apprendre en s'amusant

Quelques activités de langage autour du loup {+ document à télécharger gratuitement}

On est toujours à fond dans le Petit Chaperon Rouge (dernière activité aujourd’hui avant le changement de thématique mercredi !!) 

Et aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un petit fichier créé exprès pour ma puce qui mêle des exercices de langage tout en gardant notre thématique, même si je me suis plutôt dirigée vers le Loup, le méchant de notre histoire 😀 

Bon, comme vous le savez maintenant, Zélie est extrêmement demandeuse d’activités, dès lors qu’elles s’orientent vers la lecture ou l’écriture. Les lettres la passionnent alors j’essaie de suivre (parfois tant bien que mal) ses demandes et son évolution. 

J’ai donc créé pour elle un petit fichier d’activités. Oh pas grand chose, puisqu’il est composé de 4 pages seulement, dont une avec des vignettes à découper ! Mais pour une première je suis plutôt fière de moi et surtout, ça a bien plu à Zélie, il est là le principal n’est-ce-pas ? 

Voyons donc ce document de plus près ! 

4 pages donc. Je l’ai réalisé sous forme de livret avec une espèce de couverture. La raison est simple. Cette année, pour nos activités de co-schooling, j’ai décidé de mettre en place un porte-vues pour chaque enfant, dans lequel Zélie et Malo pourront glisser tout au long de l’année, leurs productions, qu’ils soient « formels » comme ce fameux document, ou bien plus créatif, comme l’album codé dont je vous ai parlé ici. Je trouve intéressant de garder une trace « classée » de leurs réalisations et non pas tout mettre en vrac dans la boite qu’ils ont dans leur chambre, afin de pouvoir revenir dessus à tout moment de l’année. Ce porte vue est à leur disposition dans notre espace co-schooling, qui se trouve dans le salon. 

Donc, revenons en à cette fameuse couverture. J’ai voulu l’inclure afin que, visuellement, on se repère plus facilement dans le porte-vue. Avec une couverture qui annonce « le Petit Chaperon Rouge », on est certain de savoir de quoi on parle ! Ici c’est un coloriage. Et je crois qu’à chaque fois que nous changerons de thématique, je ferai faire aux enfants un coloriage pour introduire le thème. Bref, j’ai donc téléchargé un coloriage sur internet et j’ai demandé à Zélie de colorier le plus fidèlement possible par rapport à l’histoire. Eh oui, en ce moment Zélie, comme les plus grands artistes (!), est dans sa période rose et violette. Je commence à ne plus savoir voir ces deux couleurs alors je lui ai donné une consigne pour son coloriage. Elle a ensuite découpé les 4 vignettes de la dernière page, a remis les mots du titre dans l’ordre, en s’aidant du livre sonore que nous possédons et les a collées en haut du coloriage. 

Première page : check ! 

Passons maintenant à la partie plus intéressante (tout du moins pour ma puce ahah). Comme je vous le disais, mon document est très light, parce que, hormis la couverture, il ne propose que 3 exercices, tous axés sur le langage et la préparation à la lecture. 

Le premier exercice propose 9 mots, écrits dans les 3 graphies différentes (capitales, script, cursif). Le but pour Zélie est de retrouver parmi tous ces mots, les trois mots « loup ». J’ai fait exprès de l’écrire dans chaque graphie afin qu’elle ait un premier contact avec elles, notamment le cursif qu’elle ne connait pas vraiment et qui l’intéresse de plus en plus (en ce moment elle fait une série de boucles sur son tableau et elle me dit : « regarde, j’ai écrit Zélie ») Cet exercice a été vite expédié par Zélie qui a également reconnu le prénom de son frère et aussi le mot poule (merci la thématique précédente de la ferme)

Le deuxième lui a donné un peu plus de fil à retordre. J’ai écrit le mot « loup » dans les trois graphies et elle devait recopier les mots. Les lettres capitales ne lui ont pas posées problème. Le script non plus même si les lettres n’étaient pas à l’échelle. Pour le cursif, elle a eu plus de difficultés, il faut, je crois, qu’on passe d’abord par des exercices de graphisme pour apprendre à tracer les lettres (elle commence toutes ses boucles en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, donc ce n’est pas pratique)

Même si elle a terminé l’exercice, avec mon aide pour le cursif, cela m’a permis de voir que mon fichier n’est pas parfait et que pour les prochains il va me falloir l’adapter : par exemple, je vais ajouter des lignes pour apprendre à tracer les lettres dans un cadre bien défini, afin que Zélie se rende compte que par exemple, le P descend en dessous de la ligne principale et que le L est plus grand que le I . De plus, je vais prochainement lui proposer des exercices de graphisme pour aborder les boucles. Si cela vous tente, je vous partagerai mes ateliers  sur cette question. 

Après, n’oublions pas que Zélie n’a que 4 ans, à son âge on ne demande pas qu’elle sache écrire en « attaché ». Seulement, je réponds à sa demande. Alors pour cela, je préfère le faire sous forme de jeux afin qu’elle prenne du plaisir à apprendre.

enfin, elle s’est attaquée à l’exercice 3. Sur la feuille il y a 9 dessins. Le but est simple : entourer les mots dans lequel on entend le phonème « ou ». Ici aussi c’était une balade de santé, il s’agit là d’un jeu qu’elle aime beaucoup et qu’elle fait régulièrement. 

Et voilà affaire pliée. 

Bien entendu Zélie a adoré. Et bien entendu, je rappelle quand même que chaque enfant évolue différemment. Ce que je veux dire c’est qu’il ne faut pas hésiter à adapter le fichier à son enfant, à ses connaissances et à son envie. En effet, et je m’en rends compte avec les cahiers du commerce. Certaines choses sont (trop) faciles pour Zélie et pour d’autres choses, c’est encore trop complexe. Alors en règle générale j’adapte les consignes afin qu’elle ne se retrouve pas en difficulté. Il n’y a rien de pire qu’un enfant en difficulté. Alors bien sûr, je ne nie pas qu’il est parfois nécessaire de confronter l’enfant à un exercice plus complexe afin qu’il puisse avancer dans ses apprentissages, mais dans ce cas, je crois qu’il est primordial de voir si l’enfant est capable d’aller au devant de cette difficulté. Et s’il n’en a pas envie, tant pis, on laisse tomber pour le moment, on proposera à nouveau plus tard. 


Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Les cartes sont rangés dans la catégorie « langage »

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *