activités créatives, Mes p'tits bricolages

Notre espace créatif

Selon Célestin Freinet, l’expression artistique libre est un outil essentiel dans le développement de l’enfant.

Les adultes ont naturellement tendance à vouloir guider l’enfant dans ses réalisations artistiques, mais vous serez d’accord avec moi que la perception de l’art est absolument subjective ! Chaque individu voit et ressent les oeuvres selon son histoire, sa sensibilité, ses connaissances et ses goûts. 

Il en est de même pour les dessins de nos petits. 

– tu n’as qu’à colorier le soleil en jaune ! 

– ah ben non, les fleurs, elles ne sont pas dans le ciel ! 

– tu devrais rajouter les doigts au bout des mains de ton bonhomme. 

Voilà plusieurs détails, des précisions qui permettent uniquement à l’adulte de comprendre le dessin de l’enfant ! Sauf que la sensibilité (adulte ou enfantine) ne répond à aucun code et cela, l’adulte a du mal à le comprendre !! 

C’est en cela que le dessin enfantin, est très important. Non seulement il permet d’affiner le geste de la main, mais aussi il permet l’expression spontanée de nos petits. 

Avez-vous déjà entendu un enfant qui refuse de dessiner sous prétexte qu’il ne sait pas faire ? Souvent, cela résulte d’une présence trop invasive de l’adulte dans la réalisation du dessin qui va demander à l’enfant de suivre une technique, un cheminement, au détriment des envies et des idées de l’enfant. 

En fait, le dessin libre a plusieurs avantages : il permet une ouverture et un regard sur le monde, il permet aussi à l’enfant de perfectionner cette image du monde, il développe son sens critique et développe sa confiance en lui. 

Mais ce n’est pas tout de laisser l’enfant dessiner librement, encore faut-il qu’il ait accès aux bons outils et qu’il ait un but dans sa réalisation. 

C’est dans cette idée que j’ai entrepris de mettre en place dans notre salon, un espace créatif qui soit accessible à mes deux enfants quand ils le souhaitent. 

Jusqu’à présent, Zélie et Malo avaient une petite table qui leur servait à tout. Donc à rien du tout puisqu’elle était bien souvent remplie de trucs et de machins. Quand Zélie voulait dessiner, elle prenait ses feutres et me demandait une feuille, puis elle s’installait sur la grande table, loin de son frère donc ^^ 

Si elle voulait autre chose que des feutres, elle me le demandait. Et souvent elle veut autre chose que ses feutres. En fait elle veut plein de choses pour dessiner. Mais pas tout en même temps. Donc elle me demandait dix trucs en 3 minutes de temps. 

Donc non seulement c’était très agaçant pour moi, mais en plus c’était frustrant pour Zélie qui n’avait pas la possibilité d’être autonome ! 

Et Malo ? Ben parlons-en de Malo. En fait, je crois qu’il adore dessiner cet enfant ! Mais lui il ne parle pas (enfin si, il parle, mais il est très sélectif dans ses paroles. En ce moment c’est le « je veux paaaaaaaaas » qui a la côte ! en insistant sur le aaaaaaaaaaaaaaaa, sur un ton bien bien aigu ! Bref) donc c’est compliqué de savoir QUAND il a envie de dessiner. Et comme les petits de son âge, ça va lui prendre comme ça, sur un coup de tête !!! 

Bref, il était temps de trouver une solution. 

J’ai réalisé notre espace créatif en deux « lieux ». 

1. le bureau. 

J’ai fait le choix d’un bureau plus grand et plus large pour que les deux enfants puissent s’y installer en même temps (et c’est ce qui se passe le plus souvent en fait ! Malo est curieux de voir sa soeur et la suit partout – oui partout. Et Zélie a bien trop peur que Malo ait l’occasion de faire le truc le plus intéressant du monde sans elle !!) 

Mon choix s’est porté sur le modèle FLISAT chez Ikea

               

Ce qui me plait c’est non seulement la taille du plateau, mais aussi les deux rangements qu’il propose, simplement en soulevant les planches blanches ! J’y ai glissé des feuilles de brouillon dans l’une (brouillon récupéré au boulot, j’ai mon petit stock que j’apporte à la maison au fur et à mesure) et des cahiers de coloriage dans l’autre. 

Les chaises, c’est de la récup’. Nous les possédions déjà elle font partie d’un ensemble table + 2 chaises de chez Ikea aussi. Je me suis amusée à les customiser en terminant mes fonds de peinture aérosol (d’où le fait qu’il y en ait une grise et une noire ahah)

Au dessus du bureau j’ai fixé (nan, Geoffrey a fixé ^^) au mur une étagère à épices de chez Ikea aussi. Sur la tige ronde, j’ai accroché des pots qui viennent aussi de chez Ikea. 

Dans ces fameux pots, on trouve des crayons de couleur et des crayons gras dans le premier, des feutres à grosses mines dans le second et des feutres à pointes fines dans le troisième. L’espace de rangement de l’étagère est pour le moment vide, il servira à accueillir les oeuvres d’art des enfants ! 

2. le matériel 

Jusqu’alors, tout le matériel de loisirs créatifs et de dessin était rangé dans un meuble et dans le cellier et les enfants n’avaient pas le droit d’y accéder sans autorisation, parce que tout était mélangé et qu’il y avait des trucs dangereux. 

Aujourd’hui, j’ai aménagé un tiroir qui leur est réservé dans la commode qui est située juste de l’autre côté du mur contre lequel est adossé le bureau. 

C’est le deuxième tiroir en commençant par le bas, histoire que ce soit accessible pour Malo aussi ! 

Et dans ce tiroir, il y a : 

Plein de trucs !!! 

Des gommettes en veux-tu, en voilà !!! là c’est clairement le truc compliqué à gérer pour Zélie. Maintenant qu’elles sont à sa disposition, elle a une frénésie du collage de gommettes et depuis 2 semaines, elle a vidé la moitié de notre stock !! je lui ai expliqué qu’il fallait qu’elle apprenne à gérer son matériel parce que je ne vais pas systématiquement en racheter lorsque la boite serait vide ! 

Dans la boite métallique à gauche, les planches de gommettes. Dans les trois petites boites en haut, ce sont les gommettes individuelles. 

La boite bleue est réservée à Malo, ce sont des gommettes faciles à enlever. La boite blanche est réservée à Zélie, ce sont aussi des gommettes individuelles mais des princesses, des fées … Bref, tout ce que Zélie aime en ce moment ^^ 

Dans notre tiroir il y a aussi des tampons 

Des petits tampons avec l’encre incluse mais aussi de gros tampons facilement préhensibles pour les petites mains de Malo avec les encres à part ! Depuis cette photo, les gros tampons sont passés au lave-vaisselle et sont un peu plus propres ^^ 

Des craies pour le tableau noir et une éponge (en fait c’est une lingette ^^) 

Des perforatrices en tout genre ! Grande passion de Zélie depuis qu’elle les a découvertes il y a deux semaines ! je retrouve des coeurs partout dans la maison ^^

Il y a aussi cette boite jaune avec dedans des crayons de bois, des gommes, ciseaux, colle, règle… Cette boite, pour le moment Malo n’y a pas accès, elle est réservée exclusivement à Zélie. Je vais y ajouter des stylos à bille, des stylos à encre et dans quelques temps un stylo plume puisqu’elle manifeste de plus en plus d’intérêt à l’écriture.

et enfin le matériel pour la peinture

Une palette avec des pastilles et une palette pour faire des mélanges de couleur. 

Dans la corbeille violette, des pots, des pinceaux de différentes tailles, et des outils très intéressants pour créer des effets avec la peinture (des éponges, des espèces de racloir, des pipettes, des brosses à dents …)

Et dans la corbeille bleue, la peinture ! Pour faciliter l’utilisation de la gouache, je n’ai pas cherché bien loin, Charlotte, du blog Hello Maman a mis en place une astuce très intéressante : les distributeurs de savons. J’ai donc acheté 6 de ces distributeurs, j’ai choisi d’en prendre des transparents pour voir la quantité de gouache restant à l’intérieur. Ainsi, quand Zélie décide de faire de la peinture, elle sait qu’elle ne doit prendre qu’une dose de chaque couleur et venir se resservir quand elle n’en a plus. Ainsi, non seulement ça évite le gaspillage, mais aussi ça permet de limiter l’excès de peinture, sur les vêtements (et les murs) par exemple ! 

Lorsque tout a été mis en place, j’ai pris le temps d’expliquer à chacun des enfants comment utiliser tout cela. Bien entendu, pour Malo, pas question de le laisser prendre la peinture seul, mais il sait qu’il peut venir me chercher pour que je l’aide à mettre en place son matériel. Cela nécessite aussi que je sois à sa disposition tant qu’il a envie de faire de la peinture, je ne me vois pas encore le laisser faire seul ^^ 

Je leur ai aussi expliqué (rabâché les oreilles) sur l’importance de ranger le matériel quand ils ont fini de s’en servir. ça, bizarrement c’est un peu plus compliqué, mais tant pis, je répète encore et encore ahah 

Maintenant, les enfants ont pleinement investi ce nouvel espace de jeu et de création. Ils dessinent tout le temps, à différents moments de la journée. Zélie aide son frère, lui explique comment utiliser le matériel. Malo tient de mieux en mieux son crayon et s’applique dans ses gestes qui deviennent de plus en plus précis et « délicats » (si l’on peut être délicat à 18 mois ^^) Et Zélie écrit, écrit, écrit et écrit. Tout le temps. Sur ses feuilles, sur son tableau, avec tout le matériel dont elle a à sa disposition. 

Je ne regrette pas cet aménagement, je suis heureuse de les voir s’exprimer aussi facilement et spontanément par les arts.

 

10 Comments on “Notre espace créatif

  1. Super espace créatif ! Je trouve ça vraiment génial qu’ils puissent accéder à tout ce matériel quand ils veulent. Mais je dois avouer que je n’oserais pas laisser tout cela en accès libre. La seule fois où on a laissé Petit Bonhomme seul avec un crayon plus de 30 secondes, il avait entièrement redécoré sa chambre (murs, radiateur, fenêtre, drap, parquet…). Et Ouistiti adooooore dessiner sur les tables… Il y a eu beaucoup de débordements chez toi depuis que tu as mis cet accès libre en place ?

    1. Ohlala j’imagine bien le tableau ! Je comprends que vous ayez été refroidi
      Du côté de Zélie, aucun débordement si ce n’est qu’elles est beaucoup moins enthousiaste pour le rangement. Je la laisse gérer le truc et je la rappelle à l’ordre de temps en temps.
      Pour Malo c’est plus difficile. Il ne dessine pas ailleurs que sur sa feuille, mais il aime se balader avec les feutres ouverts. Il est donc souvent « maquillé » ^^ mais dans l’ensemble ils ont bien compris le fonctionnement

  2. Ah c’est chouette ! Et encore une fois je mets une théorie en place sans le savoir ^^
    Ici aussi depuis que la table des filles est en place, c’est génial ! Elles ont toujours eu de quoi dessiner, mais avant j’avais tendance à les installer sur la table à manger. Donc nappe pour protéger la table, et plaque sous les feuilles pour éviter qu’elles ne les trouent. Et si c’est pour dessiner deux secondes, c’est un peu pénible (faut que j’installe ma petite dans sa chaise, que je l’attache etc). Là elles sont autonomes, c’est top ! Elles ont des crayons de couleurs et crayons gras à dispo, les feutres sont rangés par contre, rapport à un bébé qui coloriait plus ses vêtements que ses feuilles ^^ Mais ma Choupette y a accès. Elle a sa boite à elle avec les feutres, les ciseaux, la colle etc. Je montrerai leur espace créatif dans les semaines à venir 🙂

    1. On se rend vite compte de l’importance de l’autonomie pour nos loulous. Et puis pour être franche, ça nous arrange aussi ^^ l’autonomie ça leur permet de développer tout un tas de compétences de manière plus naturelle et ça c’est vraiment chouette ! J’ai hâte de voir votre espace créatif

    1. J’ai adoré l’idée aussi je trouve ça hyper pratique et surtout économique ! Les gros bidons ne sont pas à la disposition des enfants et ils peuvent quand même faire de la peinture. L’idée de la desserte est chouette… Mais irréalisable chez moi, Malo adorant pousser tout ce qui contient des roues (et ce qui n’en contient pas non plus^^)

  3. Super ce coin créatif! Chez nous aussi les enfants ont depuis longtemps tout un meuble à leur disposition avec tout ce que tu as cité et également un tiroir rempli de « beaux » papiers, imprimés ou qui brillent. En revanche pas de peinture, c’est encore trop compliqué avec Ethan dans les parages. Du coup on a beaucoup, beaucoup, beaucoup de créations, surtout par Emmy!
    PS : le scotch/masking tape fait un tabac aussi en accès libre 😉

    1. C’est grâce à tout ce matériel à disposition qu’Emmy est si créative alors !
      Bonne idée pour le masking tape je vais en rajouter je crois. Merci

  4. Chez moi dans ma table de salon j’ai 2 tiroirs. Donc d’un côté il y a les feutres/crayons et feuilles/gomettes/tampons et de l’autre il y a la pâte à modeler et des trucs à patouiller (jetons de loto, billes plates, etc.)
    Ma fille à 3.5 ans, elle sait se servir et ranger seule tout cela depuis plus d’un an 🙂
    Reste les choses « salissantes » comme la peinture qui ne sont pas à dispo, ça c’est dans mon bureau dans une tour à tiroir. Donc pour ça elle doit demander pour le moment.

    1. Génial ! Je pense, comme toi certainement, que c’est essentiel de « responsabiliser » les enfants pour éviter les débordements. Et ça fonctionne puisque ta puce a compris le principe et range au fur et à mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *