langage, Maria Montessori

autour des lettres et du graphisme à 2 ans et demi.

Dans moins de 2 mois, Malo fêtera ses trois ans.

Et si vous me suivez sur Instagram, vous savez que depuis plusieurs semaines il s’est littéralement pris de passion pour les lettres, l’écriture et dans une moindre mesure pour la lecture. Autant j’avais été surprise pour cet intérêt « brutal » avec Zélie, autant ici, c’est incomparable, c’est plus fort, c’est tout le temps.

Je suis persuadée que l’influence de sa soeur y est pour beaucoup. En fait, en y réfléchissant bien, Malo est baigné dans les lettres depuis le début de sa petite vie, pas étonnant qu’il s’y soit autant attaché.

Maintenant que j’ai identifié cette période sensible, charge à moi d’assouvir l’intérêt et le questionnement de mon enfant. Et c’est à ce moment qu’on se retrouve plutôt démuni ^^

Voici donc quelques idées de petits jeux et d’ateliers que Malo a récemment réalisés.

Tout d’abord, afin d’aborder les lettres, je trouve cela intéressant de s’intéresser en premier lieu aux lettres du prénom de l’enfant, voire même à son initiale. Malo a la chance d’avoir un prénom court et phonétique, c’est à dire que toutes les lettres se prononcent simplement (pas de graphème complexe!) Ma maman avait offert à la naissance de Malo des lettres en bois qui forment son prénom ainsi que celui de sa soeur. Nous les avions accrochées sur les portes de leurs chambres, ainsi, tous les soirs (je dis bien tous les soirs ^^) Zélie aimait qu’on lui détaille les lettres des deux prénoms. A l’époque nous faisions l’erreur de prononcer le nom de la lettre et non pas le son (zed -e -èl – i -e et èm-a-èl-o), aujourd’hui, j’ai pris le parti d’insister davantage sur le phonème et non pas sur le nom de la lettre. En fait pour être tout à fait précis, je dis à Malo : « ça c’est le « èm », il fait Mmmmmmm » de cette manière, il intègre non seulement le nom, mais aussi le son.

Tout récemment, alors que nous lisions « Le Pompon du Lapin » un soir avant de se coucher, j’ai bêtement constaté que Malo connaissait et surtout reconnaissait les lettres de son prénom dans un cadre différent que celui des lettres sur sa porte puisque sur la couverture il m’a montré tous les M, A, L et O du titre.

Quelques jours après, il me ramène un dessin qu’il venait de faire et me montre « là j’ai fait un U, là j’ai fait un S ». Et en effet, c’était grossier mais c’était bien ces deux lettres là.

Voilà donc comment j’ai compris qu’il était temps que je planche sur des activités sur les lettres pour mon petit bonhomme.

Avant de commencer à vous présenter nos activités, je vous conseille d’aller faire un tour chez Maman Nougatine, elle a rédigé ici, un article très intéressant concernant de petits ateliers autour des lettres du prénom de sa fille, comme d’habitude avec Cynthia, les idées sont lumineuses et très originales.

Nous possédons à la maison, un puzzle Alphabet en bois. J’ai utilisé les quatre lettres du prénom de mon loulou. Avant même que je ne lui demande, il a reconnu et énoncé spontanément les lettres. De mon côté j’ai juste insisté sur le son des lettres. Il s’est ensuite amusé à les remettre dans l’ordre pour former son prénom.

Et puis pour montrer que la place des lettres a son importance dans un mot, on a mélangé les lettres et on a lu les mots que ça donnait AMLO LOMA LAMO MAOL … Je n’ai pas insisté là dessus, Malo étant bien trop jeune, mais c’était très amusant.

J’ai ensuite sorti deux pistes graphiques : celles des traits verticaux et horizontaux et celles des traits obliques. Le graphisme tient une place très importante dans les activités grapho-motrices et pas seulement pour l’écriture. En fait, l’intérêt du graphisme est avant tout d’apprendre à l’enfant à maîtriser son geste.

Les pistes graphiques sont des matériels où un chemin est tracé, soit creusé dans la matière (ici le bois) ou bien matérialisé par des traits sur une feuille de papier. Avec son doigt, avec un stylet ou avec un crayon, l’enfant s’entraîne à suivre le chemin afin que son geste s’affine et devienne plus fluide. Il apprend notamment à doser sa force (quand on appuie sur son doigt/stylet/crayon le chemin est plus difficile à suivre).

Avec son doigt, puis avec le stylet, Malo a répété de nombreuses fois le dessin représenté sur les pistes. Je le laissais faire parce qu’ici c’est vraiment un entraînement sur la durée, on ne peut pas espérer qu’en utilisant 2-3 fois la piste graphique l’enfant soit capable de dessiner par la suite sur une feuille un créneau ou des montagnes ! Je lui ai juste donné deux consignes : la première était de ne pas trop appuyer sur son stylet et la deuxième d’essayer de faire le chemin en une seule fois, sans lever le stylet en cours de route. Cela implique de prendre son temps afin que la coordination main/oeil se fasse naturellement sans que l’un ne prenne le pas sur l’autre.

Lorsqu’il a commencé à se lasser des pistes graphiques, nous les avons rangées et à la place je lui ai proposé le plateau de semoule pour les tracés. ça c’est un peu le graal pour Malo ^^ il voit souvent Zélie l’utiliser, elle qui est en plein dans l’apprentissage de l’écriture cursive, sans pour autant qu’il ait, lui, le droit de s’en servir, vous pensez bien qu’il était trop content

Pour commencer, pas question d’écrire des lettres, mais plutôt de dessiner sous la consigne : « peux-tu faire un cercle? », « peux-tu faire plein de bâtons debout? »… j’ai tenté la double consigne : « peux-tu faire un rond et au dessus un bâton couché?  » mais c’était un peu complexe pour Malo alors j’ai vite laissé tomber. Etant donné son très jeune âge, le but n’est pas de le frustrer tout de suite mais de le laisser malgré tout s’amuser.

 

Je l’ai ensuite laissé dessiner librement et sans surprise il a voulu faire des lettres, surtout celles de son prénom. Pour le coup, je l’ai laissé faire seul. Il me montrait ses lettres et de mon côté j’insistais sur les sons (la mère relou ici ^^)

Voilà donc comment nous sommes entrés doucement dans le graphisme avec mon petit Malo 🙂 M’est avis que tout bientôt j’aurais d’autres activités à vous partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *