littérature jeunesse

Les chants des oiseaux de mon jardin {Chut, les enfants lisent #101}

Comme vous le savez, en ce moment on s’intéresse aux oiseaux. Bien entendu, notre bibliothèque contient quelques jolis ouvrages en la matière et c’est tout naturellement que j’avais très envie de vous en présenter un en particulier. 

« Les chants des oiseaux de mon jardin », n’est pas un livre jeunesse à proprement parler, mais il appartient à Zélie donc il est classé en tant que tel pour nous. Il a été offert à ma puce par mon amie Adélaïde (Maaademoiselle A) et elle a eu le nez creux parce que les enfants (et leur mère) l’adorent. D’ailleurs, quand je l’ai cherché pour faire les photos, je ne l’ai pas retrouvé dans la caisse avec les autres livres sur les oiseaux, mais dans le meuble TV au dessus de la pile des CD, et avec le CD du livre dans le lecteur. Preuve en est qu’il a été écouté très récemment. 

Grâce à ce livre et au CD audio qui l’accompagne, vous découvrirez les caractéristiques des 30 espèces d’oiseaux les plus communes sur notre territoire et apprendrez à reconnaître leur chant …

Si vous n’y connaissez rien en bêtes à plumes, si le nom de bouvreuil vous dit vaguement quelque chose, si vous êtes passionnés par la question, sans aucun doute, ce livre vous plaira énormément. 

Ce livre est construit très simplement, sans superflu, mais au final il va à l’essentiel : apprendre plein d’informations sur les oiseaux qu’on peut rencontrer sur le territoire de la France métropolitaine. 

Comme tout bon livre documentaire qui se respecte, tout est fait pour faciliter la lecture et notamment la mise en page. En effet, chaque double page s’intéresse à une espèce d’oiseaux. Sur la page de gauche, une photo absolument magnifique de la bestiole en question et sur la page de droite, quelques informations : la taille, le poids, la longévité de l’oiseau en haut, des mots savants pour permettre la classification dans le bandeau vert et en dessous, la situation géographique, le nombre d’individus, le comportement, le régime alimentaire et le nid. 

Tout en bas de la page, quelques lignes sur le chant de l’oiseau dans un registre plus technique avec un champ lexical appartenant à la musique très présent. Lorsqu’on le lit tel quel on peut être un peu dérouté, mais on comprend bien mieux ce qui est écrit lorsqu’on écoute en même temps le CD audio. 

Le CD audio justement. 

C’est bien entendu ce qui plait le plus aux enfants. Il comporte 60 pistes. Les trente premières correspondent aux trente espèces détaillées dans le livre. Et si vous êtes un peu perdus, pas de panique, sur chaque fiche d’identification des oiseaux dans le livre il est notifié en haut à droite (en violet), le numéro de piste qui correspond. 

Souvent, nous nous asseyons tous les trois avec Zélie et Malo et on écoute les chants tout en observant et en décrivant l’oiseau correspondant. Bien entendu il n’est pas question d’apprendre à reconnaître le chant de tous les oiseaux, mais cependant, Zélie arrive à identifier certains chants lorsque nous les entendons dans la nature : le coucou gris, le merle, le pigeon ou encore le pic-vert (même si pour le coup ce n’est pas son chant, mais le son de son bec sur l’écorce des arbres). 

Les trente autres pistes sont des sonorités d’ambiance, comme des petits concerts : à la campagne, dans les villages ou bien en forêt. C’est très agréable à écouter et cela permet parfois de ramener le calme dans la maison. Les sons de la nature sont magiques auprès de mes enfants et moi-même. Cela nous apaise presque immédiatement, je vous conseille d’essayer. 

Au fil des pages, vous pourrez faire la connaissance de différentes espèces plus ou moins connues d’oiseaux de France : la bergeronnette, le chardonneret, la grive, le merle, la mésange bleue (ma préférée), le pouillot véloce, le rouge-gorge, le roitelet ou encore l’accenteur mouchet que vous pourrez admirer grâce aux sublimes photos à chaque double page. 

Comme je vous l’ai expliqué au début de cet article, ce livre n’est pas censé être un livre jeunesse, mais je n’hésite pas à laisser à la disposition des enfants de beaux livres parce qu’ils apportent non seulement une quantité et une qualité d’informations non négligeables pour les apprentissages de mes tout-petits, mais surtout parce que les photos qu’ils contiennent sont juste magnifiques. 

Et puis, permettre aux enfants de feuilleter de beaux ouvrages c’est les responsabiliser, les enjoindre à prendre soin de leurs affaires et des miennes. 

Enfin, très souvent, les livres vivants comme les appelait Charlotte Mason amènent des questionnements, nourrissent la soif d’apprendre de mes loulous et nous permet de nous retrouver parce que bien entendu, même si ce genre de livres est en consultation libre, cela induit que je suis également à leur disposition pour répondre aux interrogations de mes enfants, qui vont du simple « c’est quoi çaaaaaaaaa? » de Malo, à « pourquoi cet oiseau a des brindilles dans son bec? » de Zélie. 

Je ne peux que vous conseiller de proposer à vos enfants des ouvrages que vous destineriez plutôt à un public adulte. En effet, cela attisera davantage leur curiosité et développera leur minutie. En effet, chez nous, aucun livre n’a les pages arrachées par les enfants puisqu’ils ont eu très vite l’habitude d’être confrontés aux pages papier. 

Et si vraiment vous préférez les livres cartonnés et que la thématique des chants des oiseaux passionne votre enfant, chez Gründ il y a un livre sonore avec des pages en carton qui s’appelle « mes premiers chants d’oiseaux » qui est aussi très beau (en revanche, ce ne sont pas des photos mais des dessins 🙂 ) 

Ceci est ma cent-unième participation au rendez-vous de Yolina : Chut, les enfants lisent. 

 

– Les chants des oiseaux de mon jardin – Guilhem Lesaffre – Rustica Editions.
– âge conseillé par l’éditeur : public adulte, mais Malo (2 ans) le feuillette régulièrement sans aucun souci
– 9,95€

8 Comments on “Les chants des oiseaux de mon jardin {Chut, les enfants lisent #101}

    1. les beaux livres permettent de développer la conscience pour notre planète, c’est tellement plus intéressant de voir une photo qu’une illustration. Enfin, dans ce cas. Parce que je suis amoureuse des jolies illustrations des albums de jeunesse aussi

  1. Très intéressant ce livre. Je n’y connais rien en espèces d’oiseaux et quand ma fille me pose des questions, je ne sais pas lui répondre. Ce livre pourrait être utile. D’ailleurs, après avoir vu tes photos, je crois bien avoir aperçu une mésange bleue il y a peu. Merci pour la présentation.

    1. ce qui m’a beaucoup plu dans cet ouvrage c’est qu’en premier lieu ce sont des oiseaux qu’on peut apercevoir dans la nature chez nous. Parce que c’est chouette d’avoir des livres qui présentent des aras, des aigles royaux… mais on ne les verra pas en vrai. Grâce à celui ci on peut reconnaître les oiseaux quand on les croise 🙂

  2. Je suis complètement d’accord avec les beaux livres pour les enfants. Si on leur explique, ils en prennent grands soins ! Il n’y a que très peu de ratés à la maison.
    Et pour ce livre, c’est une merveille ! Je l’ai racheté pour nous tellement il nous avait plu !!

    1. tu sais que j’ai pensé à toi hier ? Malo faisait le foufou sur le canapé et malencontreusement il a arraché une page du livre sonore du petit chaperon rouge ^^ et du coup il était tout penaud. Bon j’ai râlé quand même hein (bouh, pas bien ^^) mais il était vraiment triste d’avoir abîmé le livre. Heureusement qu’avec un morceau de scotch c’est réparé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *