Activités créatives, littérature jeunesse

Exploitation d’album – la moufle {+ documents à télécharger gratuitement}

Les deux enseignantes de Malo sont, comme moi d’ailleurs, persuadées de l’importance d’ouvrir l’école vers la famille, d’établir un lien entre ce qui se fait en classe et à la maison, parce que l’enseignement, l’éducation ne s’arrête pas à la sortie de l’école.

Depuis le début de l’année, elles proposent en prêt ce qu’elles appellent les sacs à raconter.

Mais qu’est-ce que c’est, le sac à raconter ?

Il s’agit d’un tote bag autour d’un album qui a été étudié en classe par les élèves. Dans le sac, il y a toujours l’album en question, et selon les thématiques, d’autres choses aussi. En règle générale, si l’on s’engage à prendre le sac à raconter, il faut réaliser avec l’enfant, une petite production.

Le premier sac à raconter que nous avons apporté à la maison était autour de l’album Gloups. Dans le sac, il y avait Gloups, mais aussi 2 autres albums autour de la thématique des monstres (Le Monstre et Zoé et les très gros monstres) et un Gloups plus vrai que nature, cousu par l’une des maîtresses. Le défi de ce sac à raconter est de prendre une photo de Gloups dans notre maison (il est allé manger nos figurines animaux sur la table de l’automne) et apporter un objet vert pour l’école (Malo avait réalisé un tableau vert en collant, sur une feuille cartonnée verte, plusieurs bricoles vertes : fil chenille, gommettes, paillettes, plumes …)

Le deuxième sac à raconter c’était celui de Pop Mange de toutes les couleurs, un album que nous aimons beaucoup à la maison et autour duquel nous avions déjà réalisé quelques activités (voir ici). Dans ce sac, il y avait aussi un autre livre sur les couleurs (dont j’ai oublié le nom), quelques petites figurines de dinosaures colorés et un carnet. Sur chacune des pages il y avait des silhouettes vierges de Pop avec ce petit texte « ………… soir, Pop est allé manger chez ………. Il a mangé ………………….. et il est devenu ……………. » Pop est venu chez nous tout le week-end cette fois-là, il a donc mangé trois fois à la maison, on a donc rempli 3 pages : il a mangé des framboises et est devenu rose (empreintes de doigts et encre rose), il a mangé du raison et est devenu violet (collage de fleurs de lavande), il a mangé des tomates et est devenu rouge (collage de brins de laine)

Pour le troisième sac à raconter, c’est « Trognon et pépin » qui était à l’honneur, avec en plus dans le sac 4 autres albums (Dans la Pomme, La pomme, j’aime les pommes et Une pomme pour deux), 3 grosses bouteilles de gouache (rouge, vert et marron), un carton de peintre avec une feuille Canson A3 et un pinceau, parce que le défi est de peindre un pommier. Malo a donc peint le tronc avec du papier alu trempé dans de la peinture marron, le feuillage avec ses empreintes de main vertes, et les pommes avec des empreintes de pommes coupées en deux et trempées dans la peinture rouge.

Encore un album qu’on adore dans le quatrième album : « le loup est revenu », avec 2 autres ouvrages (Le loup sentimental et Loup y-es-tu ?). Pour cette fois, pas de production créative, mais un jeu de loto autour des personnages de l’album, réalisé par la maîtresse.

Pour le sac à raconter dont je vais vous parler aujourd’hui, l’histoire est un peu différente. Déjà il faut savoir que Malo est dans une classe triple niveaux : les tout-petits, les petits et une partie des moyens. Le reste des moyens, dont fait partie Zélie, est dans une autre classe, avec les grands. Mais tous les après-midis, pendant la sieste des Tout-petits et des petits, les moyens de l’autre classe se rendent dans la classe de Malo pour faire des activités avec cette enseignante-là (ils appellent ça le décloisonnement).

Le sac à raconter autour de la moufle était donc réservé aux moyens (de la classe de Malo donc, la maîtresse de Zélie ne fait pas ce genre de chose). Mais comme tous les moyens de la classe de Malo l’avaient déjà emprunté, j’ai demandé si nous aussi on pouvait le prendre 😀 Forcément la maîtresse a dit oui, forcément j’étais ravie.

Alors, qu’y-a-t-il dans ce sac à raconter ? Eh bien il n’y a pas moins de 4 versions différentes de l’album « La Moufle », une moufle rouge cousue par la maîtresse et 5 marottes représentant les 5 animaux dans la version de l’album écrite par Florence Desnouveaux.

Mais comme ce sac n’était pas destiné à Malo, il n’y avait pas de mot dans le cahier qui expliquait le défi de ce sac ^^ Alors comme je ne voulais pas rendre le sac sans rien avoir produit, on a fait comme on fait d’habitude, on a laissé libre court à notre imagination.

Nous avons commencé par lire, en lecture offerte, les 4 albums. Pour le premier, celui écrit par Florence Desnouveaux, nous avons, en plus, utilisé les marottes pour raconter l’histoire, Malo a adoré. Avec Zélie nous avons beaucoup discuté des différences entre les ouvrages : les animaux présents dans chacune des histoires, la fin des histoires, la présence d’autres personnages … elle a été surprise de voir que pour un même conte, les histoires pouvaient être racontées différemment.

Et ensuite, nous nous sommes lancés dans les activités et pour cela, nous nous sommes penchés sur le livre écrit par Florence Desnouveaux

1. Classer du plus petit au plus grand. 

J’avais imprimé et plastifié les 5 animaux de l’histoire (la souris, le lièvre, le renard, le sanglier et l’ours) et j’ai demandé à Malo de ranger les animaux du plus petit au plus grand. Activité réalisée à la vitesse de l’éclair, c’est un exercice qu’il connaît et comprend parfaitement.

2. réaliser un album à compter. 

Au delà de la taille des animaux, j’ai vu à travers l’album, l’occasion de travailler le dénombrement. Au début il n’y a qu’un seul animal : la souris. Ensuite ils sont deux, puis trois, puis quatre et enfin, quand le cinquième essaie d’entrer, la moufle se casse. J’ai donc découpé des moufles en papier cartonné (6 par album à compter) ainsi qu’une double moufle en feutrine rouge pour faire la couverture de l’album à compter. J’ai collé, à l’aide de coller à textile 2 moufles sur la double moufle en feutrine et on a entassé les autres moufles en papier sur la moufle de droite.

J’avais préparé quelques étiquettes à coller : les chiffres de 1 à 5 et les animaux correspondant (5 souris, 4 lièvres, 3 renards, 2 sangliers et 1 ours) Et en observant bien le livre, les enfants ont réalisé leur album à compter. Sur la page de gauche, ils ont collé le chiffre. J’ai donc pu m’apercevoir que Malo reconnaissait les chiffres 1, 2 3, et sur la page de droite, ils ont collé les animaux en fonction de l’histoire. Au début la souris est seule (1), puis le lièvre la rejoint (2) …

Zélie a écrit au crayon le chiffre à côté de l’étiquette et a écrit également le nom de l’album sur la couverture.

Enfin j’ai assemblé le tout en agrafant, dans l’ordre, les moufles entre elles.

3. arts visuels : l’ours qui essaie d’entrer dans la moufle. 

Alors pour cette petite production, je n’ai pas cherché bien loin puisque j’ai trouvé l’idée sur le site Maternelle-Bambou ^^ Le gabarit de la moufle pleine à craquer et de l’ours se trouvent sur son site 🙂 

Zélie et Malo ont commencé par peindre la feuille cartonnée avec de la peinture bleue et une éponge. Quand tout était bien sec, j’ai collé l’intérieur de la moufle, une illustration où l’on voit les 4 animaux entassés, comme dans l’histoire, l’extérieur de la moufle, en feutrine rouge, par dessus, mais pas sur tout le tour histoire qu’on puisse la soulever, et l’ours à côté comme s’il ouvrait la moufle.

Les enfants ont quant à eux, réalisé et collé des boules de coton pour faire des flocons de neige.

4. comparaison d’albums. 

Parce que lorsque nous avions comparé, à l’oral, les 4 albums entre eux, Zélie avait vraiment pris plaisir, je lui ai proposé de remplir un tableau en collant les animaux qu’on retrouve dans chacun des livres. Elle a, d’elle-même, poussé le vice jusqu’à les coller dans l’ordre d’arrivée dans la moufle, j’ai trouvé cela très intéressant 🙂 Elle a donc été chercher les livres et a rempli son tableau à son rythme. Elle était dans sa petite bulle et je crois qu’elle a vraiment apprécié ce petit jeu.

Et enfin, un peu par hasard, Zélie s’est aperçue que dans sa bibliothèque, nous aussi nous possédions un exemplaire de la Moufle ! Nous nous sommes empressés de le lire, bien entendu !

Les enfants étaient fiers ce matin d’apporter toutes leurs productions à l’école pour les montrer aux maîtresses, peut-être que ce soir, je saurais ce qui était initialement prévu dans ce sac à raconter 🙂

D’ailleurs, je vais vous avouer quelque chose : ce soir, on récupère encore un sac à raconter ^^ 


Je vous propose de mettre à disposition en téléchargement gratuit l’ensemble des supports que j’ai réalisés pour les activités décrites ci-dessus. Vous retrouverez l’ensemble en cliquant ici, il vous suffira ensuite de vous rendre dans la section « exploitation d’album » et de cliquer sur les fichiers qui vous intéressent.

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂

2 Comments on “Exploitation d’album – la moufle {+ documents à télécharger gratuitement}

    1. Oui c’est super intéressant de comparer les histoires… En fait chaque auteur met sa petite touche à lui, dans la poésie de l’écriture ou dans sa vision des choses et ça rend la lecture unique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *