apprendre en s'amusant, littérature jeunesse

Balthazar et le temps qui passe, et poutre du temps.

Le temps qui passe est une notion qui a toujours été difficile à comprendre pour Zélie. Elle a toujours eu des difficultés à se repérer dans un laps de temps très court, ce qui donnait des conversations plutôt rigolotes

– à 18h30 : de toute façon, maintenant ce matin je ne suis plus ta copine !

– en été : demain c’est Noël et on va chez Papy et Mamie

Je pourrais vous donner encore plein d’exemples de ce type, mais heureusement, à l’heure où j’écris ces lignes, les notions de « matin, après-midi et soir » ainsi que « hier, aujourd’hui et demain » sont maintenant acquises. Cependant, elle n’arrive pas à retenir les jours de la semaine malgré notre calendrier perpétuel ou encore le rituel de la date à l’école. De plus, elle est récemment entrée dans une colère noire quand je lui ai expliqué que sa copine Lou allait avoir 5 ans avant elle, parce que Lou est née en janvier et Zélie en mai …

Il était temps que je trouve une parade pour aider ma puce à se repérer dans le temps, tout du moins dans l’année.

Heureusement, deux supports sont venus à ma rescousse : la poutre du temps de Maaademoiselle A, et l’album « Balthazar et le temps qui passe ».

1. Balthazar et le temps qui passe.

J’ai cherché pendant un moment un ouvrage pour parler du temps qui passe. Nous avons commencé avec « Les histoires de Grand-Mère » dans la collection Mes petites histoires Montessori écrites par Eve Hermann, mais même si Zélie aime beaucoup cette histoire, je sentais bien qu’elle comme moi restions sur notre faim. On parle bien de temps qui passe, mais rien de vraiment concret, en tous cas pas pour ma puce ! 

Et puis je suis tombée sur « Balthazar et le temps qui passe » et là ça a été vraiment une révélation, autant pour Zélie que pour moi. En effet, à partir d’une histoire plutôt simple : l’arrivée de Grand-Père tel jour à telle heure,  Balthazar explore différentes notions de temps : les jours, les heures, l’année, ou encore l’histoire. L’histoire, toute mignonne, fluide et simple aborde différents objets qui permettent de mesurer ou d’observer le temps : la poutre du temps bien sûr, mais aussi l’horloge ou encore le sablier. On parle aussi du temps que met la Terre pour tourner autour du soleil, mais aussi du temps que la Lune met pour tourner autour de la Terre. Enfin, la part belle est laissée aux souvenirs de Grand-Père, comme une introduction à l’Histoire : Grand-Père n’a pas connu les dinosaures, mais il conte volontiers à Balthazar ses souvenirs d’enfant.

A la fin de l’ouvrage, l’autrice nous propose de réaliser un arbre généalogique avec son enfant. c’est quelque chose que je trouve vraiment intéressant parce qu’il permet de comprendre notre propre histoire directe et le temps qui passe, mais également de savoir que nous faisons partie d’une grande famille, même si nous ne connaissons pas tous nos aïeuls ! C’est essentiel qu’un enfant sache que ses parents avaient des parents, qui eux-mêmes avaient des parents. Cela permet de savoir d’où l’on vient.

J’ai la chance d’avoir dans ma famille, des oncles et tantes passionnés par la généalogie, du coup, je possède dans ma chambre, mon arbre généalogique qui remonte jusque dans les années 1640. Quand on aura commencé l’arbre généalogique de Zélie et Malo, je prendrai plaisir à leur faire découvrir le mien (qui est aussi le leur) et à leur montrer des photos de mes aïeuls.

A la fin de l’ouvrage, il y a une poutre du temps. Pour le coup elle ne nous est pas d’une grande utilité parce que j’avais dans l’idée d’en faire une autre, mais je trouve cela très bien pensé.

Voilà donc un ouvrage absolument passionnant. Balthazar est un petit héros que les enfants aiment beaucoup et en lequel ils s’identifient. Nous possédons 6 albums de bébé Balthazar achetés quand Malo était encore nouveau né et ils aiment toujours autant que nous les lisions ensemble. Dans « Balthazar et le temps qui passe », nous retrouvons les protagonistes principaux : Balthazar et son doudou Pépin, mais également cet univers épuré et si doux qui plait tant aux petits.

Les illustrations sont adorables et parfois même pleines de détails pour les petits curieux (je pense par exemple à la page qui explique la révolution de la Terre autour du Soleil, et de la Lune autour de la Terre) et le texte, pourtant très simple, reste percutant et facilement compréhensible par les enfants.

Je vous le recommande chaudement !

2. La poutre du temps !

Vous le savez maintenant, ma copine Adélaïde a créé sa boutique dans laquelle elle vous propose de nombreux supports tous plus intéressants les uns que les autres : cartes de nomenclature, supports pédagogiques, livret d’activités … Les sujets sont très divers et surtout les fichiers sont très complets.

C’est donc chez elle que j’ai trouvé mon bonheur en matière de poutre du temps. Je n’avais pas envie de la créer de toute pièce, et lorsqu’on est en présence de matériel de grande qualité, il serait dommage de s’en priver !

J’ai donc imprimé la poutre du temps chez Maaademoiselle A.

Et qu’est-ce qu’on trouve dans ce fichier ?

– Les 12 mois de l’année + un mois de février avec 29 jours (elle a vraiment pensé à tout)

– une feuille avec les jours de la semaine à imprimer en plusieurs exemplaires pour en avoir suffisamment pour toute l’année.

– des étiquettes avec différents événements qui ont lieu dans l’année : les jours fériés, les fêtes religieuses (chrétiennes, juives et musulmanes), les événements non religieux, les rentrées et les jours de vacances, les saisons … Pour le coup, il y en a vraiment beaucoup et je trouve cela vraiment intéressant parce que ça permet de lancer la discussion avec l’enfant sur tel ou tel événement ou fête, pourquoi on le fête (ou pas d’ailleurs), quels sont les rituels associés … Et surtout ça permet aussi de donner des repères aux enfants, notamment avec les changements de saison ou encore les périodes de vacances qui sont des événements importants à leurs yeux.

– des étiquettes vierges afin d’ajouter des événements plus personnels : les anniversaires des membres de la famille par exemple.

Pour ma part, j’ai imprimé les mois et les jours bien entendu, mais j’ai fait le choix de ne sortir que des étiquettes vierges. En effet, nous sommes au début de l’apprentissage du temps qui passe, de la notion de jours, de mois, d’année. Je ne veux donc pas assaillir Zélie d’une quantité astronomique d’informations, j’ai donc choisi celles qui sont les plus pertinentes pour notre famille. De plus, je connais ma puce et je savais que les illustrations d’Adélaïde sur ses étiquettes n’allaient pas forcément lui parler.

Ce n’est pas un reproche que je fais à Adélaïde, loin de là, mais il est vrai que lorsqu’on réalise un document destiné à être utilisé par un grand nombre de personnes, il est très compliqué de réussir à faire quelque chose qui convienne autant à l’un qu’à l’autre. Nous avons tous nos sensibilités. Par exemple, pour certains, Noël sera représenté par le Père-Noël, ou bien les cadeaux, pour d’autres par un sapin. Adélaïde a choisi le sapin, mais son image est trop « moderne » pour nous, j’ai préféré opter pour un sapin certes moins joli que sur son image, mais plus « traditionnel » ^^

Après avoir tout imprimé, j’ai fait la liste des événements que je souhaitais voir représentés sur la poutre du temps et voici ceux qui ont retenu mon attention :

– en ce qui concerne les anniversaires : celui de Zélie bien entendu, et de Malo aussi. Le mien, celui de mon homme, de nos parents et de mon grand-père, l’arrière grand-père des enfants dans une forme olympique. On a ajouté les tontons et les taties ainsi que les cousins. Et enfin les deux petits cousins (les enfants de ma cousine) que Zélie et Malo considèrent comme des cousins au premier degré.

– les événements de l’année : le 1er janvier, la chandeleur, l’Epiphanie, Pâques, Noël, Saint Nicolas (qui est très important dans le Nord), mais également les 4 saisons, la fête des pères et la fête des mères.

– et pour représenter deux événements très importants pour nous, deux naissances à venir, j’ai choisi de mettre une gommette sur le jour du terme (donc 2 gommettes pour deux bébés différents) en expliquant bien que ça se peut que le bébé arrive avant ou après le jour de la gommette.

Puis je me suis amusée à faire mes petites étiquettes et là j’ai trouvé que le fait de nous être mariés il y a quelques mois était vraiment très intéressant pour avoir des belles photos récentes de tout le monde ^^ Malgré tout, il me manquait quelques photos (et il m’en manque toujours) donc j’ai demandé aux principaux intéressés de bien vouloir m’envoyer leurs portraits ! Je les ai imprimés, plastifiés puis collés à l’aide de scotch double face sur les étiquettes de Maaademoiselle A.

La préparation de la poutre du temps demande quand même pas mal de temps et je vais vous donner un conseil lorsque vous imprimerez celle d’Adélaïde : ne faites pas comme moi qui ai découpé TOUS les jours de la semaine (soit 365 jours ^^) pour les recoller sur les mois ^^ gardez les semaines en entier et collez les directement ! vous allez gagner un temps précieux !!! (Merci Adélaïde pour le tuyau qui est arrivé trop tard ^^)

Donc j’ai tout collé (à l’aide de patafix), c’est à dire les jours sur les mois, mais également les étiquettes en dessous des mois, aux jours correspondants. Quand plusieurs événements sont proches l’un de l’autre, j’ai allongé la tige de l’étiquette à l’aide d’une morceau de papier pour qu’on puisse bien observer chacune des étiquettes sans que l’une cache l’autre !

Avec Zélie nous sommes allés accrocher ça dans sa chambre (seul endroit où il y avait un mur assez long pour fixer la poutre d’un seul tenant, condition sinequanone pour moi afin de bien faire comprendre le principe de l’année !), j’ai pris une pince à linge, j’ai collé dessus une petite fleur en feutrine et je l’ai accrochée sur « aujourd’hui ».

Et puis nous l’avons observée cette poutre. Zélie a d’emblée cherché sa photo et a été surprise de voir que celle de son frère est juste à côté. Eh oui, leurs anniversaires sont les 3 et 4 mai ! J’ai ensuite expliqué le principe. Chaque matin lorsqu’elle se lève, elle doit avancer la pince à linge d’un numéro vers la droite. Lorsque sous ce numéro il y a une étiquette c’est qu’il y a un événement. Le jour de l’installation de la poutre du temps, samedi dernier, il y avait justement une étiquette : celle du début des vacances ! Elle a donc cherché l’étiquette qui symbolise la fin des vacances et le retour à l’école ! Oh tiens, le même jour que la rentrée il y a aussi l’anniversaire de tonton ! Et pendant les vacances que se passe-t-il ? On va fêter (le même jour) l’anniversaire de Manou (ma maman) et de Mamie (ma belle-mère)

Et Zélie m’a demandée « on fait quoi quand on arrive au bout de la poutre du temps ? »  –  « à ton avis ? »  Elle a un peu réfléchi et elle a proposé une solution : « on recommence au début? » bien vu ! on recommence au début : notre vie est une succession d’années qui passent. Quand une se termine, une autre commence. Je crois que ce côté immuable, cyclique est extrêmement rassurant pour nos plus petits. 

Je n’ai pas un grand retour à faire sur la poutre du temps étant donné qu’elle n’est en route que depuis 5 jours, mais je sens déjà que Zélie est un peu plus à l’aise avec le temps qui passe, les jours de la semaine…. chaque matin, elle avance sa pince à linge et lit le jour que nous sommes. Et elle nous pose énormément de questions et nous fait part de ses réflexions  : « alors c’est quand l’anniversaire de Lou ? » (va vraiment falloir que je demande à sa maman ^^), « le bébé de Tatie Lison arrivera avant mon anniversaire ! », « Noël c’est dans combien de jours ? »  … 

Je suis vraiment très heureuse d’avoir pu trouver cet ouvrage et cette poutre du temps, tous les deux répondent exactement aux besoins de ma fille, nous avons pu mettre en place la poutre du temps au moment opportun, c’est à dire quand elle commence vraiment à se poser les bonnes questions et l’ouvrage « Balthazar et le temps qui passe » est vraiment parfait pour aborder la notion de temps qui passe avec les petits. 

Si vous souhaitez vous procurer la poutre du temps, rendez-vous dans le Shop de Maaademoiselle A. Et vous savez quoi ? En entrant le code BAZAR, vous bénéficiez d’une réduction de 10% sur l’ensemble de votre commande ! Et croyez moi, ça vaut le coup, parce que je suis certaine que vous ne saurez pas résister devant le grand nombre de fichiers qu’elle propose 🙂 

Âge de Zélie au moment de l’activité : 4 ans et 5 mois

Poutre offerte par Adélaïde, merci pour ta confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *