apprendre en s'amusant

s’amuser autrement avec les drapeaux du monde

Nous possédons une grande quantité de matériels pédagogiques qui servent à tous les apprentissages. Mais quand on s’amuse à associer plusieurs supports qui, à priori n’ont aucun point commun, c’est encore plus rigolo et intéressant. 

Et c’est ce qui s’est passé il y a quelques jours. 

Mais revenons quelques jours en arrière. La coupe du monde a débuté et avec elle ont fleuri un peu partout des drapeaux, sur les façades des maisons ou aux fenêtres. Et ça n’a pas échappé à Zélie qui m’a beaucoup questionnée. 

ça a été l’occasion pour moi de lui expliquer que tous les pays du monde possèdent leur drapeau, il est le symbole du pays. Les couleurs, les formes représentent les valeurs du pays. La France a un drapeau avec trois bandes verticales bleu-blanc-rouge et le drapeau de la Belgique c’est trois bandes verticales noir-jaune-rouge. 

Et puis, en rangeant un peu mon cellier qui me sert de stockage pour une partie de notre matériel (je vous ai dit que je rêve d’un bureau/bibliothèque/atelier pour pouvoir tout réunir dans une seule et même pièce ?^^) ça m’a fait tilt ! 

J’ai sorti les petits cubes qui habituellement nous servent à faire des mathématiques (du dénombrement, des algorithmes …) et je suis allée dans ma chambre (quand je vous dis qu’il y en a partout ahah) prendre ce jeu des drapeaux que j’ai trouvés dernièrement en brocante en me disant que même s’il était conseillé à partir de 8 ans, j’allais certainement lui trouver une utilité bien avant. Et j’avais raison ^^ 

J’ai ensuite sélectionné quelques drapeaux parmi les plus simples bien entendu (on a évité le drapeau de l’Albanie par exemple) (si vous ne savez pas à quoi il ressemble, allez voir sur Google 🙂 ) et je les ai étalés sur la table. J’ai étalé aussi les cubes. 

D’emblée Zélie a reconnu le drapeau de la France et en bonne frontalière, celui de la Belgique aussi. 

Puis je lui ai expliqué l’activité : grâce aux cubes le but était de refaire les drapeaux. 

Afin que les consignes soient bien comprises, j’ai réalisé devant elle, un exemple de drapeau. J’ai d’abord sélectionné les cubes qu’il me fallait en fonction du modèle puis je les ai assemblés. 

Elle a tout de suite pigé le truc et s’est lancée dans la fabrication des drapeaux. 

Et tout en assemblant ses cubes, Zélie me demandait de quel drapeau il s’agissait. 

La géographie a toujours été la matière que j’ai préféré à l’école et ça tombait bien parce que ma grand-mère adorait ça aussi. A ses côtés, j’ai appris les départements français et leurs préfectures, mais aussi les pays avec leur capitale et leur drapeau. Du coup, ce petit exercice improvisé pour moi a été l’occasion de me rafraîchir la mémoire (et celle du Chéri de Maaademoiselle A ^^) 

Une fois que les enfants étaient couchés et qu’il a fallu ranger le matériel utilisé dans la journée, je n’ai pas résisté, j’ai sorti quelques drapeaux de la boite de jeu, un peu plus complexes que ceux que j’ai proposés à Zélie et je me suis, à mon tour, amusée à assembler les petits cubes ♥

Madagascar

République Tchèque

Thaïlande

Bon, par contre, j’ai vite pu constater les limites de ma « petite » boite de cubes puisque pour certains drapeaux, 10 cubes de la même couleur, ce n’est pas suffisant ^^ j’ai été frustrée de ne pas pouvoir faire tout ce que je voulais !!

Afrique du Sud

Tanzanie

Voilà donc une autre manière d’aborder la géographie, en utilisant ses mains, la représentation spatiale et les connaissances acquises précédemment 🙂 

Age de Zélie au moment de l’activité : 4 ans et 1 mois.

8 Comments on “s’amuser autrement avec les drapeaux du monde

  1. Encore une chouette idée ! Cela ne me serait pas venu à l’idée d’utiliser les cubes pour représenter les drapeaux, mais c’est effectivement très intéressant. Et ce coup-ci, j’ai le matériel nécessaire, donc je vais peut-être la proposer à mon grand !

    Merci pour cette activité !

    1. c’est tout l’intérêt de ce genre de matériel : la possibilité de l’utiliser pour plein de trucs différents. Malo fait du transvasement avec, c’est trop drôle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *