beaucoup les imageries en tout genre à la maison. Elles nous permettent d’en apprendre davantage sur un sujet précis. 

Nous en possédons de toutes sortes : sur les félins, la planète, le cirque, les oiseaux, la ferme, les émotions … Dans ces ouvrages, les informations sont toujours très pointues et complètes, le vocabulaire est riche et les textes sont adaptés. 

L’imagerie que je vous présente aujourd’hui est assez particulière. 

En effet, l’Imagerie des Comment ne s’intéresse pas à une thématique particulière mais propose sur chacune des pages de répondre à des questions que peuvent se poser les enfants (et les adultes) curieux. 

Toutes ces questions sont regroupées en thématiques : le chapitre rose concerne les animaux, en vert, c’est la nature, en violet ce sont les sciences, en bleu on parle vie quotidienne et en rose clair, le corps. 

Les questions posées sont non seulement très diverses, mais surtout super intéressantes et permettent de nourrir la soif d’apprendre, naturelle chez nos petits (et aussi parfois chez leurs parents^^) 

En voici quelques exemples : 

Les questions commencent toutes par « COMMENT » et sont posées par des visages d’enfants, dans une bulle comme dans une bande dessinée, et il s’agit du titre de la page. Pour y répondre, quelques petits paragraphes très clairs sont disséminés sur la page, mais surtout ils viennent en appui des illustrations afin que l’enfant comprenne bien le mécanisme abordé dans la question. 

Si Zélie aime beaucoup feuilleter seule ses imageries et les lire avec nous, il faut avouer que celle-ci ne l’intéresse pas encore beaucoup. Je crois que pour être pleinement appréciée, il est nécessaire que l’enfant soit lecteur. En effet, il y a tellement de pages (et pas de sommaire) qu’il est difficile de s’y référer si l’enfant se questionne sur tel ou tel sujet. En revanche, c’est un ouvrage parfait pour les enfants curieux qui aiment se documenter par eux-mêmes. 

A la toute fin du livre, il y a quelques pages interactives. En général, je ne suis pas trop fan de ce genre de « gadgets » mais ici, ça permet à l’enfant de vérifier les connaissances acquises lors de la lecture du livre. Et je trouve que c’est plutôt bien fichu.

Il faut télécharger l’application sur le smartphone ou la tablette et une fois que c’est fait, il ne reste plus qu’à diriger l’appareil photo vers une page portant ce petit logo.

Un quizz s’ouvrira sur le téléphone (ou la tablette) et c’est parti pour voir si on a tout bien retenu 🙂 En plus de lire la question et les choix de réponse, la voix donne encore une explication au moment de vérifier la réponse.

Il semblerait que plusieurs imageries de cette collection possèdent leur propre application à utiliser avec les pages interactives. 

Pour ma part, je suis absolument convaincue par ce livre. J’ai adoré le lire, le feuilleter et apprendre plein d’informations. tout est super bien expliqué de manière claire et les sujets traités sont très intéressants, et hyper enrichissants. 

Vivement que Zélie soit en âge d’apprécier pleinement cet ouvrage 🙂 

Encore un grand merci aux Editions Fleurus pour ce joli cadeau. 

Ceci est ma quatre-vingt-deuxième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent

L’imagerie des Comment – Editions Fleurus

Age conseillé par l’éditeur : à partir de 6 ans

11,70€

7 Comments on “L’imagerie des Comment {Chut, les enfants lisent #82}

    1. Oui sur le couo j’ai eu un doute, je ne voyais pas trop l’intérêt si ce n’est répéter ce qui était déjà noté dans le livre. Mais comme c’est un petit quizz ça apporte vraiment quelque chose en plus

  1. C’est vrai que ce genre de bouquin sont un peu complexes pour nos louloutes. Il y en a un peu trop, je me suis « faite avoir » avec celui sur les grandes questions de maternelle. Il y a trop de choses à lire, trop de sujets différents, ma puce se lasse. Par contre, en effet pour un enfant lecteur, c’est top, il peut flâner de pages en pages, lire ce qui l’intéresse, découvrir des choses sur lesquelles ils ne se posait même pas de questions. Bref, ça a bel et bien un intérêt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *