apprendre en s'amusant

Carte de nomenclature : les becs des oiseaux {+documents à télécharger gratuitement}

On continue dans nos activités sur les oiseaux et après avoir observé leur anatomie, on est ensuite passé à une partie de leur corps : le bec. 

Eh oui, les becs des oiseaux ne sont pas tous identiques et pour cause, ils n’ont pas tous le même régime alimentaire. 

La nature est bien faite quand même, les oiseaux ont le bec qui leur permet de manger ce dont ils ont besoin.

Et pour étudier ceci, quoi de mieux que des figurines et des cartes de nomenclature ? 

Je vous présente donc aujourd’hui, deux fichiers que j’ai créés afin que mes enfants puissent comprendre les différences de becs et leur utilité. 

PREMIER FICHIER

Le premier fichier est un jeu d’association bec/oiseau.

J’ai choisi de ne représenter que 7 régimes alimentaires qui englobent la très grande majorité des oiseaux : les nectarivores, les invertivores, les carnivores, les insectivores, les piscivores, les granivores et les herbivores. 

Un petit point sur chacun des régimes alimentaires ? Bien entendu, selon l’âge des enfants il n’est pas obligatoire de tout leur raconter, mais pour nous parents, c’est toujours intéressant de posséder quelques connaissances pour savoir répondre aux questions éventuelles de nos marmots ! 

– les nectarivores : les oiseaux se nourrissent du nectar des fleurs, cette substance très sucrée qui permet aux abeilles de fabriquer le miel. Contrairement aux insectes pollinisateurs, les oiseaux nectarivores se nourrissent mais ne pollinisent pas les plantes. Cela est du à leur bec. En effet, les insectes pollinisateurs se posent sur les fleurs pour en aspirer le nectar et c’est au contact de la fleur qu’ils se chargent de pollen qu’ils vont aller déposer sur une autre fleur. Pour les oiseaux c’est différent parce que leur bec est suffisamment long, un peu comme une paille, pour qu’ils aillent aspirer le nectar sans être au contact de la fleur et donc du pollen. 

– les invertivores : ce sont des oiseaux qui mangent des petits invertébrés. ils ont besoin d’un bec pointu pour fouiller les sols à la recherche des insectes. Les échassiers qui se nourrissent dans la vase ont un bec plus long. 

– les carnivores mangent de la viande : des petits mammifères ou d’autres oiseaux ! leur bec est très puissant et crochu pour arracher les chairs.

– Les insectivores : eux, ils mangent des insectes, et c’est pour ça que leur bec est long, fin et pointu, parce que non seulement ça leur permet d’attraper les insectes qui volent, mais en plus ils peuvent aller les chercher dans des petits trous

– les piscivores sont des oiseaux qui mangent du poisson. Ce sont donc pour la plupart des oiseaux aquatiques (logique^^). Ils ont un bec droit et puissant qui leur permet d’être rapides et efficaces au moment d’attraper leur proie

– Les granivores qui mangent des graines. Ils ont un bec court mais étonnement puissant. Eh oui, il faut ce qu’il faut pour décortiquer les enveloppes pour enfin manger les graines qu’elles contiennent.

– les herbivores : ils mangent des végétaux, d’où ce bec plat qui permet d’arracher les herbes avec lesquelles ils vont se nourrir.

Une fois que l’on sait cela, ça devient plus facile d’observer les becs des oiseaux pour connaître leur régime alimentaire n’est-ce-pas? 

Revenons-en au fichier maintenant. Pour chaque type de bec, j’ai associé une carte avec l’oiseau en entier et une autre carte sur laquelle il y a un zoom sur la forme du bec.

DEUXIEME FICHIER

Le deuxième fichier c’est un ensemble de cartes de nomenclature représentant 25 oiseaux différents à classer selon leur bec et donc selon leur régime alimentaire.

 

(ouh la photo pourrie :/)

Chez les carnivores on aura : le faucon, le grand-duc, la chouette effraie et l’épervier

chez les invertivores : le flamant rose, l’avocette élégante, le courlis d’Alaska et la bécasse

chez les nectarivores : le colibri et le loriquet (je n’ai pas trouvé d’explication quant au fait que le bec du loriquet ne ressemble pas à celui du colibri, si quelqu’un a la réponse, je la prends avec grand plaisir)

chez les piscivores : le fou de bassan (je le trouve fascinant cet oiseau, pas vous ?), le héron, le macareux et le martin-pêcheur

chez les insectivores : l’hirondelle, la rousserolle, le pique-boeuf et la fauvette

Chez les granivores : le pinson, les inséparables, le chardonneret et le bouvreuil

et chez les herbivores : l’autruche, la bernache et le canard siffleur. 

Vous remarquerez que dans les fichiers que j’ai réalisés (que ce soit ces deux-là ou bien les autres dont je vais vous parler prochainement), je me suis appliquée à choisir à chaque fois des espèces différentes afin de balayer tous les types d’oiseaux qui existent de par le monde. C’est tellement plus intéressant de pouvoir observer toutes ces bêtes à plumes que je trouvais dommage de s’arrêter qu’à quelques espèces. 

Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Les tableaux sont rangés dans la catégorie « faune et flore »

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

Et restez à l’affût, la prochaine fois, je vous présente les activités que nous avons réalisées avec ces cartes 🙂

3 Comments on “Carte de nomenclature : les becs des oiseaux {+documents à télécharger gratuitement}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *