apprendre en s'amusant

Les céréales {+ document gratuit à télécharger}

C’est mon dernier article sur nos activités en lien avec la ferme et cette fois encore, il s’agit d’un fichier de cartes de nomenclature. 

Dès qu’on prend la voiture, on croise sur notre chemin de nombreux champs. Souvent Zélie me demande ce qu’il y a dedans. Quand je lui réponds « du blé », « du maïs » ou bien « des pommes de terre » elle est contente de la réponse, mais ça s’arrête là. 

Je trouvais donc intéressant de nous arrêter sur les cultures céréalières locales, mais pas que. En effet, il est toujours intéressant de se rendre compte de la base : de là où tout à commencé : le champ de l’agriculteur. 

J’ai donc réalisé ce fichier composé de 24 cartes de nomenclature représentant 12 types de céréales : à chaque fois, il y a la plante, et la céréale en elle-même ! 

Je vous propose de faire un tour d’horizon de ces 12 céréales avec quelques informations sur chacune d’entre-elles. Ainsi, si votre enfant vous questionne (ou si vous, vous vous posez des questions) vous aurez un début de réponse.

– le maïs : c’est une plante originaire de l’Amérique centrale et du Sud, il a été importé en Europe grâce à Christophe Colomb. Il est cultivé pour ses grains, mais aussi en tant que fourrage (l’alimentation des bêtes).

– le froment : c’est l’espèce de blé qui est la plus cultivée dans le monde. On l’appelle aussi le blé tendre. Celui-ci est cultivé pour l’alimentation du bétail, mais aussi pour fabriquer certaines bières blanches. Le froment est également transformé en farine pour faire le pain. 

– le millet : c’est une céréale cultivée essentiellement en milieu aride, donc en Afrique et dans certaines régions d’Asie. 

– le seigle : c’est une céréale qui n’est pas beaucoup cultivée. La farine de seigle est appréciée pour ses qualités nutritionnelles

– le blé dur : ses grains ne peuvent pas être consommés tels quels parce que trop dur, en général ils servent à la fabrication de semoule ou bien de pâtes

– le sarrasin : on l’appelle aussi le blé noir, c’est une céréale qui ne contient pas de gluten

– le sorgho : c’est aussi une céréale cultivée dans les milieux arides d’Afrique et d’Asie. 

– l’orge : certains types d’orge sont notamment utilisés comme mauvaises herbes des cultures, c’est-à-dire que l’orge va empêcher la prolifération de mauvaises herbes dans les cultures

– l’avoine : en règle générale, l’avoine est cultivé pour l’alimentation des animaux. Mais depuis quelques années, il est de plus en plus présent dans les assiettes compte tenu de ses bienfaits nutritionnels.

– le riz : c’est la céréale la plus consommée par les hommes. Le riz est cultivé dans les régions tropicales : il lui faut de la chaleur et beaucoup d’eau.

– l’épeautre : c’est une très vieille céréale qu’on appelle aussi blé des gaulois

–  le quinoa : il est cultivé depuis plusieurs milliers d’années en Amérique du Sud mais on s’en intéresse que depuis une quarantaine d’années pour ses vertus nutritionnelles. 

Voilà le petit cours magistral est terminé, passons maintenant à la pratique. 

J’ai commencé par étaler devant ma puce les 12 cartes représentant les plantes. Je lui ai ensuite proposé de placer sous chacune des plantes, les grains correspondant. Bien entendu c’est un exercice complexe, même pour nous adultes. Mais ici le but n’était pas de reconnaître les grains, mais plutôt de reconnaître les mots. Ainsi, Zélie a donc été chargée de comparer les mots afin de pouvoir associer les cartes. 

J’ai choisi de proposer des cartes avec les mots écrits en cursive pour qu’elle commence à se familiariser avec cette écriture. Ca a été un exercice assez compliqué pour elle (si c’était écrit en script, elle aurait eu bien plus de facilité ahah) mais elle s’y est tenue jusqu’au bout, je suis fière d’elle. 

Une fois qu’elle a terminé, on a mis les cartes sur le côté et j’en ai gardé que quelques unes : celles dont le nom était assez court, puisque j’avais dans l’idée de demander à Zélie d’écrire sous chaque carte, le nom de la céréale, mais en majuscule script. 

J’ai pu m’apercevoir qu’elle commençait à bien associer les lettres selon les graphies. Elle m’a questionnée pour certaines lettres, elle m’a demandée confirmation pour d’autres, mais dans l’ensemble elle s’est vraiment bien débrouillée. 



Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Les cartes sont rangés dans la catégorie « ferme »

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

One Commnet on “Les céréales {+ document gratuit à télécharger}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *