zoologie

L’anatomie du manchot empereur {+ document à télécharger gratuitement}

Après l’ours polaire et le phoque, intéressons nous maintenant au manchot empereur.

Avant toute chose, comme je l’ai expliqué dans les articles sur l’ours polaire et le phoque, je propose ces cartes aux enfants de la même manière : tout d’abord je leur demande de les observer et puis de me dire ce qu’ils voient sur chacune d’entre elles. Certains mots de vocabulaire sont déjà identifiés, comme les yeux par exemple, mais c’est aussi l’occasion d’en introduire de nouveaux et puis, bien entendu d’insister sur les mots précis. 

Lorsque les différentes parties du corps des animaux sont bien connues par les enfants, tour à tour, je leur propose de me montrer, sur la figurine de l’animal, où se trouve telle ou telle partie. C’est un petit jeu qu’ils apprécient énormément

J’ai choisi de faire un focus sur le manchot empereur parce que non seulement il est un animal emblématique de la banquise antarctique, mais aussi parce que j’ai prévu de visionner avec les enfants, le magnifique film « la Marche de l’Empereur » pour clore notre table de la banquise dans quelques jours. 

Le manchot empereur est un animal tout à fait fascinant je trouve. Il s’est parfaitement adapté et son organisation « au cordeau » est exécutée au poil de manière à ce qu’il puisse survivre dans un milieu aussi hostile que la banquise. 

Il existe plusieurs espèces de manchots, parmi elles, le manchot Adélie ou le manchot royal. Souvent, je m’aperçoit que dans les livres pour enfants, l’animal dessiné est un manchot empereur alors que le texte parle d’un pingouin, quel dommage vous ne trouvez pas ? Surtout que ces deux animaux sont totalement différents. 

L’une des principales différences est que le manchot empereur vit dans l’hémisphère Sud, en Antarctique plus précisément, d’ailleurs, il n’y a que très peu d’espèces animales dans cette région du globe. Le manchot empereur est un oiseau incapable de voler mais qui est en revanche un excellent nageur ! Le pingouin, au contraire, vit dans les régions autour du cercle polaire Arctique et lui sait voler ! 

Les ailes du manchot empereur ne lui permettent pas de voler, en revanche elles font de lui un très bon nageur, alors on peut dire qu’il possède des nageoires. Les deux termes peuvent être utilisés. 

La reproduction du manchot empereur est très particulière, enfin surtout en ce qui concerne la couvaison de l’oeuf, puisque la femelle pond un unique oeuf directement sur ses pattes et elle transfère l’oeuf sur les pattes du mâle. C’est une opération extrêmement délicate parce que si l’oeuf venait à toucher le sol, l’embryon qu’il contient mourrait très rapidement en raison de la température bien trop basse de la glace. 

La mère, affamée part pendant 2 mois à la pêche pendant que le mâle reste sur la banquise à couver l’oeuf, bien caché sous son repli de peau. Tous les mâles sont réunis et adoptent une position très caractéristique, recroquevillés les uns sur les autres pour garder un maximum de chaleur, essentielle à la survie des oeufs. A intervalles réguliers, les manchots qui sont sur l’extérieur du regroupement pénètrent à l’intérieur pendant que d’autres prennent leurs place ainsi ce ne sont pas toujours les mêmes qui sont sur l’extérieur. 

En règle générale, la mère revient au moment de l’éclosion de l’oeuf. Si ce n’est pas le cas, le mâle nourrit alors le petit avec des régurgitations en attendant le retour de la femelle. N’oublions pas que le mâle n’a rien mangé pendant tout le temps de la couvaison. Une fois que la femelle est revenue, elle nourrit son petit et c’est au tour des mâles d’aller manger. 

Quand les oisillons sont un peu plus grands, ils sont rassemblés en nurserie le temps que les parents aillent se nourrir. 


Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Le document est rangé dans la catégorie « hiver »

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *