activités créatives, littérature jeunesse

Notre table d’Halloween

Il y a quelques jours, Zélie m’a demandée si je pouvais lui préparer une table d’Halloween. Elle ne connaît pas grand chose de cette fête sinon qu’on joue à se faire peur. 

Moi j’avoue que je ne suis pas fan de cette fête que je trouve plutôt commerciale, cependant, il me faut composer avec les souhaits des enfants et surtout satisfaire leur curiosité. 

Me voilà donc en train de chercher comment aborder Halloween, sans que cela ne fasse trop peur, comme Malo n’a que 2 ans et demi et que Zélie est du genre à se faire un sang d’encre (ahah le jeu de mot pourri) à la moindre petite peurinette (c’est une petite peur ^^)

C’est décidé, Halloween chez nous sera donc coloré et rigolo, tout en gardant les codes de cette fête : des vampires, des fantômes, des citrouilles ou bien des sorcières ! 

J’ai donc remballé la table de l’automne (et vu comme elle était remplie, ça m’a pris un temps phénoménal, puis j’ai installé petit à petit les accessoires que j’ai trouvés ici et là ! Comme d’habitude, j’ai gardé la feutrine marron pour la base (parce que de toute façon je n’ai pas d’autres couleurs dans cette taille !), j’ai disposé les quelques coloquintes qui étaient déjà sur la table de l’automne, de la fausse toile d’araignée, des petits sujets en perle Hama que j’avais fait la semaine dernière, ainsi que les deux masques de chat noir et les photophores citrouille que les enfants avaient réalisés chez leur nounou la semaine dernière ! 

Bref, la table était quand même désespérément vide !!!

Tant pis, les enfants allaient la remplir avec leurs créations. J’ai cherché quelques idées, j’ai préparé le matériel et comme ils ne se levaient toujours pas de la sieste, j’ai fait du bricolage : trois petites araignées (petites… petites …) colorées et ma foi fort bien sympathiques. 

J’ai trouvé l’idée chez A dada et au dodo, et ça m’a pris quelques minutes : au pistolet à colle, j’ai assemblé deux gros pompons. J’ai entortillé ensemble et en leurs milieu 4 fils chenille que j’ai collé sous les pompons : voilà les 8 pattes. J’ai ensuite collé de tout petits yeux de couleurs sur l’un des pompons et j’ai mis des perles hama aux pattes des araignées. j’ai ensuite plié les fils chenille afin de donner une allure aux pattes et voilà mes araignées ! 

Du côté des enfants maintenant. Ils ont tous les deux réalisés un petit tableau pour décorer la table. 

Commençons par Malo  ! 

J’ai peint un châssis en violet très foncé, puis dans un coin et avec un posca gris, j’ai dessiné une toile d’araignée. Malo est venu ensuite mettre ses empreintes de main sur la toile : une sur la toile d’araignée pour faire une araignée donc, et une au milieu pour faire un fantôme. Pour cela j’ai utilisé de la gouache jaune pour l’araignée et de la gouache blanche pour le fantôme. Avant que la peinture ne sèche, j’ai saupoudré de paillettes puis j’ai collé plein d’yeux sur l’araignée et deux gros yeux sur le fantôme. J’ai terminé par écrire « boo » au posca doré. 

Alors oui, pas beaucoup d’étapes réalisées par Malo qui n’était absolument pas en état de collaborer ^^ j’ai déjà eu du mal à avoir ses deux empreintes, pourtant, c’est SON tableau et il le trimballe dans toute la maison. 

Zélie quant à elle, était bien plus enthousiaste que son frère. sur un châssis que j’avais préalablement recouvert de peinture noire, elle a collé des morceaux de papier marron dans le bas afin de représenter la terre. Elle a ensuite coloré une énorme pleine lune jaune avec un crayon Woody de la marque Stabilo. Ces crayons sont vraiment géniaux, ils sont utilisables sur un grand nombre de surfaces et la couleur est éclatante ! 

Elle m’a ensuite indiquée où coller, au pistolet à colle les branches que j’avais été cueillir dans le jardin (branches de chèvre-feuille et de groseiller) et elle s’est chargée de coller elle-même les yeux par paires. 

Je suis hyper fan de son tableau que je trouve parfait pour notre manière d’aborder Halloween. 

Et voilà, notre table est quand même bien plus jolie ainsi, vous ne trouvez pas ? 

Mais vous commencez à me connaître maintenant, une table thématique n’est pas complète sans une sélection de livres sur le sujet. J’ai donc écumé nos bibliothèques à la recherche de quelques ouvrages pour entrer dans le thème ! 

3 livres sur les monstres. 

– Ils arrivent ! 

Notre coup de coeur à Zélie et moi depuis plusieurs semaines. L’histoire d’une dame qui a peur de voir arriver les monstres, elle se monte un film dans sa tête. La chute de l’histoire est terrible, et m’a beaucoup fait rire quand je l’ai lu la première fois, et j’avais adoré la tête de Zélie quand elle a compris qui sont ces monstres dont la dame a peur. J’en reparle la semaine prochaine un peu (beaucoup) plus en détails c’est promis. 

– La peur du monstre. 

Mario Ramos a l’art et la manière de détourner les histoires. Ici le gentil petit bonhomme ressemble à un monstre, et le monstre en question c’est une petite fille qui vient l’embêter pendant son sommeil ! 

– Glouton Croqueur de dinos.

Glouton est un petit monstre trop mignon. Enfin il serait mignon s’il n’était pas aussi gourmand ! Son péché mignon ? Les livres et le papier ! Ce livre est un savoureux mélange d’un documentaire sur les dinosaures et d’une histoire trop rigolote.

2 livres à toucher 

– T’as la trouille Pistrouille ?

Grosse grosse valeur sûre pour ce livre (et pour les autres de la même collection). Ce livre à toucher propose à chaque double page à l’enfant de faire une action en utilisant toujours la même formule : « t’es cap [de faire ceci ou cela] ou t’as la trouille Pistrouille ? » Un petit livre parfait pour apprendre à se faire peur tout en rigolant. 

– L’attrape cauchemars 

Cet ouvrage est de la même collection que le précédent (et il y en a un troisième qui est chez une copine : Cap ou pas cap). Ici, on propose d’enfermer tous les monstres qui hantent les cauchemars des enfants : l’ogre, le monstre, le fantôme, la sorcière … 

2 livres sur les peurs la nuit. 

– Reste avec nous Croque Bisous ! 

Certainement un des livres préférés de Malo en ce moment. C’est un histoire toute simple mais qui fait mouche à chaque fois : Petite Souris ne veut pas que Croque Bisous s’en aille : elle a peur du monstre sous son lit. Croque-Bisous décide alors de faire partir le monstre, mais à bien y regarder, ce n’est pas un monstre qui est sous le lit, mais le doudou de Petite Souris. 

– Scritch, scratch dip, clapote ! 

L’histoire de celui-ci est toute mignonne également : Jérôme la grenouille a peur des bruits qu’il entend la nuit « scritch scratch dip clapote », il pense que c’est un monstre qui se cache sous sa maison. Avec son papa il va apprendre à écouter les bruits de la nuit et à entendre la taupe qui creuse la terre (scritch scratch), un oiseau qui pousse un cri (diiiip) et le poisson d’argent qui bondit hors de l’eau (clapote)

Et pour terminer, une valeur sûre chez nous :

Cornebidouille ! 

Cornebidouille est une sorcière qui vient terroriser les enfants qui ne veulent pas manger leur soupe. Mais Pierre ne croit pas à ses sottises, pas plus qu’il n’a envie de manger sa soupe. Mais un soir, la sorcière débarque dans la chambre du petit garçon. Mais qui sera le plus rusé ? 

Ce livre est une merveille entre les mains de mes enfants. Ils le connaissent par coeur et se le racontent mutuellement ! Il n’est pas rare que j’entende Malo répéter en boucle « Pierre manze ta soup’ – nan veu pas ! » ou bien Zélie qui met le ton pour réciter « tu sens pas bon – COMMENT ? – T’as un gros ventre – COMMENT ? – t’as pas beaucoup de dents – COMMENT ? » 

C’est un livre dont l’histoire est très rythmée et je crois que c’est pour cela qu’il plait autant à mes deux petits monstres.

Et voilà pour cette table d’Halloween très éphémère puisque ce week-end elle sera remplacée par la suivante 🙂 

4 Comments on “Notre table d’Halloween

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *