éducation bienveillante

J’ai lu : Et si je trouvais enfin ce que je veux faire de ma vie ?

Il parait qu’à 30 ans on ressent le besoin de faire un point sur sa vie professionnelle et souvent ça se termine par une réorientation.

Enfin je dis ça, mais j’ai entendu la même chose pour le passage à la quarantaine… ou même à la cinquantaine !

Ce qui est certain c’est que j’ai 31 ans et demi et que depuis plusieurs années maintenant je réfléchis de plus en plus à ce que moi je veux vraiment faire dans ma vie professionnelle. Actuellement, je travaille dans une mairie à un poste qui ne me permet pas de m’épanouir comme je l’entends, il me parait donc urgent, pour mon bien-être personnel et pour celui de ma famille de savoir ce que je veux réellement.

Cette remise en question peut arriver un peu n’importe quand je dirai. Lorsqu’on a fait le tour de son emploi actuel, lorsqu’un événement majeur à nos yeux arrive dans notre vie et nous amène à repenser cette dernière sous un nouveau jour, lorsque nous sommes au lycée et qu’on nous demande « tu veux faire quoi après le BAC ? ». Tout le monde aura une raison pour se remettre en question et cette raison, sera la bonne parce qu’elle est personnelle.

Il y a quelques semaines, les Editions Eyrolles Bien-Être m’ont proposée de découvrir leur nouveauté : « Et si je trouvais enfin ce que je veux faire de ma vie? » et je dois dire qu’il est vraiment tombé à pic dans mon cheminement personnel.

Alors, il ne sera pas question de vous dévoiler quoi que ce soit de mes réflexions quant à mon avenir professionnel, parce que je considère que pour le moment, ces réflexions n’appartiennent qu’à moi. Je les partage avec mon entourage proche, mes amis et lorsque le moment arrivera, je serai ravie de vous en dire davantage. Pour le moment, j’ai besoin de le garder au creux de mes mains, de mon coeur et de mon esprit ♥

En revanche, je suis ravie de vous présenter cet ouvrage qui selon moi se lit comme un guide, afin d’aider le lecteur à y voir plus clair, dans le brouillard que représente l’avenir professionnel de chacun. Ce livre permet vraiment une introspection assez intéressante pour aider celui qui en ressent le besoin à mieux se comprendre, mieux s’évaluer.

La première chose qui m’a sautée aux yeux c’est le tutoiement de rigueur dans tout l’ouvrage. Pour ma part, cela ne m’a pas gênée, je trouve que le tutoiement permet une proximité, sans manquer de respect, avec l’autrice qui est là pour conseiller le lecteur et en matière de conseil, la proximité me semble importante, pour établir une relation de confiance par exemple.

L’autrice justement. Elle s’appelle Isabelle Servant et a été enseignante avant de se consacrer à sa mission actuelle : aider les jeunes à se faire leur propre place dans le monde. Elle a notamment créé une association qui s’appelle « Ecoles du Monde – Acteurs en éducation » et est l’autrice d’autres ouvrages : 30 jours pour trouver ma voie et vivre mes rêves ou encore Rêve ta vie et vis tes rêves parus également aux éditions Eyrolles. 

L’ouvrage est construit comme un voyage, une aventure dans ce qui fait notre propre personnalité. La première partie permet d’identifier ce qui fait la singularité du lecteur. Quant à la seconde partie, elle a pour objectif de trouver les clés afin de passer de la théorie à la pratique.

La lecture du livre se veut extrêmement dynamique. Pas de grands discours, mais des questions, beaucoup de questions, et des pistes de réflexion. Et je trouve que c’est une bonne idée d’avoir ce parti pris parce que chaque personne qui va lire cet ouvrage le fera pour une raison qui lui est propre, avec une histoire personnelle, des envies intimes, des envies, des besoins, des compétences, des valeurs particulières, alors la théorie c’est bien, mais ça ne parle pas à tout le monde de la même manière.

Ici en revanche, tout se joue par des réflexions personnelles, puisque nous sommes tous différents et que  par définition, les projets professionnels de chacun le sont tout autant.

Allez, je vous propose d’entrer dans le vif du sujet : la première partie qui propose donc d’identifier qui nous sommes.

Comme je vous l’ai dit, il y a beaucoup de questions qui sont posées, avec des encadrés qui permettent au lecteur d’y répondre le plus sincèrement et le plus personnellement possible. Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses, juste des informations qui nous définissent tels que nous sommes. Ce travail d’introspection permet de mettre en lumière nos qualités, nos défauts aussi, ce qui fait notre personnalité. Et c’est extrêmement intéressant parce que le fait de se connaître permet d’avancer dans la voie qu’on souhaite, ou d’en trouver une autre.

 

Afin de ne pas perdre le fil de la réflexion, au tout début du livre il y a une double page « VISAS » (rapport au voyage, tout ça, tout ça) sur laquelle le lecteur reviendra au fil de l’ouvrage afin d’y inscrire les mots clés qui ressortiront de chacun des brain-storming de la première partie. Le fait de rassembler les réflexions sur une même double-page est une bonne idée parce que ça permet d’avoir une vue d’ensemble sur ce qui définit chacun d’entre nous.

La première partie aborde donc 20 notions à travers 20 questions. Afin d’y répondre, chacune d’entre elles commence par un petit paragraphe « théorique » afin de définir ce qu’on va essayer d’atteindre. A la fin de chaque question, le lecteur sera invité à remplir le timbre adéquat sur la double-page « visas ».

On s’intéressera donc à des questions très variées telles que les intelligences multiples (si vous souhaitez en savoir davantage à ce propos, je vous invite à lire l’article que j’ai écrit il y a quelques mois en cliquant ici), les valeurs qui nous sont propres, nos rêves d’enfants, ce qui nous rend heureux, qui nous voudrions devenir … Abordées ainsi, ces questions sont assez complexes mais pour parvenir à construire nos propres réponses, l’autrice prend vraiment le lecteur par la main afin de l’amener en toute bienveillance à se comprendre lui-même.

Dans la deuxième partie : on passe à l’action ! Une fois qu’on a appris à se connaître et qu’ainsi on a tracé les grandes lignes de celui/celle que nous aimerions être, il faut se donner toutes les billes qui nous permettront d’arriver à ce que nous voulons : on va alors s’intéresser à la responsabilité, à l’importance de l’erreur, on va apprendre à se fixer des objectifs, à s’entourer des bonnes personnes et à prendre confiance en nous.

Ce que j’apprécie c’est qu’en aucun cas, l’autrice emploie un ton moralisateur, bien au contraire : la bienveillance et l’empathie sont omniprésentes tout au long du livre et je ne me suis jamais sentie jugée pour la simple raison qu’il n’y a pas de mauvaise réponse, ni de mauvais projet professionnel. Elle ne dénigre pas certaines catégories socio-professionnelles parce qu’elle part du principe qu‘on a besoin de tout le monde dans notre société. Le médecin est aussi important que l’agriculteur ou le plombier et ça, c’est vraiment gratifiant pour tout le monde.

Je vous disais un peu plus haut que la lecture de ce livre se voulait dynamique et c’est un pari réussi. Tout au long de l’ouvrage vous allez tomber nez-à-nez avec des citations de personnes célèbres ou anonymes, parfois en introduction de partie, parfois illustrées sur une page entière. La lecture de ces citations fait partie intégrante du processus de réflexion parce qu’elles sont inspirantes, vraies et bienfaisantes. Elles font appel à la sensibilité de chacun, je trouve que c’est vraiment une très bonne idée.

Dans ce genre d’ouvrage de développement et de réflexion personnels, j’attache aussi beaucoup d’importance à la mise en page et je n’ai pas été déçue. En effet, étant donné que le livre nous demande une grande réflexion, le fait d’avoir devant les yeux une mise en page qui donne la part belle aux encadrés, aux schémas, aux couleurs et à une trame d’ensemble assez moderne facilite la lecture et le cheminement de la pensée. Les couleurs pastel ne sont pas agressives mais au contraire, elles installent une atmosphère propice à la concentration.

Bref, cet ouvrage m’a fait du bien, beaucoup de bien et m’a permis de me conforter dans mes choix, mes envies et mes rêves, je le recommande vraiment à tous ceux, jeunes ou moins jeunes, qui souhaitent réfléchir au chemin qu’ils souhaitent donner à leur vie professionnelle.

Je suis également très heureuse de pouvoir vous en parler aujourd’hui parce qu’il est arrivé dans mes mains pile-poil au bon moment et je sais que je ne suis pas la seule à avoir ce genre de réflexion. Il est donc toujours intéressant d’avoir à disposition des outils pour mener à bien cette réflexion et ce livre est d’une grande qualité.

Je voudrais terminer sur un point qui me tient à coeur. Lorsque j’ai partagé avec vous la photo de la réception du livre sur Instagram, j’ai été très touchée par la réaction d’une personne qui est aussi une de mes copines au sujet de cet ouvrage qu’elle considère comme étant malvenu alors qu’il existe des professionnels, comme elle, formés à l’orientation professionnelle. J’ai ressenti de la détresse dans son message qui aurait pu être perçu comme négatif. Je ne pense pas que ce livre intervient A LA PLACE des professionnels, mais plutôt en complément. En effet, certaines questions abordées dans le livre renvoient à des choses extrêmement intimes qu’on aurait du mal peut-être à aborder face à quelqu’un. Faire ce travail d’introspection sur soi-même demande aussi de se retrouver seul face à soi-même, sans que le regard de qui que ce soit se pose sur le fruit de nos réflexion, aussi bienveillant soit ce regard.

En revanche, je suis également convaincue par le rôle important des échanges physiques avec d’autres personnes qui ont été formées à l’écoute, au conseil et à l’orientation. Ces professionnels là sont indispensables aussi.

C’est pour cela que selon moi, les deux sont complémentaires : le livre pour une réflexion personnelle qui permet un peu de débroussailler le terrain et les professionnels de l’orientation pour conseiller la personne, lui permettre d’entrevoir toutes les possibilités individuelles qui s’offrent à elle (en terme de situation géographique par exemple).

Bilan
Points positifs :

– la mise en page dynamique qui donne envie d’aller plus loin dans sa lecture et sa réflexion

– la présence des citations inspirantes

– le tutoiement qui casse la barrière entre le lecteur et l’autrice

– les questions très pertinentes qui amènent la réflexion assez loin

Points négatifs :

– en ce qui concerne la double-page « visas », je regrette qu’elle ne soit pas détachable du livre afin de ne pas tout le temps revenir en arrière pour noter. Le fait d’avoir cette page à côté de soi tout en avançant dans la lecture aurait été un plus afin de ne pas devoir s’interrompre, perdre le fil de son idée, d’autant plus qu’à plusieurs reprises, il est demandé de retourner lire ce qui a déjà été écrit dans les timbres.

Conclusion.

Dans mon cas à moi, ce livre est arrivé à point nommé et il m’a fait beaucoup de bien. Les questions sont pertinentes et elles permettent d’aller voir toujours plus loin et d’avancer dans notre propre réflexion. Je retrouve dans cet ouvrage, la bienveillance qui m’est si chère, le fait que le jugement sur soi et par l’autrice ne soit pas permis.

Je ne peux que vous le conseiller si vous aussi, vous êtes à la recherche d’un ouvrage qui vous permettrait d’y voir plus clair sur ce que vous souhaitez faire de votre vie.

Livre offert par les éditions Eyrolles, merci beaucoup pour votre confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *