Tendance Zéro Déchet

Shampooing naturel sans tensio-actif, à l’avoine et au rhassoul

Il y a quelques jours, je me suis retrouvée à court de shampooing solide. Habituellement cela ne me pose pas de problème, il me suffit d’en refaire et le tour est joué.

Sauf que, comme à mon habitude, je n’ai pas anticipé, et je me suis retrouvée à court de Sodium Coco Sulfate.

Kesako allez-vous me demander ? Le Sodium Coco Sulfate c’est ce qui permet que le shampooing solide soit…solide. On dit que c’est un tensio-actif solide.

Mais commençons par le début. Jusqu’à présent, je réalisais cette recette de shampooing solide au citron qui plaît à toute la famille et qui nous convient parfaitement. Elle contient donc du sodium-coco-sulfate.

Faisons un peu de chimie en définissant le tensio-actif. Il s’agit d’une substance qui permet de « laver », un détergent en somme. Le tensio-actif est hydrophile (il aime l’eau) ET lipophile (il aime les corps gras). Ce qui lui permet d’être efficace c’est qu’il réagit en même temps avec les corps gras (les saletés de nos cheveux par exemple) avec l’eau (qui est utilisée sous la douche). Alors qu’habituellement, l’huile et l’eau sont non miscibles (ils ne se mélangent pas), le tensio-actif emprisonne les corps gras dans l’eau et c’est ainsi qu’ils sont éliminés au moment du rinçage.

L’utilisation des tensio-actifs est assez habituelle dans la fabrication de cosmétiques maison, mais pas forcément obligatoire parce que d’autres produits font tout aussi bien l’affaire.

Rajoutons à tout ce blabla une information non négligeable : les inconvénients des tensio-actifs. Beh oui, ils ne sont pas tout roses, surtout en ce qui concerne les tensio-actifs solides, ceux sur lesquels je vais m’attarder maintenant.

Il en existe 3 principaux : le sodium coco sulfate (qu’on va appeler SCS parce que c’est plus court, le sodium coco isétoniathe (le SCI) et le Sodium lauryl sulfoacetate (SLSA).

Tous les trois sont des dérivés de l’huile de coco, un ingrédient pourtant naturel. Mais le procédé de transformation est bel et bien chimique. Donc si comme moi, vous voulez préserver votre planète, c’est pas le top… De plus, mal dosés les tensio-actifs solides peuvent irriter le cuir chevelu ou parfois les rendre trop gras.

Parmi les trois tensio-actifs que j’ai cités, le SCI reste néanmoins le plus doux, donc celui à privilégier si vous voulez faire votre shampooing solide.

Bref, revenons à nos moutons… je n’ai plus de tensio-actif solide, je n’ai plus de shampooing… Moi, perso ça ne me gêne pas de me laver les cheveux au rhassoul, une terre lavante utilisée dans les pays du Maghreb. Mais j’ai bien compris que mon homme ne se laverait jamais les cheveux avec de la boue ^^

J’ai donc cherché une recette de shampooing qui pourrait nous dépanner, et soyons honnêtes, une recette que je pourrais utiliser pour encore trèèèèèèèèès longtemps parce que je vous l’avoue, le tensio-actif solide, c’est certainement ce qui coûte le plus cher dans un shampooing solide et ça m’ennuyait un peu d’utiliser un produit qui n’est pas naturel dans la confection de mes shampooings solides « naturels ».

Comme mon but premier était de remplacer le tensio-actif solide, je savais d’ores et déjà que mon shampooing ne serait pas solide. Forcément.

Restait la question de l’autre propriété du tensio-actif : le côté détergent.

J’ai fouillé mes armoires et j’ai sorti mon fameux rhassoul, cette terre marocaine qui lave parfaitement bien. Sauf qu’elle ne contient pas de tensio-actif. Pas de propriété chimique donc, mais un procédé physique : la terre, quand elle est mélangée avec l’eau absorbe naturellement les impuretés et les corps gras.

Parfait, j’ai mon ingrédient qui lave !!!

Pour transformer mon rhassoul en shampooing, j’avais plusieurs options : celle de le mélanger que avec de l’eau (mais j’ai senti un gros à-priori de mon homme ^^) ou alors de l’intégrer à une base.

Pareil, je me suis amusée à la fabriquer : ma base de shampooing allait être de la crème d’avoine. La crème d’avoine, c’est comme le lait d’avoine mais en bien plus pâteux.

Pour y arriver, j’ai mélangé deux grosses poignées de flocons d’avoine avec un peu d’eau (au pif, selon la texture que vous voulez) et j’ai mixé le tout (merci au Thermomix), puis j’ai filtré de manière à ne récupérer que la crème. L’okara, le reste, peut servir à remplacer la farine dans les cookies. Rien ne se perd j’vous dis !!!

Moi j’ai mal filtré du coup je me retrouve avec des morceaux de flocons d’avoine dans mon shampooing. Perso ça ne me dérange pas, ça fait un peeling très doux du cuir chevelu.

Et voilà ma base !!!

Je l’ai mise dans un saladier, j’ai rajouté le rhassoul (une bonne grosse cuillère à soupe) et j’ai touillé.

Et puis je me suis amusée à ajouter d’autres ingrédients, qui ne sont pas vraiment essentiels, mais si on ne peut plus s’amuser quand on tambouille hein …

    • une grosse cuillère à soupe de poudre de guimauve
    • une cuillère à café de glycérine
    • un parfum
    • un conservateur (pour le garder plus longtemps)

Et voilà donc le résultat !

Bon et qu’est-ce que j’en pense ?

1. ne vous attendez pas à ce que ça mousse ! Mais de toute façon, si c’était la mousse qui lavait, on le saurait. Mais c’est clair que c’est une habitude à prendre 😉

2. il faut bien rincer. Surtout si, comme moi, vous avez quelques soucis en filtrant votre crème d’avoine ahah

3. j’ai les cheveux tout doux !!!!!!

4. le shampooing est un peu trop liquide à mon goût. La prochaine fois je vais rajouter de la gomme de guar pour le rendre un peu plus visqueux, ça évitera que j’en mette partout quand je me lave les cheveux ^^

Si un jour le côté solide du shampooing me manque trop (on ne sait jamais hein) je testerai en remplaçant le tensio-actif solide par du savon de Marseille et de la cire d’abeille.

Affaire à suivre 😀

14 Comments on “Shampooing naturel sans tensio-actif, à l’avoine et au rhassoul

    1. bonjour, la glycérine est excellente pour l’hydratation de la peau, mais elle n’est pas indispensable 🙂 le tout étant de trouver la recette qui te convienne selon le type de cheveux

  1. Bonjour, Pourquoi dire que le shampoing est sans tension actif, si il y a du coco sulfate de sodium ? Car c’est un tensio-actif sulfaté en plus de ça…

    1. Bonjour, parce que la recette est bien sans tensio-actif je pense bien que vous n’avez pas lu entièrement mon article auquel cas vous auriez vu qu’il n’y a, dans cette recette que du lait d’avoine, de la poudre de guimauve et de la glycérine… En revanche je détaille au début de l’article ce qu’est le tensio-actif ☺️ belle journée

  2. Bonjour !
    Depuis quelques semaines, je n’utilise plus que du rhassoul (en masque lavant une fois par semaine, généralement mélangé à du lait) avec rinçage au vinaigre de cidre. Ca fonctionne vraiment bien et je suis maintenant en mesure de ne faire ce soin qu’une fois tous les 7-10 jours. Seul hic : j’ai l’impression que ça m’assèche bien le crâne, même utlisé avec parcimonie (sans surprise, c’est ce que tout le monde dit) et surtout j’ai le cheveux super terne malgré le rinçage au vinaigre de cidre, et un soin camomille-miel-citron occasionnel. Du coup, j’ai testé le lait d’avoine maison en après-shampoing. Prise d’une impulsion sous la douche, j’ai massé mon crâne avec en plus de l’appliquer sur les longueurs. Résultats : ça m’a légèrement « lavé » les racines et je trouve le résultat sympa. Du coup, j’ai imaginé ajouter ce lait d’avoine à mon prochain rhassoul et c’est comme ça que je suis tombée sur l’article.
    J’ai quelques petites questions : avez-vous également constaté un léger (très léger) effet lavant en utilisant le lait d’avoine seul ? Faut-il laisser poser votre shampoing une dizaine de minutes, comme un masque au rhassoul classique ? Avez vous aussi expérimenté l’effet cheveux super ternes au début de l’utilisation du rhassoul ? Enfin, avez-vous d’autres utilisations à conseiller pour ce lait d’avoine ? J’ai moi aussi mal filtré mon lait et l’ai dans la foulée utilisé en masque exfoliant sur le visage, pour tester. J’ai trouvé que c’était assez agréable et très hydratant. Je pense d’ailleurs réserver une partie carrément non filtrée la prochaine fois, exprès pour cet usage.
    Si vous souhaitez quelque chose qui mousse pour votre compagnon, je vous conseille l’infusion de saponaire ou de lierre grimpant. Ces plantes produisent naturellement de la saponine, une sorte de savon naturel doux. Vous en trouverez peut-être dans votre jardin ou pouvez l’acheter séché. A faire infuser, puis filtrer et utiliser tel quel ou ajouté à votre rhassoul. J’ai essayé l’infusion de saponaire en « shampoing » doux et ça fonctionne bien.
    Merci par avance pour votre réponse ! Bonne journée

    1. Bonjour, alors je vais essayer de n’oublier aucune question ^^
      – moi je trouve que cette recette lave plutôt bien
      – je ne le laisse pas poser 10mn (j’avoue, je ne prends pas le temps) en règle générale je me lave les cheveux, puis le reste du corps et après je rince tout
      – pour ma part, le rhassoul a tendance à graisser mes cheveux du coup j’en mets très peu
      – pour le lait d’avoine, vous pouvez le diluer dans votre bain ou celui des enfants c’est excellent pour la peau. Sinon dans les gâteaux ou les crêpes c’est excellent ^^
      Belle journée

  3. Bonjour,
    j’adore votre recette, et surtout votre philosophie! Ne voulant pas acheter de SCI, je me suis longtemps laver les cheveux au savon (SAF maison), mais à la longue ils sont devenus secs et bizarre, malgré un rinçage sympa vinaigre + infusion d’orties
    depuis plusieurs année j’utilise du shampoing bio acheté en vrac, et dilué à l’infusion d’orties (encore! y en a plein le jardin, ce serait dommage de s’en priver) et / camomille (pour mes têtes blondes, au propre comme au figuré).
    Mais j’aime bien l’idée de tout faire moi même, sans acheter la base de shampoing du coup. Je vais tester votre recette! Merci 🙂

  4. Bonjour, je suis dans la même situation que vous je n’ai plus de shampoing ni de tensioactifs pour en refaire : catastrophe !
    Je suis donc tombé sur votre recette qui l’a l’air fort intéressante, cependant je n’ai pas de conservateur je me demandais donc combien de temps était il possible de le conserver ?

  5. Bonjour, étant très novice je me pose pleins de questions. 1 – je cherche une recette pour ma fille qui est enceinte et qui a des cheveux gras. elle se lave les cheveux tous les 2 jours. J’avais envie de lui donner des ingrédients sains pour faire un shampooing maison mais adaptés aux femmes enceintes. Je me posais donc la question si les tensioactifs étaient bien recommandés pour elle. 2- Vous parlez d’un conservateur; c’est quoi comme produits? sous quels formes? quelle quantité? Idem pour le parfum; je suppose que une huile essentielle va bien comme parfum, mais est-ce sain pour une femme enceinte? quelles quantités? Merci d’avance pour les réponses.

    1. Bonjour, je vais tenter de répondre à vos questions
      1. Les tensio actifs ne sont pas mauvais pour les femmes enceintes mais ils ne sont surtout pas top pour l’environnement
      2. Le conservateur c’est du cosgard, c’est sous forme liquide et on l’achète dans des magasins spécialisés (aroma zone par exemple)
      3. Le parfum. Vous pouvez soit utiliser des huiles essentielles mais ce n’est pas du tout recommandé pour les femmes enceintes. Mais il existe des fragrances qui peuvent être utilisées sans risque. On en met quelques gouttes en fonction de l’intensité de l’odeur qu’on recherche

  6. Bonjour, je suis a la recherche de la recette pour faire ce shampoing mais en version solide mais sans tensio actifs. Je debute dans les diy coqmetiques. Pouvez vous m’aider?
    Merci pour les reponses que vous pourrez m’apporter

    1. Bonjour. Ça risque d’être difficile de réaliser un shampooing solide sans tensio-actif puisque ce sont eux qui vont donner le côté solide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *