littérature jeunesse

10 femmes qui ont changé l’histoire du monde {Chut, les enfants lisent #123}

Eduquer ses enfants dans la bienveillance et le respect c’est aussi se battre sans relâche contre toutes les formes d’inégalités et en tout premier lieu contre les inégalités entre les femmes et les hommes.

A deux jours de la journée internationale des droits des femmes, j’ai eu envie de vous présenter un album que toutes les familles devraient posséder à mon sens, un album qui met en lumière 10 des femmes qui ont changé l’histoire du monde.

Avant de passer à la présentation de cet ouvrage absolument magnifique, pourquoi est-ce que je pense qu’il soit nécessaire d’éduquer nos enfants si tôt au respect de la femme ?

Si je vous dis que :
– les femmes passent 1 heure 30 supplémentaire par jour par rapport aux hommes à s’occuper des tâches domestiques
– 1 femme meurt tous les 3 jours osus les coups de son compagnon (ou ex-compagnon)
– 1 femme sur 10 déclare avoir été victime de viol
– en France l’écart de salaire est de 25% entre les femmes et les hommes
– 130 millions de filles ne sont pas scolarisées dans le monde
– 80% des femmes sont victimes de propos sexistes
– Au Vatican, les femmes n’ont ni le droit de voter, ni le droit de divorcer
– Au Guatemala, l’âge légal du mariage est de 16 ans pour les garçons et … 14 ans pour les filles
– En Russie, plus de 450 professions sont interdites aux femmes.

ça fait froid dans le dos n’est-ce-pas ?

Pourtant ,j’ai cette terrible impression que même si ces chiffres et ces informations choquent lorsqu’elles sont lues ainsi, le sexisme et les inégalités femmes/hommes sont devenues monnaie courante et entrés dans le quotidien de manière insidieuse.

A mon boulot par exemple, je suis parfois attristée, souvent outrée d’entendre les remarques de certains de mes collègues, les femmes comme les hommes d’ailleurs. Des remarques proférées par des hommes qui malgré tout ne se considèrent pas comme sexistes et pour lesquels, une petite blague grivoise ne peut pas faire de mal : « rohh c’est pour rire! », « t’as pas d’humour » … voilà ce que j’entends régulièrement.

Dans la société, c’est pareil ! d’ailleurs, on ne voit même plus tous ces propos sexistes : pour mieux vendre une moto, on va rajouter sur la publicité une jeune femme dénudée. On vend des jouets de filles et des jouets de garçons (d’ailleurs, il y a quelques mois j’avais déjà écrit un article sur ce sujet, ici), les rasoirs pour femmes sont plus chers que les rasoirs pour homme. Ce sont les mêmes produits, juste la couleur qui change

infographie prix produits masculins feminins
Source : le Figaro

On a tendance à ranger les enfants dans des « cases » dès le plus jeune âge. Une fille doit être sage et calme alors qu’un petit garçon « turbulent » c’est tout à fait normal. Ma fille, tu aimeras les princesses et les paillettes et tes jouets te permettront d’apprendre à bien t’occuper de ton foyer. Mon fils, à toi les jeux de guerre, tout ce qui a attrait au domaine scientifique et à la construction… 

Bref, c’est donc pour toutes ces raisons, et bien plus encore, qu’il est essentiel d’éduquer les enfants, dès leur plus jeune âge, à l’égalité entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons. 

L’ouvrage que je vous présente met en lumière 10 femmes qui ont changé l’histoire du monde : 

– Cléopâtre, l’une des plus grandes stratèges d’Egypte, une reine qui veut rendre sa gloire passée à son pays. 

– Elisabeth 1ère, reine d’Angleterre qui a modernisé son pays et entrepris la colonisation de l’Amérique du Nord. Elle ne s’est jamais mariée parce qu’elle voulait garder sa liberté.

– Nzinga Mbandi, Reine d’un territoire situé en Angola s’est soulevée contre l’invasion des colons portugais

– Olympe de Gouges, militante féministe française qui s’est battue tout au long de sa vie contre les injustices et qui est aussi l’autrice de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

– Cixi, celle qui a été la femme la plus puissante de Chine en modernisant son pays et en acceptant l’ouverture vers le monde occidental

– Marie Curie, scientifique de grand renom qui a découvert la radioactivité

– Annette Kellerman, actrice et nageuse australienne qui s’est battue pour que les femmes puissent porter des vêtements pratiques pour faire de la natation à une époque où montrer ses mollets était formellement interdit

– Joséphine Baker, la star américaine du music-hall connue également pour son entrée dans la résistance française pendant la seconde guerre mondiale et ses combats contre le racisme et la ségrégation raciale

– Frida Kahlo, cette peintre mexicaine aussi connue pour ses oeuvres d’art magnifiques que pour son caractère indépendant et anticonformiste qui la mèneront à lutter pour le droit des femmes

– Rosa Parks, l’américaine devenue le symbole de la lutte contre la ségrégation raciale dans son pays après avoir refusé de céder sa place à un blanc dans un bus. 

Elles sont artistes, scientifiques, femmes politiques ou simplement femmes, elles n’en sont pas moins des figures importantes dans l’émancipation de la femmes et des symboles de la lutte contre les inégalités, qu’elles concernent les sexes, mais aussi le racisme, les inégalités sociales … Elles ont mené toute leur vie un combat afin de faire reconnaître les droits des femmes et des minorités en règle générale, mais pas que … Elles se sont aussi battues plus personnellement pour être légitimes. Marie Curie par exemple n’est pas l’exemple féministe le plus frappant, pourtant, elle s’est donnée la possibilité d’étudier en venant en France comme elle n’avait pas le droit d’intégrer l’université en Pologne. C’est son courage d’abandonner son pays et sa famille, sa persévérance et sa détermination qui l’ont menée à devenir la scientifique la plus célèbre du monde. 

Je trouve ce choix de 10 femmes vraiment très bien pensé. Elles sont toutes si différentes de par leur histoire, leur place dans la société, leurs réalisations, leur métier, leur époque, leur pensée, leur situation géographique… mais aussi leur notoriété. Moi-même, je n’en connaissais que 8 de cette liste.

Le format de l’album est assez grand et il n’en aurait pas pu être autrement ! Ces femmes, LES femmes méritent un grand livre, tant au niveau de la taille que de la qualité. Et la qualité, est belle et bien présente :un texte juste, engagé et descriptif, un carton épais, des illustrations à couper le souffle, magnifiques et bourrées de détails, la présence de flaps sur chaque page pour découvrir derrière des objets qui caractérisent la personne, encore plus d’informations sur elle, sur son combat, sur ses victoires…

Certains diront que 10 femmes seulement recensées dans cet album c’est bien peu et que quand même, l’éditeur aurait pu faire un effort. Pour ma part, je trouve que c’est déjà un pas en avant que de proposer aux jeunes lecteurs ce genre d’album d’une très grande qualité, charge à chacun ensuite d’aller plus loin et de chercher de son côté d’autres femmes plus ou moins connues et de raconter leur histoire à leurs enfants. 

D’autres diront que quand même c’est bien honteux qu’il n’existe pas de tels livres sur les hommes qui ont changé le monde, qu’après tout, ils n’ont que des garçons alors un livre sur les femmes … à ceux-là j’ai envie de répondre que si l’égalité entre les femmes et les hommes existait vraiment, ce genre d’ouvrage n’existerait pas. Tant mieux qu’il n’y ait pas ce même livre pour les hommes parce que si vous partez à la recherche d’ouvrages traitant des grands scientifiques, des grandes découvertes, des grands monarques et dirigeants, des grands artistes, des grands sportifs (la liste est trèèèèèès longue^^), je mets ma main à couper que la parité entre les femmes et les hommes dans ces ouvrages n’est certainement pas respectée. Ainsi, mettre à l’honneur des femmes dans des ouvrages où aucun homme ne leur fera de l’ombre ça permet de remettre les choses en place et de faire connaître à un plus grand nombre de personnes ces femmes qui ont oeuvré pour la société. 

Je reste persuadée que pour que l’égalité entre les femmes et les hommes puissent réellement exister, il est nécessaire, essentiel, VITAL même qu’on éduque nos petites filles au fait qu’elles peuvent être ce qu’elles veulent, que leur parole vaut autant que celles des garçons, bref qu’elles soient leurs égales, mais aussi et SURTOUT qu’on éduque nos petits garçons au respect des filles, et des femmes plus tard, parce que ce sont ces petits garçons éduqués de la sorte qui deviendront ensuite ces hommes qui verront les femmes non pas comme une minorité mais bel et bien comme leurs égales 🙂 

Il me tenait à coeur de publier cet article à l’aube de la journée internationale des droits des femmes (et non pas pour la fête de la femme, ceux qui disent ça n’ont rien compris, on ne fête pas les femmes, on célèbre la lutte afin que les inégalités femmes-hommes cessent enfin !!!) afin de vous faire découvrir cet album très engagé, passionnant et hyper enrichissant. 

Il vous plait ? 

Ceci est ma cent-vingt-troisième participation au rendez-vous Chut les enfants lisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *