apprendre en s'amusant

le cycle de vie de l’oiseau.

S’intéresser aux oiseaux c’est aussi l’occasion de se pencher sur la question de leur reproduction. 

Zélie ne s’était jamais posée la question de savoir comment se reproduisaient les oiseaux. Elle sait qu’ils pondent des oeufs, mais je crois que jusqu’alors, elle n’avait pas fait le rapprochement entre l’oeuf et le bébé oiseau qui en sort. Normal, pour elle, les oeufs ça sert à faire des gâteaux et des omelettes ! 

J’en ai donc profité pour lui expliquer que l’oeuf qui est pondu par l’oiseau contient le bébé qui n’est pas encore prêt à vivre. Il va continuer à se transformer et à grandir dans son oeuf avant d’en sortir. Nous, nous sommes des vivipares, c’est à dire que notre oeuf à nous, il est dans notre ventre. Enfin dans le ventre de la femelle mammifère. Ainsi, le bébé se développe et grandit dans le ventre de sa mère et quand il sort, il peut vivre. 

Les oiseaux qui sont ovipares pondent donc des oeufs. 

Je ne suis pas certaine qu’elle ait retenu ce vocabulaire, mais elle est encore un peu jeune pour cela. En revanche, maintenant elle a compris que dans l’oeuf, il y a un bébé qui grandit. Cependant, j’ai quand même pris la décision de ne pas lui expliquer tout de suite que sans fécondation, l’oeuf ne contient pas de bébé et que ce sont ces oeufs là que nous consommons. Elle aura bien le temps de comprendre cela plus tard. 

Donc afin de parler du cycle de vie de l’oiseau, je me suis appuyée sur un fichier de cartes de nomenclature que je n’ai pas réalisé moi-même, mais qui est l’oeuvre de Maaademoiselle A, parce que quand le travail est parfaitement réalisé ailleurs, autant utiliser ces ressources de grande qualité. 

Le fichier du cycle de vie des oiseaux comporte 9 cartes, preuve qu’il est vraiment complet. 

Adélaïde a eu l’idée ingénieuse d’intégrer le mâle et la femelle, parce que sans les deux protagonistes, pas de fécondation et donc pas de cycle de vie. J’ai trouvé cela très astucieux parce que dans la plupart des cycles de vie, notamment les figurines de la marque Safari Ltd, il n’y a qu’un seul « parent ». 

Elle a ensuite mis les oeufs, une photo plus haute où l’on voit les oeufs dans le nid, , la couvaison par la mère, l’éclosion, les oisillons tout fraîchement sortis de leur coquille, les oisillons un peu plus remplumés et le juvénile, c’est à dire le stade entre l’oisillon et l’adulte. 

Tout ce cycle de vie est celui du merle et encore une fois c’est une très bonne idée, non seulement de suivre l’évolution par photo d’une seule et même espèce, mais aussi que l’oiseau représenté soit une espèce commune qu’on trouve partout dans nos jardins. 

J’ai choisi d’imprimer le fichier avec l’écriture en script minuscule, et je vous expliquerai un peu plus bas pourquoi, alors qu’habituellement je privilégie le cursif. Sachez néanmoins qu’Adélaïde propose tous ses fichiers en script et en cursif, c’est vous qui choisissez le format qui vous tente le plus. J’ai plastifié le tout et c’est parti pour une petite activité. 

Tout d’abord j’ai rappelé à Zélie le principe du cycle de vie qu’elle connaît plutôt bien étant donné qu’elle a beaucoup manipulé dernièrement les cycles de vie des insectes. Puis je lui ai proposé de faire elle-même le cycle de vie du merle. Elle a bien entendu été un peu hésitante concernant les deux oiseaux adultes. Au début, selon elle, la femelle et ses couleurs marrons étaient l’étape avant l’âge adulte et ses plumes noires. Je lui ai donc expliqué que dans la nature, les mâles et les femelles ne se ressemblent pas. J’ai pris l’exemple significatif du coq et de la poule pour bien lui faire comprendre. On a donc mis le mâle et la femelle à côté. Le reste des cartes ne lui a pas vraiment posé problème. 

Une fois qu’elle a eu fini de placer les cartes, elle a voulu associer les figurines que nous possédons et comme on venait de discuter du coq et de la poule, c’est donc la famille des gallinacées qui a été l’objet de son choix. Bien entendu nous ne possédons pas tous les stades d’évolution, mais elle a pu placer le mâle et la femelle, mais également les poussins. Vous remarquerez que sur la photo elle a interverti la poule et le coq, mais c’est parce que j’ai pris ma photo trop vite, elle s’est corrigée d’elle-même par la suite. 

Ensuite, comme tout est prétexte à faire de l’écriture, j’ai sélectionné 5 cartes sur les 9 afin qu’elle puisse écrire les noms avec l’alphabet mobile. Et donc c’est pour cela que j’ai choisi d’utiliser la version script parce qu’en ce moment on travaille davantage sur cet alphabet là, autant que les apprentissages soient cohérents, même si ce ne sont pas les mêmes activités. 

J’ai donc sélectionné : mâle, femelle, oeuf, oisillons et éclosion. J’ai sorti l’alphabet mobile et j’ai proposé à Zélie d’écrire les noms de chacun des stades de l’évolution de l’oiseau. C’est un exercice qu’elle aime beaucoup, qu’il s’agit de manipuler les lettres en bois ou bien de les chercher dans le tableau. Je remarque qu’elle connaît maintenant presque toutes les lettres dans leur format script minuscule. 

Je l’ai laissée faire et elle a remarqué au dernier mot, oisillons, que nous n’avions pas suffisamment de « l » dans l’alphabet. Je lui ai suggéré de trouver un autre bâton, rouge si possible, pour le remplacer. Elle a trouvé son bonheur dans l’escalier à compter de la marque Grimm’s. 

Voilà encore une fois une activité assez simple à mettre en oeuvre mais qui fonctionne toujours aussi bien auprès de ma puce. 

Si vous voulez télécharger ce fichier, et tous les autres réalisés par Maaademoiselle A sur des thématiques toutes plus intéressantes les unes que les autres, je vous donne rendez-vous sur sa boutique en ligne, en cliquant ici

Et grâce au code BAZAR, vous aurez la chance de bénéficier de 10% de remise sur l’ensemble de votre commande. Et puis, saviez vous que si vous passez commande pour la première fois, vous recevrez en cadeau un fichier sur les couleurs ? 

Alors pas besoin d’hésiter trop longtemps, je vous promets que vous ne serez pas déçu par la qualité des documents qu’Adélaïde crée. 


Demain, je publierai mon dernier article sur les oiseaux, avec notre sélection de livres sur le sujet. Après vous serez enfin débarrassée de moi concernant les bêtes à plumes… Mais après mon retour de vacances, on attaque une nouvelle table thématique et autant vous le dire de suite, je suis hyper inspirée 🙂

 

Cartes offertes par Maaademoiselle A, merci pour ta confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *