Notre table de l’automne est maintenant bien bien fournie. Il faut dire qu’au fil de nos promenades, même entre la voiture et l’école, les enfants ramassent de nombreux trésors. 

Pour l’occasion j’ai réalisé tout un tas de fichiers de cartes de nomenclature en me concentrant uniquement sur le thème de la forêt, qui est notre fil rouge pour l’automne. 

Le premier d’entre eux est un fichier comprenant des cartes sur les animaux que l’on trouve dans les forêts d’Europe. Il est composé de 48 cartes avec sous la photo, le nom de l’animal en écriture script ou cursive. 

Allez, revenons à nos moutons … enfin à nos animaux de la forêt. J’ai commencé mon fichier en réalisant les cartes dont nous possédons les animaux Schleich, parce que j’avais ma petite idées derrière la tête.

J’ai brassé large pour avoir vraiment un grand panel d’animaux. Je n’ai pas voulu non plus trop me focaliser sur les insectes ni sur les oiseaux car j’avais déjà fait des fichiers précédemment. 

Une fois les cartes imprimées et plastifiées, j’ai présenté le tas aux enfants sans aucune directive, juste pour qu’ils puissent s’en imprégner. S’en sont suivies des moments de franche rigolade pour ma part, surtout quand Malo trouve que la moufette ressemble à une vache (!) et quand il associe le blaireau à la Maman de la moufette 😀 

Grâce à la manipulation des cartes, ils ont un peu étoffé leur vocabulaire puisque lorsqu’ils butaient sur le nom d’un animal ils s’empressaient de venir me demander. On a donc eu droit à un concert de la part de Malo quelques heures après avoir regardé les cartes pour la première fois : en jouant à autre chose, on l’entendait dire pour lui-même en variant le ton et l’intensité de sa voix : pic-épeiche, pic-épeiche, pic-épeiche, pic-épeiche !!!

Et puis il venait me voir avec une carte “c’est quoi ça ?” demandait-il ? “un cerf” je répondais. “Ah. ça pique ? ” 

Puis avec une autre : “c’est quoi ça ?” – “un blaireau” -“ça pique ?” 

et puis encore : “c’est quoi ça ?” – “un lynx” – “ça pique ?” 

J’ai eu énormément de mal à refréner mon fou-rire !!!

Une fois qu’ils se sont bien appropriés le fichier, je leur ai proposé à chacun une petite activité. 

Pour Malo j’ai fait dans la simplicité : j’ai posé dans un panier les figurines Schleich représentant les animaux de la forêt, et sur la table, les cartes correspondant 

Le principe de l’activité est on ne peut plus simple : associer l’animal à la carte correspondante. Mais cette fois, compte-tenu du fait que Malo parle de mieux en mieux avec un vocabulaire de plus en plus précis, je lui faisais énoncer le nom de la figurine qu’il tenait dans la main. Et il est trop rigolo parce qu’il insiste sur certaines lettres, ce qui donne des mots assez incongrus comme le RRRRRRRRRRRenaRRRRRRRRRRRRd ^^ Et en bruit de fond, on avait Zélie qui disait : “pic-épeiche ça commence par la lettre P, Taupe, ça commence par la lettre T” et son frère qui répétait inlassablement “mais arrête !! c’est mon activité !!!” 

L’activité en soi ne lui a pas posé problème. Il a eu un peu de mal à trouver la biche et il a confondu le blaireau et le raton-laveur. Dans l’ensemble il a terminé seul son activité. Le jeu d’association est quelque chose qu’il apprécie vraiment beaucoup. Il passe la plus grande partie de son temps à le faire de manière spontanée, comme ce matin où il a associé les nins jaunes avec mon pull (jaune) et le petit sac Grapat (jaune aussi). 

Zélie qui attendait son tour avec une grande impatience, était heureuse quand Malo a rangé sa table : ça voulait dire qu’on allait attaquer son activité. Malo est parti avec son panier et ses figurines Schleich les énumérer à son papa et avec ma puce on a pu profiter d’un moment de tranquillité (relative, soyons honnête^^) 

Pour elle, j’ai choisi une activité de tri. Mais au lieu de faire comme d’habitude les animaux à plumes/ à poils/ à écailles, j’ai un peu changé le principe : aujourd’hui, on va trier les animaux selon leur mode de naissance : ceux qui naissent d’un oeuf et ceux qui sortent du ventre de leur maman : bref, les animaux ovipares et les animaux vivipares. Je n’ai pas introduit ces termes, pas encore tout du moins, parce que ça reste malgré tout assez complexe pour ma puce. 

Mais elle a plutôt bien compris. Et elle m’a surtout impressionnée par son esprit de déduction. Je vous explique. D’emblée, elle a classé certains animaux facilement. Puis, pour d’autres il lui a fallu réfléchir un peu. Et elle a remarqué d’elle-même que tous les animaux qui avaient des poils naissaient du ventre de leur maman, et que tous les animaux qui avaient des plumes pondaient des oeufs. Il lui restait donc à savoir comment ça fonctionnait pour les autres. Elle savait que les grenouilles pondaient des oeufs (merci les cycles de vie) et que les insectes aussi (merci la table thématique sur les insectes). Du coup elle a déduit que la vipère (parce qu’il ne restait qu’elle) pondait des oeufs aussi comme elle n’avait pas de poil. 

Elle a surtout tiqué sur le hérisson. Selon elle, il n’a pas de poils, mais des épines. Heureusement que nous avons de chouettes livres qui traitent du hérisson et elle a pu s’apercevoir qu’en plus des épines, il a des poils. ça a été la grande révélation pour elle. 

Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous apercevoir qu’au delà de l’intérêt des cartes de nomenclature pour le langage, ce genre de fichier peut servir à différentes choses. Les cartes peuvent être imprimées en double pour faire un jeu de mémo, elles peuvent être associées à d’autres pour des activités plus larges … elles n’ont de limite que votre imagination 🙂 


Maintenant que je vous ai passionné avec nos activités, vous vous demandez comment accéder aux cartes de nomenclature. Pour cela rien de plus simple : je vous donne rendez-vous sur ma boutique en ligne Les Trésors de l’Apprentissage. Et si vous êtes très pressé de découvrir le fichier, voici le lien direct 🙂 

2 réponses pour “Cartes de nomenclature des animaux de la forêt”

  • Bonsoir,

    Tout d’abord, un immense merci pour ce fichier !
    Ensuite, serait il possible d’avoir le fichier modifiable ? J’aimerais ajouter le Geai des chênes, le Pivert et le Grillon des bois 🙂 (je le garderai pour moi ou si vous voulez je vous les enverrais pour les ajouter ? :))

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *