sciences et technologies

Les sciences amusantes avec le Coffret des Sciences Montessori d’Eyrolles

Le 22 mars dernier, c’était la journée mondiale de l’eau.

Pour l’occasion j’avais envie de proposer à Zélie et Malo quelques activités pour observer l’eau dans tous ses états ou presque. Et le coffret « Les expériences de sciences avec Montessori » a été mon meilleur allié. Aujourd’hui, je vous présente donc ce coffret écrit par Charlotte Poussin, éducatrice Montessori, ainsi que les expériences sur l’eau que nous avons réalisées avec les enfants.

Présentation du coffret.

Ecrit par une éducatrice Montessori renommée, Charlotte Poussin, et édité aux éditions Eyrolles, le coffret « les expériences de sciences avec Montessori » comporte quarante fiches afin que les enfants, de 3 à 12 ans puissent se lancer dans des expériences scientifiques très amusantes.
Grâce à ce coffret, il est possible de réaliser 34 expériences ludiques. Afin d’accompagner au mieux les parents, un petit livret est à leur disposition pour présenter Maria Montessori et son travail autour de la pédagogie enfantine. Plusieurs pages du livret sont également réservées aux enfants afin qu’ils puissent illustrer les expériences réalisées.

Le coffret est destiné aux enfants de 3 à 12 ans. Cela fait une belle fourchette d’âge. Cependant, tout est pensé pour que tout le monde s’y retrouve, à commencer par la présentation des expériences. En effet, chacune des fiches est construite de la même manière : un recto extrêmement détaillé avec la liste du matériel à utiliser, les étapes de l’expérience ainsi qu’une explication succincte sur le résultat de l’expérience. Et au verso, la même expérience mais illustrée pour être comprise des non-lecteurs (ou les tout-jeunes lecteurs) : un premier dessin pour la liste des ingrédients et un second pour illustrer la marche à suivre de l’expérience. Ainsi chaque enfant peut réaliser en autonomie l’expérience dont il est question. Je trouve cela très astucieux et vraiment parfait pour favoriser le besoin des enfants de « faire seul ».

Les expériences à réaliser traitent de sujets divers tels que les propriétés de l’eau ou de l’air, la botanique, l’électricité … Les fiches activités proposent quant à elles, de s’intéresser à la matière.

Les expériences autour de l’eau.

Nous avons réalisé 4 expériences, dont deux tirées du coffret et une qui n’a pas fonctionné.
Ici l’intérêt était de faire découvrir aux enfants différentes propriétés de l’eau à travers des petites expériences plutôt simples mais qui ont eu le mérite de sembler spectaculaires pour mes deux loulous.

1. ça flotte ou ça coule ?

Cela faisait plusieurs mois que je souhaitais proposer cette expérience aux enfants. Elle a surtout permis d’apprendre deux nouveaux mots de vocabulaire :
flotter : c’est-à-dire rester à la surface de l’eau
couler : c’est à dire tomber dans le fond.

En amont, j’avais préparé une quinzaine d’objets
– ceux qui flottent : une noix, un bouchon de liège, une allumette, un bâton en bois, une plume, une pince à linge en bois et un duplo
– ceux qui coulent : un caillou, une gomme, un élastique, une vis, une pièce de monnaie, un jeton de loto (en plastique avec un cerclage en métal), une clé et une attache-parisienne.
Tous ces objets étaient réunis et mélangés dans une petite boite. Les enfants ont tout d’abord nommé les objets et ont réfléchi sur la matière qui les composent. Puis, je leur ai demandé, ensemble de trier, selon ce qu’ils pensaient : est-ce que ça coule, est-ce que ça flotte ? comme dans toute expérience scientifique, cette étape s’appelle « poser une hypothèse« .

Puis, Malo a versé dans le saladier l’eau contenu dans la carafe (motricité fine, versé, vie pratique…) et chacun leur tour, un à un, ils ont posé un objet à la surface de l’eau en rappelant leur hypothèse : « je pense que celui-ci flottera/coulera »

Quand tous les objets ont été posés dans le saladier, nous avons comparé le résultat avec les hypothèses des enfants et nous avons verbalisé ce que nous avons vu. Les enfants m’ont ensuite aidée à ranger tout le matériel avant de passer à l’expérience suivante.

2. les pièces de monnaie.

Cette expérience n’est pas présente dans le coffret (en tout cas pas sous cette forme) et se propose plutôt sous forme de jeu
Le matériel utilisé est le suivant :
– un saladier
– une carafe pleine d’eau
– un petit pot
– des pièces de monnaie (nous avons utilisé des pièces de 5 cts.)

Malo a commencé par remplir le saladier avec l’eau contenu dans la carafe. J’ai ensuite délicatement posé le pot à la surface de l’eau et chacun notre tour nous avons posé dans le pot une pièce de monnaie. Celui qui fera couler le pot avec les pièces de monnaie aura perdu.

Ici on travaille davantage la délicatesse du geste, la concentration et la minutie, parce que deux raisons peuvent faire couler le pot : un geste trop brusque, et si ce n’est pas le cas, le poids de l’ensemble posé à la surface de l’eau. Le but était donc d’arriver à la deuxième raison.
Et c’est Malo qui a posé la pièce responsable 😀

3. la bougie ascenseur

J’avais très envie de réitérer cette expérience qui m’avais fascinée lors de ma formation Montessori. Pourtant, je n’y suis jamais arrivée devant les enfants ahah

Le principe était pourtant simple : on met de l’eau colorée dans un plat (à fond plat) (sur 2 cm de hauteur environ), on pose par dessus une bougie allumée et tout de suite, on pose par dessus un verre retourné.

Normalement (quand ça fonctionne quoi !) la bougie s’éteint et le niveau d’eau monte à l’intérieur du verre, ce qui fait monter la bougie (si vous avez choisi une bougie chauffe plat. Dans le cas d’une grosse bougie, seul le niveau de l’eau monte)
Chez nous, la bougie s’est bien éteinte, mais le niveau de l’eau à l’intérieur du verre a à peine monté. On l’a pourtant recommencé plusieurs fois d’affilée, rien n’y faisait, je n’ai jamais réussi … Tant pis ^^

4. L’arc-en-ciel dans un verre

Là, j’ai expliqué aux enfants que nous allions fabriquer un arc en ciel dans un bocal. Pour cela nous avons préparé 3 liquides
– de l’eau simplement colorée en bleu
– de la grenadine (rouge donc)
– et de l’huile (jaune).

Dans le grand bocal, j’ai versé tout doucement en maintenant le bocal incliné, les trois liquides dans cet ordre précis :
– d’abord la grenadine
– puis l’eau bleue
– et enfin l’huile.

J’ai reposé le bocal et j’ai demandé aux enfants ce qu’ils observaient : eh oui les couleurs ne se sont pas mélangées : elles se superposent : la grenadine en bas, l’eau bleue au milieu et l’huile au dessus. Les enfants se sont bien sûr contentés de cette explication, mais pour les plus grands, il pourra être utile de leur faire poser des hypothèses puis de leur expliquer que les trois liquides n’ont pas la même densité. On pourrait les mélanger avec un fouet par exemple. Mais au bout d’un certain temps, les superpositions de liquide se verront de nouveau.


Les enfants ont vraiment apprécié réaliser ou observer ces quatre expériences. Malo se contentait d’admirer et de s’extasier, Zélie quant à elle se questionnait, et me questionnait davantage. Les expériences scientifiques sont vraiment indispensables pour éveiller la curiosité des enfants pour le monde qui les entoure et grâce au coffret « les expériences de sciences avec Montessori« , il est possible de s’intéresser à un grand nombre de sujets.

A presque 5 et 3 ans, j’ai maintenant envie de leur proposer des expériences scientifiques de manière plus régulière, en essayant de les inclure aux tables thématiques qui rythment le co-schooling à la maison. Et pour qu’ils puissent garder une trace de leurs expériences, je mettrai très prochainement en place des carnets d’expériences.

 

Editions Eyrolles

Coffret offert par les éditions Eyrolles, merci pour votre confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *