découvertes sensorielles

table thématique : la ferme

avant notre départ en vacances, j’ai rangé la table des oiseaux afin d’accueillir notre nouvelle thématique : la ferme ! 

Je savais d’ores et déjà que cette thématique allait plaire à Zélie et Malo parce qu’ils considèrent l’exploitation agricole de mes parents comme un vaste terrain de jeux (et ils auraient tort de s’en priver) et aussi parce qu’au moment de la mise en place de cette thématique, la moisson battait son plein au grand bonheur des enfants. 

Cette fois, j’ai voulu cette table très simple mais axée sur la manipulation afin que les enfants se l’approprient à 100% 

Pour cela, j’ai posé sur la table mon traditionnel morceau de feutrine marron qu’on retrouve un peu sur toutes nos autres tables thématiques. J’ai ensuite divisé l’espace en deux parties : la première accueillera tout ce qui concerne l’élevage, l’une des branches de l’agriculture et la seconde sera davantage orientée vers le machinisme et le travail dans les champs. Ainsi, pas de jaloux, les deux loulous se retrouveront dans cette table, puisque Malo s’intéresse davantage aux tracteurs et Zélie aux animaux. 

Pour la partie « champs », j’ai disposé dans un plateau trois graines différentes : des grains de blé qu’on a été chercher directement dans les champs, des grains de maïs (qu’on n’a pas été chercher directement dans les champs parce qu’au moment de la mise en place de la table, le maïs n’était pas encore arrivé à maturité) et des lentilles corail (parce que j’en ai acheté bien trop au magasin bio la dernière fois et qu’il en restait un peu qui ne rentrait pas dans les bocaux ahah). Je me suis amusée à les installer bien correctement dans le plateau, comme pour représenter les grandes étendues des champs par ici ou les parcelles cultivées font comme un patchwork de couleurs, tout en sachant pertinemment qu’après 2 minutes de jeux cette belle image sera détruite à tout jamais ahah. Et sur les champs : quelques tracteurs. 

Pour la partie élevage, j’ai fouillé dans la boite de nos animaux Schleich/Papo et consorts à la recherche des animaux qu’on peut trouver dans une ferme (de France Métropolitaine, je précise ^^), et comme il y en avait bien trop, j’ai choisi de ne mettre que les adultes, histoire de ne pas surcharger la table. J’ai posé un petit rectangle de feutrine vert (pour les pâturages), j’ai disposé les animaux à droite et à gauche, j’ai ajouté un arbre Playmobil, un petit vase avec des épis de blé barbu et des épis de blé par-ci et par-là. Et des machines agricoles bien entendu. 

Question « activité pédagogique » je n’ai pour le moment mis que les cartes de nomenclature sur les familles d’animaux domestiques (le mâle, la femelle et le petit). D’autres fichiers de cartes sont prêts, mais ils attendent avec impatience (et moi aussi) que la nouvelle imprimante arrive … la semaine prochaine donc ^^ 

Sous la table il y a également la fameuse boite remplie de livres sur le sujet, mais je vous en parlerai prochainement 🙂 

La première activité sur la thématique Ferme est donc complètement induite avec cette table : c’est la manipulation des graines. J’ai choisi de la laisser libre, c’est-à-dire que les enfants peuvent s’y rendre quand ils veulent. La seule condition étant que les graines doivent rester dans le plateau… condition quasiment jamais remplie puisque je passe l’aspirateur et le balai plusieurs fois par jour pour cause de sessions de jeux très musclées de la part de mes deux enfants 😀 Du coup, la quantité de graines dans le plateau a considérablement baissé en trois semaines ahah.

Zélie et Malo s’amusent à remplir les bennes et les godets des tracteurs, à remplir le petit vase, à donner à manger aux animaux. Je vois bien qu’ils apprécient vraiment ce petit coin, bien davantage que celui des oiseaux. 

Cela développe plusieurs choses et la première est sans conteste la motricité fine puisqu’ils doivent faire attention non seulement à ne pas mettre trop de graines en dehors du plateau, mais aussi à remplir le contenant qu’ils ont choisi. J’aime vraiment les observer et percevoir la minutie dans leurs gestes. Ils tentent de contrôler leurs mouvements et se concentrent réellement pour réaliser des actions qui demandent de la précision. Comme j’ai déjà pu vous en parler auparavant, j’accorde beaucoup d’importance à l’observation de mes enfants dans leurs activités parce que cela me révèle beaucoup de choses concernant leurs sensibilités, leurs goûts, leurs compétences et là où ça pêche un peu. Grâce à ce moment d’observation, je peux ensuite adapter les activités que je vais leur proposer : appuyer une connaissance déjà acquise, renforcer une compétence en cours d’acquisition, aider à l’acquisition d’une nouvelle compétence …

Le transvasement en jeu libre permet aussi aux enfants de développer leur imagination, parce qu’au delà de la manipulation purement et simplement mécanique, Zélie et Malo s’inventent de petites histoires de manière spontanée. Le fait que le plateau soit à leur disposition tout le temps leur permet de s’y rendre à tel ou tel moment, quand, en plein jeu ailleurs il leur vient une idée qu’ils vont vouloir exploiter dans l’immédiat, ainsi, ils ne sont pas bridés dans leurs jeux, dans leurs progressions et leurs apprentissages. 

Même si j’accorde beaucoup d’importance au jeu libre, mes enfants et moi-même sommes quand même friands d’activités un peu plus dirigées ou tout du moins préparées. Depuis l’installation de la table sur la ferme, nous avons déjà réalisé plusieurs activités dont je vous reparlerai très bientôt 🙂 

Ages des enfants au moment de la mise en place de la table : Zélie : 4 ans et 2 mois, Malo : 2 ans et deux mois.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *