apprendre en s'amusant

L’anatomie du champignon {+ document à télécharger gratuitement}

Mardi, je vous ai présenté le fichier de cartes autour des champignons, réalisé afin de compléter le magnifique ouvrage paru aux Editions du Ricochet : Chapeau les champignons (pour celles et ceux qui sont passés au dessus ou qui voudraient le relire, c’est par ici que ça se passe)

Aujourd’hui, on reste dans la même thématique en s’intéressant cette fois, à l’anatomie du champignon. D’ailleurs, j’espère que vous aimez les champignons, parce que sur le blog, on va en manger encore pendant 3 articles après celui-ci 😀 

Donc, l’anatomie du champignon ! 

Comme à chaque fois, la réalisation de ces cartes m’a littéralement passionnée, je connaissais quelques termes tels que chapeau, pied ou encore mycélium, mais j’étais loin de me douter qu’il y avait autant de terminologies. 

Le fichier contient 10 cartes de nomenclature. Vous aurez le choix de le télécharger en écriture script ou cursive selon votre convenance. 

Si habituellement, j’attache une grande importance à choisir des photos pour représenter mes cartes, cette fois, j’avais envie de partir sur un coloriage. Sauf que j’ai des critères assez particuliers : il fallait qu’il soit libre de droit bien sûr, mais aussi suffisament précis, mais pas trop quand même. 

bref, je n’ai pas trouvé mon bonheur ^^ 

Mais ce n’est pas bien grave, j’ai sorti une feuille et un crayon de bois et j’ai dessiné le champignon que j’avais en tête. Voilà donc en exclusivité pour vous (et pour nous aussi ^^) une création unique ahah. 

J’ai ensuite colorisé chaque partie en rouge afin de bien distinguer ce dont on parle.

Et qu’est ce qu’on y trouve alors ? 

Déjà, il faut savoir que quand on parle du champignon, on englobe la partie qui dépasse du sol et la partie végétative qui lui permet de se nourrir.

Hors de terre c’est donc le carpophore (ce que nous appelons donc communément le champignon) et dans la terre c’est le mycélium. 

Le carpophore est constitué du pied et du chapeau. Le pied c’est ce qui est en contact avec le sol, souvent il a une forme de tronc, plus ou moins épais, plus ou moins haut. Le chapeau c’est l’extrémité du champignon.

Au niveau du chapeau maintenant : la marge c’est l’espèce d’enveloppe et dessous, il y a les lamelles (attention, tous les champignons n’en possèdent pas)

Et au niveau du pied, il y a la volve, c’est le vague souvenir de l’enfance du champignon lorsqu’il ressemblait encore à une boule. La volve c’est donc un reste de voile général et c’est à la base du pied. Un peu plus haut, juste avant le chapeau, il y a encore sur certains champignons ce qu’on appelle l’anneau, c’est un reste de voile partiel, le voile qui reliait le chapeau au pied lorsque le champignon était encore immature (on en reparlera demain 🙂 )

Et enfin voilà les deux dernières cartes : les spores sont émises par les lamelles, ce sont elles qui permettent la reproduction des champignons. Pour les hyphes c’est un peu plus compliqué. j’ai d’ailleurs eu du mal à les représenter : les hyphes ce sont des filaments. En fait l’ensemble du champignon, carpophore et mycélium est constitué uniquement d’hyphes. 

Et quoi de mieux qu’un véritable champignon pour observer directement les différentes parties de son anatomie. ça tombe bien, dans notre jardin, deux énormes champignons ont vu le jour ce week-end. 

Passée l’euphorie de leur découverte, je me suis d’abord documentée pour savoir si je pouvais le cueillir. Après différentes lectures, nous avons donc dans notre jardin deux lactaires veloutés avec la forme caractéristique d’entonnoir de leur chapeau. Le lactaire velouté n’est pas toxique, mais il n’est pas bon parce qu’il a un goût âcre très puissant. Donc on n’a même pas essayé de le goûter ! Mais on a donc pu le manipuler sans problème, c’est bien là le principal ! 

J’ai donc proposé à Zélie de retrouver sur notre lactaire velouté, les différentes parties détaillées dans nos cartes. 

C’est incroyable comme le fait de manipuler « pour de vrai » et non pas uniquement à travers les cartes a un effet extrêmement bénéfique sur les apprentissages : je crois qu’elle a retenu un grand nombre d’informations en ayant la possibilité de tripoter le champignon comme elle le voulait. 


Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Les cartes sont rangés dans la catégorie « faune et flore ». 

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

One Commnet on “L’anatomie du champignon {+ document à télécharger gratuitement}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *