apprendre en s'amusant

Un peu de manipulation mathématique avec les Sumblox.

Il n’y a pas que la lecture dans la vie, il y a les mathématiques aussi. 

Et en effet, on se rend compte que les mathématiques font partie intégrante de notre quotidien. 

Quand Zélie partage en parts égales les petits gâteaux pour elle et son frère 

Quand Malo compte ses pieds (pour le moment il ne dénombre que jusque 2, et il commence à intégrer le 3)

Quand Zélie se rend compte que la tranche de pain de mie ressemble à un carré, le goulot du verre à un cercle et la part de gâteau à un triangle (oui tout a un rapport avec la bouffe chez nous ^^) … 

Zélie aime particulièrement le dénombrement et la semaine dernière, j’ai mis en place un petite activité plutôt simple mais qui fait toujours mouche avec les enfants : des mathématiques certes, mais en manipulant, en se concentrant sur le geste… 

L’idée est simple : mettre autant de billes que la valeur du nombre. 

Comme bien souvent, ce sont nos jeux en bois qui nous servent de matériel pédagogique… Quand je vous dis qu’ils n’ont de limite que notre imagination, voici une vague idée de leur potentiel ! 

J’ai disposé exactement 55 billes colorées dans le support en bois que j’utilise habituellement pour les mandalas. Pourquoi 55 ? eh bien parce qu’autour du support en bois, j’ai posé les 10 nombres, de 1 à 10 donc, Sumblox. 

Sumblox ? Kesako ? 

J’avais fait une présentation bien complète de ce matériel absolument génial ici, mais je vais néanmoins vous en dire quelques mots : il s’agit de nombres en bois, de 1 à 10, mais ils ont cela de particulier que chaque hauteur de blog équivaut à sa valeur. 1 est donc l’unité. Si vous posez le 2 à côté du 1, le 2 sera deux fois plus haut. Le 8 sera donc haut de 8 unités. Je trouve cela très astucieux parce que ça permet une première approche des additions ou des soustractions. 

Le seul bémol, selon moi est la forme du 4 qui ne permet pas de tenir debout et puis avec sa petite « queue », au final il est aussi haut que le 5. En gros pour qu’il représente sa valeur en terme de hauteur, il faut le poser sur le côté. C’est un peu dommage je trouve. 

Bref, revenons-en à notre activité.

Devant les Sumblox, il y a des cercles afin que les billes ne prennent pas la poudre d’escampette ! Le but du jeu est simple pour Zélie : déposer à l’aide de la pince, autant de billes dans le cercle que la valeur du nombre. 

C’est une activité dont elle est coutumière, elle le fait régulièrement. D’ailleurs, de mon côté, je fais toujours la même erreur de ranger les nombres dans l’ordre croissant. Je parle d’erreur, parce que Zélie, au lieu d’observer le nombre pour savoir combien elle doit déposer les billes, préfère compter afin de savoir où elle en est. On le voit sur la photo ci-dessous : arrivée au 5, elle dénombre les blocs en bois depuis le 1 pour savoir quel est le chiffre à remplir … La prochaine fois, je ferai dans le désordre ^^ 

Pas de difficulté particulière pour Zélie, comme je vous le dis, elle a l’habitude de faire ce genre de chose. 

Mais l’intérêt de cette activité était surtout d’introduire la suivante : utiliser la particularité des Sumblox, c’est à dire leur taille différente afin de créer une belle et grande pyramide. 

Dans les apprentissages des enfants, tout est affaire de jeu. Essayez donc de dire à votre enfant : « aujourd’hui on va faire des additions ». Pas sûre que cela ne provoque des effusions de joie. En revanche, si on leur lance le défi de « faire une pyramide plus grande que toi », là je crois bien que ça va les intéresser. 

Pour cela, on a rassemblé tous les Sumblox et j’ai demandé à Zélie de prendre le plus haut : le 10. Ensuite, je lui ai demandé de faire une tour aussi haute que le 10. Elle a donc pris le 9 et a ajouté un 1 dessus. Elle a vérifié que sa tour était aussi haute que le 10 : c’était le cas. Alors elle a posé par dessus, une planche Grimm’s. 

Le 10 étant tout seul, Zélie a ensuite pris le bloc le plus haut dans ce qu’il restait à sa disposition : le 9 donc. Elle a rangé les autres 9 dans la caisse. Puis encore une fois c’était parti pour une tour aussi haute que le 9 : 6 et 3. J’ai posé les deux tours au dessus de la planche en bois, puis, par dessus tout ça, Zélie a posé la planche suivante …

 

Et ainsi de suite. 

Je n’ai pas voulu faire dans le pompeux à lui dire « tu vois, pour faire 10, tu peux mettre 9 et 1 ou bien 5, 3, et 2 .. ça y est tu es en train de comprendre le principe de l’addition !! », parce qu’elle était concentrée dans sa pyramide. Il viendra bien assez vite le moment où l’on mettra des mots sur les apprentissages spontanés qui sont en train de s’opérer.

Toujours est-il que Zélie a terminé de manière très enthousiaste sa grande pyramide, plus grande qu’elle ! et pour fêter cela (et surtout pour qu’elle soit vraiment plus grande qu’elle ^^) elle a posé en son sommet un cône en bois ! 

Et voilà une première approche des additions tout en douceur et en manipulation. 

Et comme Malo n’est jamais bien loin, voici comment il s’est occupé pendant que sa soeur « travaillait » : 

Âge de Zélie au moment de l’activité : 4 ans et 5 mois

Et si vous souhaitez investir dans les Sumblox, sachez qu’il n’y a que Tangram Montessori qui distribue ce matériel en France 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *