activités créatives

L’art est un jeu d’enfant #28 : souvenirs de vacances

En ce 3 septembre, voici notre réalisation pour l’Art est un jeu d’enfant !

l-art-est-un-jeu-d-enfant

Vous ne connaissez pas encore ? Allez je vous explique.

L’art est un jeu d’enfant, est un rendez-vous mensuel autour d’un thème précis. C’est la douce Doriane du blog Le Pays Des Merveilles qui a eu cette chouette idée. Grâce à elle, les enfants aidés de leurs parents (et non pas le contraire) réalisent une activité autour du thème défini.

Le thème de ce mois-ci est :

Souvenirs de vacances

Pour nous, l’un des plus chouettes souvenirs de vacances a été ces quelques jours en Bretagne où nous avons profité à plusieurs reprises de la plage et de l’océan. Zélie et Malo ont ramassé de nombreux galets et coquillages : parfait pour une petite activité afin de prolonger un peu les vacances à la mer 🙂 

Pour la réalisation de l’activité, je n’ai pas cherché l’inspiration très loin puisque ma copine Eloïse, du blog Mon Joli Petit Bureau a proposé à sa puce de créer il y a quelques mois un joli tableau avec des coquillages. Vous pouvez retrouver son article ici

Pour le matériel, nous avons fait avec ce que nous avions à la maison, à savoir un châssis carré, de la peinture acrylique, des pinceaux bien entendu, des paillettes et des coquillages. J’ai aussi utilisé un pistolet à colle. 

Pour commencer, j’ai proposé à Zélie de peindre les coquillages. Elle a choisi plusieurs couleurs et a voulu peindre à chaque fois 2 coquillages de la même couleur (La logique des enfants … ) 

Pendant que les coquillages séchaient tranquillement, elle s’est attaquée au châssis et donc au fond : elle a étalé à l’aide d’un gros pinceau de la peinture noire en grosse couche. L’idée était de parsemer le châssis de paillettes pour représenter le sable, alors la peinture allait faire office de colle. J’ai donné de la peinture noire à Zélie parce que le noir fait encore plus ressortir les paillettes. 

Une fois que le châssis était peint et avant qu’il ne sèche, j’ai posé le châssis dans un plat et j’ai proposé à Zélie de choisir des paillettes. Dans mon idée, on allait en mettre légèrement (vous connaissez mon amour pour les paillettes), dans l’idée de Zélie, elle allait en mettre partout, partout, partout. 

Elle a vidé 5 tubes de paillettes. Oui oui, 5. 

Bon, en fait ça ne me dérange pas. Je me suis renseignée sur les méfaits des paillettes sur notre planète alors j’ai décidé de ne plus en racheter une fois que notre stock sera terminé. Je trouverai bien une autre option. Alors avec la main lourde de Zélie, le stock se videra plus rapidement ahah. 

On a mis tout ça à sécher dehors, avec les coquillages et ensuite, on a enlevé le surplus de paillettes : il y en avait plus dans le plat que sur le châssis !!! 

Enfin, on a terminé le tableau en collant les coquillages sur les paillettes. Enfin, non, j’ai collé les coquillages hein ! Je ne confie pas encore le pistolet à colle à ma puce ^^ 

Et voilà le résultat, un joli tableau qui brille et qui rappelle nos chouettes vacances en famille ♥

One Commnet on “L’art est un jeu d’enfant #28 : souvenirs de vacances

  1. Super ce tableau, ravie de vous avoir inspiré .
    Mince je ne savais pas que les paillettes c’était mauvais… je suis mal .
    Je constate que Zelie sait parfaitement doser les paillettes . Elle a bien raison, c’est plus joli quand ça brille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *