littérature jeunesse

Photos de classes et souvenirs d’école.

En septembre dernier, Zélie a fait sa troisième rentrée à l’école.

Et en 2 ans de temps, c’est incroyable les progrès qu’elle a pu faire, au niveau de ses connaissances bien entendu, mais aussi et surtout en ce qui concerne son comportement. Ma petite fille d’ordinaire si réservé et même carrément timide, telle une fleur, s’ouvre et s’épanouit à mesure que les jours passent.

Mes enfants vont dans une petite école de campagne. Dans mon village de 1400 habitants, l’école publique accueille moins de 110 élèves répartis dans 5 classes.

Zélie a fait ses deux premières années dans une classe triple niveaux : tout-petits, petits et moyens. Cela ne l’a pas empêché d’avoir eu 4 enseignants pendant ces deux années, même si elle investissait toujours la même salle de classe (deux enseignants se partageaient la semaine la première année et deux autre enseignants faisaient de même l’année suivante). Avec l’entrée à l’école de Malo cette année, j’avais fait la demande pour que Zélie reste dans la même classe, pour une question de praticité pour moi, afin de ne pas devoir courir à deux endroits différents pour récupérer les enfants.

Finalement, Zélie a changé de salle de classe. Cette année, la voilà chez les moyens-grands (24 élèves), Malo récupère quant à lui la salle de classe laissée par sa soeur (donc chez les tout petits-petits-moyens, 23 élèves).

Retour À L'École, Abc, Einschulung

C’est compliqué n’est-ce-pas ? Et encore ce n’est pas fini ahah. Tous les après-midi, pendant que les tout-petits et les petits sont à la sieste, l’enseignante de Malo récupère en décloisonnement, tous les moyens de la classe de Zélie, qu’elle mêle à ses moyens à elle, afin de proposer des activités, essentiellement sur la matière. ainsi, l’enseignante de Zélie peut se consacrer entièrement aux grands.

Si au début j’ai été réticente au fait que Zélie change de classe, je me suis aperçue très vite qu’au final c’est une très bonne décision.

Je crois que son entrée avec les grands lui fait énormément de bien. La maîtresse est moins « maternante » avec les élèves, elle accorde beaucoup d’importance aux apprentissages et on le voit, elle maîtrise parfaitement son métier (les autres aussi hein ^^)

Depuis le début de l’année scolaire, le changement est radical pour ma puce. Son comportement se modifie de jour en jour c’est incroyable. Ses attitudes, plus proches de celles d’un enfant de 2 ans disparaissent et laissent place à une petite fille autonome et qui gagne en maturité dans sa relation aux autres notamment.

Eh oui, car comme je vous l’ai dit plus haut, ma puce a toujours été très en retrait. Lors de sa première année d’école, il lui a fallu six mois pour décrocher son premier mot à l’encontre de la maîtresse qu’elle adorait cependant. L’an dernier encore, elle pleurait lorsque je la déposais à l’école.

Aujourd’hui, elle y va de bon coeur, elle court jusqu’à l’entrée de sa classe, enlève son manteau d’elle-même et le met sur le porte-manteau, puis entre dans la salle en gratifiant l’enseignante d’un audible « bonjour ». Elle ne m’avait jamais habituée à cela !

Vert Art Bois Pointu Crayon Groupe Bleu Co

Lors de la réunion de rentrée avec la maîtresse, j’ai eu l’occasion de discuter avec elle de ma puce. Je lui ai expliqué que Zélie était aux portes de la lecture. Il me semblait important qu’elle le sache pour ne pas que Zélie s’ennuie pendant le temps scolaire. Elle m’a répondu qu’elle allait veiller à cela. D’emblée elle a exclu de la faire sauter une classe. Bien entendu cela ne m’était même pas venu à l’esprit. Mais elle et moi sommes d’accord pour dire que Zélie manque de maturité pour cela, même si au niveau des apprentissages, elle est parfois un (ou plusieurs) cran au dessus des autres.

Elle m’a notamment expliqué qu’à l’école, Zélie avait tendance à perturber la classe, à devoir se lever pour aller chercher un mouchoir, ramasser un truc par terre. Elle avait aussi l’habitude d’aller « embêter » les autres élèves pendant les activités autonomes. L’enseignante de Malo qui a donc Zélie en décloisonnement l’après-midi me l’a confirmé.

J’ai pris le temps de discuter avec Zélie, au calme, rien que toutes les deux et je lui ai expliqué qu’à l’école, il était essentiel de respecter un certain calme afin de ne pas déranger les copains qui avaient besoin de concentration, même si elle, elle avait terminé son travail. J’ai beaucoup aimé sa réponse : » tu sais Maman, si je suis si énervée dans ma classe et celle de Malo c’est parce que je suis trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès contente de voir ma maîtresse et celle de Malo ». Bien, on avance, maintenant Zélie sait m’expliquer les causes de son comportement, chose tout à fait impossible il y a encore plusieurs mois. On a fait un deal elle et moi : si elle avait besoin de montrer son bonheur d’être à l’école, alors elle pouvait aller demander un bisou à la maîtresse à condition que celle-ci ne soit pas occupée avec un autre élève ou avec la classe toute entière.

École, Conseil, Monde, Mieux, Place

Visiblement ça fonctionne puisque la semaine dernière, l’enseignante de Zélie m’a dit avec un grand sourire que depuis quelques jours, Zélie arrivait à se poser calmement dans la classe et ne dérangeait plus les autres.

Pourquoi je vous raconte tout ça ?

Eh bien parce que je suis convaincue que les souvenirs que mes enfants se créeront à l’école seront essentiels dans leur vie. Ils sont si heureux de se faire des copains, de me raconter leur journée (ça aussi c’était impossible les années précédentes. Depuis septembre, Zélie, comme Malo passent de longues minutes à me détailler tout ce qu’ils ont fait).

Quand je pense à mes souvenirs d’école, ce sont les photos de classe qui refont surface, je suis toujours heureuse de remettre mon nez dedans et de revoir les copains, ceux que j’ai perdus de vue, ceux qui font encore partie de ma vie … de se dire qu’on a bien changé, mais que quand même, le temps passe vite !

ça faisait un moment que je cherchais à mettre en place un quelque chose pour consigner les souvenirs d’école de Zélie (puis de Malo bien entendu).

Et Fleurus est venu à ma rescousse, en éditant tout récemment ce superbe classeur.

bienvenue dans cet album qui te permettra de rassembler toutes tes photos de classe et tes souvenirs d’école maternelle et élémentaire.

Avec l’aide de tes parents, complète les rubriques, colle tes plus beaux dessins ou photos et note le nom de tes camarades sur les feuilles de calque.

Ce classeur, aux feuilles cartonnées et aux jolies couleurs pastel est vraiment un outil parfait pour consigner les souvenirs scolaires de nos loulous.

A la première page, un photomaton dans lequel on peut mettre la photo d’identité de l’enfant, ou une autre photo bien entendu, qui caractérise l’année scolaire en cours.

Pour ma part, j’ai choisi de coller les photos prises par le photographe de l’école.

La suite est construite de la même manière : une partie maternelle avec les niveaux petite section, moyenne section et grande section et une partie élémentaire avec le CP, le CE1, le CE2, le CM1 et le CM2.

Pour chaque section : deux doubles pages.

Pour la première, séparée par une feuille de calque (pour noter le nom des copains), à droite on colle la photo de classe et à gauche, des pastilles à remplir avec des informations diverses et variées. L’année scolaire, le nom de la maîtresse ainsi que des adjectifs à cocher, le nom de l’école … et ensuite une multitudes d’informations, mais toutes différentes une année sur l’autre.

Par exemple en petite section, on remplit une vignette avec le plat de la cantine que notre enfant préfère, en CM1 on peut noter le nom de l’amoureux(se) de l’enfant.

J’aime beaucoup le fait que les questions, ou en tous cas les informations proposées ne soient pas les mêmes d’une année sur l’autre. Cela permet également d’éviter l’effet redondant dans lequel il aurait été facile de tomber. Là, pour chaque année scolaire, on découvre de nouvelles thématiques c’est chouette.

La deuxième double page qui caractérise l’année scolaire est un mélange de cadres pour coller des photos et d’encadrés à remplir avec l’enfant, toujours dans un but d’apporter des informations qui par la suite se transformeront en souvenirs que l’enfant aura plaisir à se rappeler en feuilletant son classeur.

Pour le moment, nous avons commencé à remplir l’année de la petite section. Zélie a répondu à toutes les questions que je lui posais. Il n’y avait pas de mauvaises réponses, juste ce à quoi elle pense au moment où je le lui demande. J’ai consigné avec soin ses mots en prenant garde de ne pas les modifier ni les interpréter.

Remplir ce genre de cahier est un véritable moment de qualité à passer avec son enfant, cela permet de communiquer et surtout au parent d’écouter ce que l’enfant a à dire sans jugement aucun. Ce n’est pas toujours évident de savoir ce qui se passe à l’école, et les petites questions proposées dans le cahier peuvent entraîner des discussions qui enchaînent avec d’autres discussions. L’enfant est heureux de parler de ce qui est important à ses yeux et de se sentir pleinement écouté par son parent.

J’ai quand même un bémol à apporter à ce classeur puisqu’il ne prend pas en compte la toute petite section, alors que de plus en plus d’enfants intègrent l’école avant l’âge de trois ans. Pour ma part, j’ai contourné le problème en collant la photo de classe un peu à l’arrache sur un intercalaire vide, mais c’est dommage que cela ait été oublié.

J’ai également briefé Zélie : interdiction de redoubler parce qu’il y a pile poil assez de place pour une année scolaire en continu, sans redoublement. Il aurait pu être judicieux de garder à la fin du classeur, quelques pages vides en plus au cas où un enfant redouble une classe ou bien, comme dans le cas de Zélie, pour un enfant intégrant une toute petite section.

Quoi qu’il en soit, je suis ravie de ce classeur, très complet et bien original. Il fait suite aux fameux cahiers de grossesse ou de la première année de vie de l’enfant dans lequel le parent note consciencieusement (ou pas ^^) les petits souvenirs et les grandes étapes de l’évolution de son enfant.

Nous allons remplir avec bonheur ce classeur au fil des ans et il deviendra par la suite un merveilleux souvenir pour Zélie, qui prendra plaisir à le feuilleter et à se remémorer certaines choses.

Livre offert par les Editions Fleurus, merci pour votre confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *