apprendre en s'amusant

Dictée muette {+ document à télécharger gratuitement}

Maintenant que Miss Zélie commence à lire ses premiers mots, je peux vous dire qu’on va s’en donner à coeur joie ! Car ma puce est ainsi, la période « apprentissage » d’une nouvelle compétence est pour elle un effort assez difficile, parce qu’elle manque de confiance et a peur de l’échec. En revanche, une fois la compétence acquise ou le déclic fait, elle en redemande encore et encore ! 

Afin de l’aider dans ses apprentissages, je me suis amusée à lui fabriquer un fichier de mots, inspiré de la fameuse série rose de Maria Montessori. 

D’ailleurs, je fais un petit aparté à ce sujet. En mettant en place ses séries roses, bleues et vertes, Maria Montessori s’est inspirée des travaux de son amie la pédagogue Hélène Lubienska de Lenval en ce qui concerne les dictées muettes. 

Hélène Lubienska a créé les dictées muettes afin de répondre aux exigences de la langue française (et francophone puisqu’elle est belge). En effet, le Docteur Montessori est italienne, et la langue italienne est phonétique, c’est à dire que chaque lettre correspond à un son. Le français est différent : notre alphabet compte 26 lettres, mais notre langue compte 36 phonèmes. 

Il existe 66 dictées muettes. La première est la plus simple, puis à chaque fois, on ajoute une difficulté : un phonème supplémentaire (je parle en phonème et non en lettre car dans le cas de la lettre e, on trouvera par exemple le e fermé (è) dans les premières dictées, tandis que le e ouvert (é) apparaîtra plus tard). 

Maria Montessori a quant à elle regroupé les dictées muettes en séries avec chacune leur code couleur : 

– la série rose regroupe les petits mots phonétiques (2-3 lettres), c’est à dire les mots dont on entend toutes les lettres 

– la série bleue avec des mots phonétiques plus longs (4-5-6 lettres), des mots phonétiques avec deux consonnes qui se suivent mais également quelques petits mots avec des lettres muettes 

– la série verte qui introduit les phonèmes complexes (ou, an, ien, ph …)

Avant de créer mon propre document, je suis partie à la recherche d’un fichier qui pourrait me convenir, mais je me suis aperçue que c’était assez compliqué car, pour une dictée muette réussie, il faut que l’enfant connaisse parfaitement les mots. Par exemple, il y a le mot « if », mais je sais que Zélie associera la photo de l’if au mot « arbre ». J’ai donc entrepri un boulot assez conséquent, qui, mine de rien, m’a pris beaucoup de temps afin de trouver les mots qui correspondront parfaitement à Zélie. 

Mon document comporte 12 images qu’on peut attribuer à la série rose : des mots phonétiques de 3 lettres maximum, et 30 images pour la série bleue. Pour faciliter le tri et le rangement, j’ai mis un code couleur dans le fichier : les côtés des cartes de la série rose sont dessinés en rose, et les côtés des cartes de la série bleue sont dessinés en … bleu (bravo !!!) 

Pour le moment, je n’ai pas attaqué la série verte, on n’y est pas encore ahah. 

Donc pour chaque mot, vous trouverez le mot écrit en script (pour la lecture) et l’illustration. Voici donc comment je compte me servir de ce document. 

J’ai donc commencé par plastifier et découper toutes les images. 

Puis je les ai triés. Alors pour ma part, je n’ai pas encore divisé les mots en « séries » (parce que j’attends la livraison de trois petites boites en bois que je peindrai …) mais j’ai présenté l’activité à Zélie en choisissant 8 mots parmi tous ceux que j’avais face à moi. Vous allez voir qu’il y en a qui appartiennent à la série rose et d’autres à la série bleue. En effet, j’ai mis l’accent sur des mots qu’elle connaît (papa, mami, moto …) et d’autres qui sont totalement nouveaux pour elle. 

Je savais qu’en incluant des mots que Zélie maîtrise déjà au milieu des nouveautés, ça allait davantage motiver ma puce (rapport à sa peur de l’échec toussa, toussa …) 

Pour le moment, Zélie s’amuse à mettre en paires les mots et les images. La première fois elle m’a d’ailleurs bien fait rire parce que cette chipie ne prenait pas la peine de lire le mot, mais elle identifiait l’initiale puis elle cherchait l’image qui avait la même initiale. Manque de bol pour elle, j’ai pris soin de prendre plusieurs mots avec la même initiale (mamie et moto, bol, bus et bébé), ouh la vilaine maman que je suis ^^. Elle s’est donc vite aperçue de son erreur et maintenant elle déchiffre le mot avant de chercher l’image !

On en n’est qu’à ces 8 images là. Pourquoi ? Eh bien parce qu’avant d’aller plus loin, j’aimerais qu’elle les maîtrise parfaitement, qu’elle sache les lire de manière automatique et qu’elle les reconnaisse. Ensuite, seulement, j’ajouterai d’autres images. 

Une fois qu’elle aura eu l’occasion d’associer toutes les images avec leur mot, on pourra passer à l’étape suivante : la fameuse dictée muette. 

Mais qu’est-ce qu’une dictée muette ? me demanderez-vous. 

Eh bien il s’agit d’écrire avec un alphabet mobile (ou bien sur une feuille ou une ardoise si l’enfant sait déjà écrire) le mot représenté par une image. Pour une auto-correction, le mot est écrit derrière l’image. Voilà donc pourquoi, à la fin du fichier, les trois dernières pages sont réservées aux cartes avec les mots écrits en cursif (la graphie de l’écriture). 

J’ai donc prévu de coller derrière toutes mes petites cartes, des pastilles velcro afin de pouvoir fixer derrière les images, le mot selon la graphie que je souhaite utiliser avec Zélie : pour commencer on utilisera le script, puis, lorsqu’elle reconnaîtra le cursif, je pourrai changer les cartes « mots » derrière les images. 

Je poserai alors devant elle les images (avec les noms écrits à l’arrière, vous m’aviez suivie ?^^) et grâce à l’alphabet mobile, elle sera alors en mesure d’encoder les mots, puis de retourner l’image afin de comparer son mot écrit grâce aux lettres mobiles avec la bonne orthographe. 

bien entendu, je n’ai pas de photo à vous proposer concernant la dictée muette puisque nous n’y sommes pas encore 😉 


Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Les cartes sont rangés dans la catégorie « langage ». 

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

2 Comments on “Dictée muette {+ document à télécharger gratuitement}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *