Activités créatives

art visuel : l’ours polaire.

Pour clore en beauté nos activités sur la thématique de la banquise, j’ai proposé aux enfants de réaliser un ours polaire.

Cette petite création, même si le résultat n’est pas oufissime, a eu le mérite de permettre aux enfants d’être mis face à différentes techniques créatives. Cela a donc été pour eux, une très belle expérience sensorielle !

Pour réaliser leur ours polaire, les enfants avaient donc à leur disposition :

des feuilles blanches, deux silhouettes d’ours polaires que j’avais préalablement coupées (je les ai trouvées sur google Images, en tapant « coloriage ours polaire »dans la barre de recherche), une bougie, de la colle blanche, du coton et leur palette de peinture (oui oui, chacun la leur, parce que quand on voit l’état de celle de Malo à la fin, s’ils utilisaient la même, ça déclencherait une guerre atomique)

Avant de les installer à table, j’avais dessiné avec une bougie blanche, des étoiles sur chacune des feuilles. Zélie, cette curieuse, est venue voir ce que je traficotais et m’a regardée d’un air circonspect (oui oui, un air circonspect). Elle m’a demandée pourquoi je dessinais à la bougie blanche sur une feuille blanche étant donné que ça ne se voyait pas !

Patience ma puce ! lui ai-je dit (oui on est d’accord, c’est l’hôpital qui se fout de la charité)

Ils se sont donc attablés devant leur feuille et leur palette. Je leur ai demandé de remplir la feuille avec du bleu. Malo n’avait pas beaucoup de choix comme il n’y a qu’une seule teinte de bleu sur sa palette (et après réflexion, ce n’est pas plus mal ^^), mais Zélie en avait plusieurs, je lui ai donc proposé de les mélanger sur la feuille.

Bien entendu c’est là que la magie a opéré parce que là où j’avais dessiné les étoiles, la feuille est restée blanche. Ils ont trouvé ça génial 🙂

Etant donné la quantité d’eau utilisée avec la peinture, les feuilles ont été mises à sécher devant le radiateur et ils en ont profité pour s’attaquer à l’ours polaire. Pour représenter sa fourrure très chaude et très dense, ils ont utilisé du coton : on fait des boules et on les colle sur la silhouette.

Le coton est une matière qui est très agréable à manipuler par les enfants je trouve. En effet, à chaque fois que nous l’utilisons, je les trouve étonnement calmes, comme si la douceur de la matière apaisait immédiatement mes enfants.

Malo s’est amusé à faire 2-3 boules de coton et ça l’a vite ennuyé. Lui ce qu’il voulait faire c’était les coller, juste les coller. Il m’a donc demandé ordonné de faire les boules à sa place ^^ Zélie de son côté s’est gérée toute seule.

Encore une fois, c’est vraiment rigolo de les observer dans leur cheminement. Zélie a choisi de recouvrir entièrement l’ours avec ses boules de coton pour qu’il ait bien chaud. Malo, quant à lui, a préféré laisser la tête de l’animal « nue » pour qu’il puisse voir partout autour de lui ! Deux réflexions différentes mais qui témoignent de leurs caractères respectifs : Zélie l’empathique et Malo le terre-à-terre ^^

 

Après un petit temps de séchage, ils ont ensuite collé leur ours sur le fond bleu peint préalablement.

Zélie trouvait qu’il manquait un petit quelque chose, une lune pour être précise (ben oui, il y avait des étoiles dans le ciel^^). Avec le crayon Woody jaune elle a donc dessiné et colorié une lune. Malo m’a demandée de dessiner la sienne et il s’est appliqué à la colorier du mieux qu’il a pu (malgré un trait qui témoigne de son empressement !)

Et voilà le travail !

J’aime beaucoup leurs petits ours tout mignon et tout doux. Ils ont été l’occasion pour moi de me rendre compte du bon en avant que mes enfants ont fait en matière d’activités créatives.

Du côté de Zélie, il me suffit de lui donner la consigne et je la laisse ensuite gérer en toute autonomie. Elle n’hésite pas à ajouter des éléments au gré de son imagination.

Et Malo apprécie vraiment la peinture. Mais si il y a encore quelques semaines c’était un peu un moment de stress pour moi parce que son enthousiasme était vraiment débordant (au sens propre comme au figuré), aujourd’hui, il arrive à se « retenir » et à se contenir à la feuille ! C’est déjà une belle avancée ^^ Quant à la réalisation en elle-même, j’ai été bluffée par son coloriage de la lune et sa persévérance pour remplir la feuille à la peinture bleue en partant à la chasse aux espaces blancs !

Je crois que je vais proposer des activités créatives un peu plus souvent ♥

Age de Zélie au moment de l’activité : 4 ans et 7 mois
Age de Malo au moment de l’activité : 2 ans et 7 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *