botanique

Le cycle de la vie du champignon

On continue nos activités sur les champignons avec aujourd’hui, la découverte du cycle de la vie du champignon. A la manière des figurines représentant les cycles de vie des animaux que nous possédons (voir ici) j’avais envie de proposer un fichier représentant le cycle de vie du champignon, étant donné qu’il n’existe pas en figurines. 

Souvenez-vous, hier je vous racontais que j’avais pris la décision de dessiner mon champignon pour les cartes sur la morphologie(ici), eh bien j’ai continué sur ma lancée et j’ai également réalisé de A à Z ces cartes sur le cycle de vie. 

Le fichier comporte 9 cartes. 

Au recto un (joli – magnifique – merveilleux – parfait – sublime … rayez la mention inutile) dessin de ma composition (hu hu) et au verso, l’explication. 

Le cycle de vie du champignon est très différent des cycles de vie des animaux et des végétaux dans le sens où il n’est pas question de mâle et de femelle, condition sinequanone pour obtenir un nouvel individu dans les règnes animaux et végétaux. 

Ici on va parler de polarité [+] et [-].

Le champignon va libérer plein de spores depuis ses lamelles. Les spores vont être transportées au gré du vent et se retrouver sur le sol. Au contact du sol, dans la terre, il va germer, on obtient alors les premiers filaments : le mycélium primaire. Pour qu’un mycélium secondaire puisse voir le jour, il faut qu’un mycélium primaire rencontre un autre mycélium primaire, mais de polarité différente. 

Par la suite, il va y avoir des noeuds qui vont se former sur le mycélium, on les appelle les primordium, ce sont des ébauches de champignons. Ces primordium vont sortir de terre sous la forme d’une espèce de boule. En grandissant, le champignon va arracher l’espèce d’enveloppe qu’il avait autour de lui et qui s’appelle le voile général. Parfois, il reste des morceaux de voile général sur le champignon : la volve sur le pied (si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous invite à lire mon article sur l’anatomie du champignon ici) ou bien les flocons sur le chapeau. 

Le champignon continue de grandir et son chapeau va s’ouvrir en arrachant par la même occasion le voile partiel qui le retenait contre le pied. Les restes de voile partiel sont les anneaux situés sur la partie supérieure du pied. 

Quand le champignon aura atteint sa maturité, il libérera des spores et l’histoire recommencera 😉 Ce n’est pas pour rien qu’on appelle cela un cycle ! 

Je ne me suis pas beaucoup étendue sur cette histoire de cycle de la vie du champignon parce que je voyais bien que Zélie ne s’en intéressait pas beaucoup. 

Néanmoins, après lui avoir expliqué chacune des étapes, je lui ai proposé, à la manière d’un puzzle, de remettre les cartes dans l’ordre, ce qu’elle a fait sans souci. Elle a su expliquer les étapes avec ses mots, même si elle a complètement occulté les mots clés que j’ai mis en gras dans le fichier ^^ après tout, le principal étant qu’elle ait compris le principe, et si elle est capable de reformuler c’est qu’elle s’est appropriée les informations.


Si le document vous intéresse, je vous invite à vous rendre sur la boutique en ligne pour acheter le fichier au format numérique. Il vous suffit de suivre ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *