éducation bienveillante

J’ai lu : Transmettre des valeurs à son enfants d’Emmanuelle Barrère-Leullier

Lorsque les éditions Eyrolles m’ont proposée un nouvel ouvrage en service Presse, j’ai été attirée par celui-ci. Le titre m’a beaucoup questionnée et sans réellement savoir ce que j’allais y trouver, j’avais néanmoins envie d’en savoir davantage. 

Tout le monde, moi y compris, souhaite transmettre des valeurs à ses enfants  : le respect, la tolérance, … Mais vous êtes-vous vraiment demandés quelles sont les valeurs qui font partie intégrante de votre éducation ? celles que vous avez reçues de vos parents ? celles que vous souhaitez apprendre à vos enfants ? 

Jusqu’alors, je vous avoue qu’il m’aurait fallu réfléchir un peu si vous m’aviez demandée quelles sont mes valeurs et celles de l’éducation que je donne à Zélie et Malo. Parce que « valeur » était pour moi un mot valise, une terminologie dans laquelle on peut fourrer un peu tout et n’importe quoi ! 

J’ai donc commencé la lecture en me demandant ce que cet ouvrage allait bien pouvoir m’apporter. Peut-être étais-je alors remplie de préjugés : « bien sûr qu’on veut transmettre de bonnes valeurs à nos enfants, tout le monde veut cela, en quoi ce livre peut-il venir enrichir l’éducation que je donne à mes enfants ? » 

Eh bien il faut croire qu’il était temps que j’aie ce livre en main, parce que sa lecture a provoqué un véritable électrochoc dans ma conscience, il est entré direct dans le top 3 de mes livres préférés en ce qui concerne la bienveillance et le développement personnel. 

Allez, je vais m’expliquer : 

Tout d’abord, nous sommes face à un ouvrage écrit par une personne spécialiste de la discipline positive, Emmanuelle Barrère-Leullier, et ça se sent. En aucune manière je ne me suis sentie jugée ou rabaissée à la lecture du livre, et ça, ça fait du bien. Il n’y a pas de question de supériorité (« j’ai la connaissance, et toi, jeune Padawan inculte, tu es là pour t’instruire »), mais bel et bien d’une discussion horizontale. L’autrice ne parle pas d’elle, mais nous invite à faire une rétrospective personnelle et individuelle. ça fait du bien. Vraiment. 

Et puis je suis très surprise également de l’esprit pratico-pratique de l’ouvrage. Je vous avais expliqué qu’après la lecture de 1,2,3 je me mets à l’éducation positive (avis ici), j’avais beaucoup apprécié avoir la possibilité de réfléchir sur ma manière de faire à l’aide des petits ateliers. Ici c’est pareil. Et même peut-être mieux parce que bien plus poussés. J’aime beaucoup par exemple les propositions de réflexions faites conjointement entre les parents. C’est astucieux, mais terriblement logique : en règle générale il est nécessaire que les deux parents participent ensemble à l’éducation de leurs enfants, ce que je veux dire c’est que si les parents ne parlent pas d’un même front, ça peut être préjudiciable pour l’enfant qui ne sait plus à quel saint se vouer. Quoi de mieux alors que le dialogue, à travers des exercices très bien pensés et qui nous poussent parfois un peu dans nos retranchements.

Enfin, plus qu’un simple ouvrage à lire, l’autrice nous amène à construire, à l’aide des outils proposé au fil des pages, un véritable projet, notre propre projet personnel : mieux se connaître soi-même pour tracer le chemin de l’éducation qui nous tient à coeur, voilà donc le souhait d’Emmanuelle Barrère-Leullier. 

L’ouvrage se décline en trois grands chapitres : 

1. Les valeurs : un choix intime.

Dans ce premier chapitre, l’autrice nous propose de faire le point sur nos valeurs personnelles, celles qui font notre histoire, mais également sur les valeurs universelles, qui construisent la société. Tout un ensemble de questions, d’ateliers nous amène à se questionner sur notre propre définition du terme « valeur ». D’emblée, dès les premières pages, on entre dans le bain la tête la première avec un petit questionnaire. Il n’y a ni bonne, ni mauvaise réponse, juste ce qu’on pense, chacun d’entre nous. A l’aide des réponses données, on peut donc se situer vis à vis de la connaissance de nos valeurs, disons que ce petit test nous permet d’appréhender la suite avec beaucoup d’intérêt. 

L’autrice nous propose ensuite sa définition du terme valeur. Et c’est rigolo parce que jamais je n’aurais pensé qu’elle soit si longue et si complexe ! Entre nos valeurs personnelles et les valeurs universelles qui régissent la société, les bonnes ou les mauvaises valeurs, ses caractères, ses porteurs ou même les types de valeurs, on pourrait s’y perdre. Pourtant il n’en est rien, tout est parfaitement clair et bien expliqué. 

du latin « valor », dérivé de valere qui signifie « être fort, puissant », une valeur sert de guide et de repères et peut aller jusqu’à influencer la perception d’un individu. C’est un élément stable de l’identité. 

Ce chapitre se termine par une partie que j’ai trouvée très intéressante : la description de 61 valeurs. Cette description est d’autant plus intéressante parce qu’elle est totalement neutre. Chaque valeur possède sa page et la description est construire de la même manière : en haut, dans un ovale vert, le nom de la valeur, entouré à gauche de sa « famille » (autonomie, universalisme, bienveillance…) et à droite s’il s’agit d’une valeur de moyen ou de but. S’en suit alors la définition de la valeur, les comportements qui lui sont associées, un proverbe qui décrit cette valeur, quelques habitudes familiales qui caractérisent la valeur (des petites astuces pour le quotidien) avec à chaque fois la possibilité de compléter cette liste avec nos propres et enfin, la partie que je préfère : une sélection de livres jeunesse qui traitent de la valeur en particulier. 

2. Les valeurs, outils d’un projet. 

Ici on entre vraiment dans le vif du sujet, l’élaboration de notre propre projet personnel, ou plutôt familial. Emmanuelle Barrère-Leullier nous invite à nous questionner sur nos envies, nos rêves, nos convictions les plus profondes. Certains outils permettent d’introduire une notion particulière, d’autres ont pour but de faire un point sur ce qui a été lu juste avant. Ainsi, en lisant ce livre, j’avais l’impression de danser : tantôt un pied dans la théorie, tantôt un pied dans la pratique. cela permet donc de réfléchir à notre cas, tant que les notions sont encore fraîches dans notre esprit.

Le lien entre nos pensées et celles de la personne qui partage notre vie est très important dans cet ouvrage parce que l’autrice est persuadée (et moi aussi) que la notre projet familial n’aura de sens que s’il est construit sur les bases du couple et non pas d’une seule personne. Ainsi, elle engage assez souvent tout au long du livre à la communication entre les parents, notamment en proposant aux deux, de répondre aux questions séparément, puis de faire le point ensemble afin de trouver les similitudes, les différences et surtout d’en discuter. 

D’ailleurs, la partie traitant de la famille est, à mon sens tout à fait intéressante. Sans jugement aucun, Emmanuelle Barrère-Leullier présente la famille d’un point de vue historique et sociologique, ainsi que des modèles familiaux contemporains. 

3. Les valeurs, déclinées au quotidien.

Dans cette dernière partie, c’est l’éducation qui sera abordée. Je ne dirai pas que c’est le chapitre qui m’a le plus intéressé parce que les deux précédents ont été d’une incroyable richesse, mais bien entendu, je trouve cela très juste de regarder les valeurs à travers le prisme de l’éducation. Là encore, l’autrice définit, utilise le regard de l’anthropologue, celui du sociologue histoire de balayer large et d’apporter un maximum d’informations utiles possible. 

Emmanuelle Barrère-Leullier met le doigt sur différents points qui touchent à l’éducation, que ce soit tout ce qui a trait aux règles de politesse, à la socialisation, mais aussi et surtout à l’apprentissage des connaissances en lien avec l’école. On axe vraiment la réflexion sur des thématiques très précises, ce que signifie la notion de travail par exemple, mais encore la communication entre les membres de la famille, jusqu’à la définition de notre propre style de vie, à travers notre manière de consommer ou d’occuper notre temps libre. 

Bilan 
Les points positifs 

– j’ai trouvé cet ouvrage très passionnant. Ici, point d’esprit ludique comme on peut le trouver dans d’autres livres, je dirai que nous sommes davantage en présence d’un ouvrage bien plus scientifique. Les allusions à l’anthropologie et à la sociologie sont nombreuses. J’apprécie vraiment beaucoup la manne d’informations que nous avons entre les mains, pour ma part, j’ai appris beaucoup de choses. 

– au delà de l’aspect « connaissances », j’ai été surprise, en bien, de la capacité que ce livre a eu de me questionner sur mes propres valeurs et sur l’image que j’en avais, que j’en ai maintenant. Grâce à cet ouvrage, je me suis remise en question, j’ai exploré des chemins auxquels je n’avais pas pensés, j’ai vraiment pu pousser ma réflexion. 

– Les outils et les questions posés tout au long du livre sont bien différents de ce qu’on peut trouver dans la majorité des ouvrages traitant de développement personnel, elles sont bien plus riches de sens et amènent toujours à une nouvelle réflexion sur soi. 

– la notion de communication est omniprésente dans l’ouvrage. Non seulement l’autrice nous invite à échanger avec l’autre parent sur la construction du projet familial, mais également avec les enfants, qui sont autant concernés. La communication avec les enfants est essentielle pour que ces derniers puissent grandir et s’épanouir dans un environnement serein. Pour cela, l’autrice propose une bibliographie destinée aux enfants, mais aussi des pistes, des jeux pour aborder des notions qui sont essentielles pour nous, les parents. 

Les points négatifs : 

– aussi étonnant que cela puisse paraître, je n’en ai pas trouvé.

Conclusion : 

Ce livre est tellement riche que je crois qu’il est impossible de le lire en une seule fois. Si l’on part vraiment dans l’optique de réfléchir à notre propre projet pour transmettre nos valeurs à nos enfants, il est essentiel de s’y plonger plusieurs fois. Je crois que c’est un livre qui ne se lit pas en une fois, il ne fait pas partie de ces ouvrages que l’on range dans un rayonnage une fois terminé. Au contraire, c’est un livre qui se veut être un compagnon de vie, à nos côtés dans notre cheminement, vers lequel on se tourne pour avoir un coup de main. 

Je vous invite vraiment à l’ouvrir, car une fois que vous aurez mis le nez dedans, je suis certaine que vous aurez envie d’aller plus loin, d’en savoir plus, et je suis certaine que vous en ressortirez grandi à l’intérieur, comme moi je l’ai été 🙂 

Transmettre des valeurs à son enfant - Emmanuelle Barrère - Leullier
Editions Eyrolles
Prix : 14,90€

Livre offert par les éditions Eyrolles, merci beaucoup pour votre confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *