apprendre en s'amusant, littérature jeunesse

L’odyssée des rivières {+ documents à télécharger gratuitement}

Lorsque j’ai réfléchi à nos activités printanières en lien avec la table des saisons, j’avais envie d’aller plus loin que nos activités de l’an dernier, à savoir : les papillons et les oiseaux. 

Je trouve qu’on parle énormément des animaux marins alors que les animaux d’eau douce sont un peu délaissés. Etant donné que nous avons la chance d’avoir une rivière qui coule à quelques mètres de notre maison, ainsi que des marais à plusieurs kilomètres, j’ai donc eu envie d’étudier avec les enfants tout cet écosystème méconnu et pourtant passionnant. Et nous allons même pouvoir lier la théorie à travers des activités « sur table » et la pratique avec l’observation directe de notre belle rivière ainsi qu’une balade dans les marais de l’Audomarois. 

Je crois que les éditions du Ricochet ont du lire dans mes pensées puisqu’est paru ce mois-ci, un superbe ouvrage qui s’intéresse justement à l’écosystème des rivières. 

Je ne vous fais plus l’apologie de la collection Ohé la Science que j’affectionne tout particulièrement, néanmoins, je vous invite à aller consulter mes articles antérieurs sur crottes de bêtes, chapeau les champignons, à vol d’oiseau, au Pôle Nord ou au Pôle Sud, la pluie et le beau temps, et une belle plante.

Côté mise en page, aucune surprise, on retrouve ce qui fait la qualité de cette collection : des illustrations à couper le souffle tant elles sont réalistes et semblent être des photographies prises sur le vif et un texte d’une grande précision mais qui reste malgré tout à la portée de nos petits loups. 

Bien entendu, l’écosystème des rivières, moi je ne maîtrise absolument pas ! j’ai donc bien pris le temps de lire le livre en amont avant de le proposer aux enfants et ce afin de pouvoir répondre à leurs questions que je savais nombreuses. Et je ne me suis pas trompée ^^ 

Ce que j’apprécie dans ce livre (et dans les autres de la collection), c’est le fait que les noms des animaux sont notés au dessus de l’illustration. Dans des animaliers, lorsque les enfants me demandent « c’est quoi çaaaaaa ? et çaaaaa? Il arrive parfois que je me retrouve sans voix, incapable de répondre. Ici ce n’est pas le cas et je trouve cela vraiment génial. L’adulte est accompagné dans sa lecture afin de pouvoir répondre au maximum aux sollicitations des enfants. 

Moi, j’aime bien lire ces ouvrages en trois temps. 

1. tout d’abord, j’admire les illustrations, les minuscules détails. En règle générale c’est la première lecture aussi des enfants. Ils ont scruté chacune des pages et ont décrit, avec leurs mots ce qu’ils apercevaient. Au delà du grand nombre d’espèces animales représentées, la flore est, elle aussi, bel et bien présente, après tout, elle fait aussi partie de l’écosystème. Toutes les illustrations sont remarquablement mises en scène. Zélie s’est par exemple inquiétée de savoir si les martres sur leur souche de bois allaient survivre à la crue de la rivière. Malo, quant à lui, s’est extasié en voyant le cycle de vie de la grenouille. Il a très rapidement fait le parallèle avec les figurines que nous possédons. Et c’est ce qui est génial avec cette collection, la lecture ne s’arrête pas à la fin des pages, mais il y a tellement de choses à faire pour aller plus loin ! 

2. ensuite je lis le texte. Le vocabulaire est très précis et c’est tant mieux. J’ai à coeur d’apprendre à mes enfants un vocabulaire clair afin qu’ils puissent s’exprimer au mieux. On le sait, un vocabulaire fourni permet à l’enfant de développer son langage oral et écrit. Bien entendu, Zélie et Malo étant quand même encore jeunes, je dois m’arrêter souvent dans la lecture afin de définir tel ou tel mot. En règle générale ils me demandent ce que signifie tel ou tel mot. Parfois c’est moi qui demande « tu sais ce que ça veut dire ça ? » S’ils le savent, ils le définissent avec leurs termes, s’ils ne savent pas, c’est moi qui joue le rôle du dictionnaire ^^ Au delà de la précision scientifique du texte, ce qui donne un cachet autrement plus intéressant c’est l’aspect poétique des tournures de phrases choisies. Je ne pense pas être la seule à trouver la nature si belle. Les textes de cet album rendent vraiment hommage à la beauté de la nature, à son aspect bucolique. C’est un parti-pris que je trouve intéressant et surtout très original. 

3. Enfin, nous recommençons la lecture en s’attardant sur les animaux que l’on rencontre au fil des pages. On regarde leurs attitudes, on essaie de se souvenir de leurs noms, parfois Zélie en lit quelques uns. Les animaux sont une passion pour mes enfants qui ne s’estompe pas. Ils ont toujours été attirés par les petites et les grosses bêtes, ils adorent les parcs zoologiques, les sorties à la ferme, les temps d’observations spontanée des insectes … Alors forcément, ils acquièrent des connaissances non négligeables au fil de leurs lectures et de leurs découvertes. Je suis parfois même surprises de les entendre discuter entre eux, ou bien de me décrire les illustrations qu’ils ont sous les yeux. « Maman, tu savais que le renard glapit ? C’est son cri » ou bien « tout le monde pense que le crapaud c’est le papa de la grenouille, mais c’est pas vrai hein ouai ? » J’ai aussi pu m’apercevoir que Zélie savait différencier la demoiselle de la libellule, cette dernière ne repliant pas ses quatre ailes lorsqu’elle est posée …

Au fil des pages donc, on part à la rencontre de cette faune foisonnante qui peuple nos rivières sans que l’en s’en rende compte : des poissons certes, mais aussi des mammifères qui viennent juste s’abreuver, ou bien qui s’installent à proximité, des insectes plus ou moins étranges, des oiseaux … 

Pour aller plus loin dans la lecture de cet excellent ouvrage, je me suis amusée à réaliser un fichier de cartes de nomenclature reprenant une grande partie des espèces animales aperçues au fil des pages du livre. 

Le fichier comporte 36 cartes. 

Avec Malo, nous nous sommes amusés à associer les cartes avec les illustrations du livre. Et c’est à ce moment là qu’on s’aperçoit de la finesse des détails des illustrations de Capucine Mazille puisque mon petit bonhomme n’a eu quasiment aucun mal à retrouver les dessins correspondant aux photos des cartes. 

Zélie n’a pas voulu faire cette activité « c’est pour les petits » m’a-t-elle dit, « c’est trop fastoche » (son expression du moment). Mais elle avait quand même très envie de manipuler les cartes alors je lui ai proposé de les trier selon les classes d’animaux. C’est un exercice tout-à-fait inédit pour elle, mais ça correspond à ses envies du moment puisqu’elle compare énormément les animaux entre eux, notamment ceux qui pondent des oeufs et ceux dont le bébé grandissent dans le ventre de leur maman, ceux qui ont des plumes et ceux qui ont des poils, et ceux qui ont la peau nue aussi… Elle se questionne sur les animaux qui ont des os et ceux qui n’en ont pas, mais cela est encore un peu abstrait pour elle. Bien entendu, elle n’arrive pas à retenir les termes mammifères, amphibiens, mollusques ou même invertébrés, mais petit à petit, à l’aide de ce genre d’activité de tri, elle prend conscience de la diversité des espèces présentes sur notre planète et le vocabulaire se fraye un chemin vers sa mémoire. 


Bon et comment ça fonctionne pour le téléchargement ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur  ce lien et vous accéderez à la page de téléchargement. Le document « animaux des rivières » est rangé dans la catégorie « faune et flore »

Bien entendu, cela va sans dire que si je mets mes documents à disposition, je vous demande de les utiliser dans un cadre strictement personnel. De plus, si vous les utilisez, cela me ferait grand plaisir que vous me citiez sur les réseaux sociaux et/ou sur vos blogs. Enfin, si l’on vous demande le document, ce serait très gentil de votre part d’orienter ces personnes vers cet article plutôt que de donner directement le fichier 🙂


Livre offert par les éditions du Ricochet, merci pour votre confiance ♥

Âge de Zélie au moment de l’activité : 4 ans et 11 mois
Âge de Malo au moment de l’activité : 2 ans et 11 mois

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en pensez.

Si vous utilisez mes cartes de nomenclature, vous pouvez me taguer sous vos activités, sur Instagram ou sur Facebook 🙂

2 Comments on “L’odyssée des rivières {+ documents à télécharger gratuitement}

  1. Holalala mais comment je vais encore te piquer le travail pré machė que tu proposes je l’ai vu à la librairie et je comptais le prendre mais je réfléchissais d’abord comment et quoi proposer pour le plus petit…et avec ces superbes cartes j’ai mes activités toutes trouvées pour lui. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *