apprendre en s'amusant, découvertes sensorielles

Les différents types de miels – dégustation scientifique.

Il y a un an et demi, j’avais proposé un atelier en famille de dégustation scientifique autour de la pomme. C’est une expérience que nous avions tous beaucoup apprécié, aussi j’avais prévu de réitérer l’opération, mais cette fois avec du miel.

La dégustation scientifique c’est quoi ? Eh bien il s’agit tout simplement d’étudier un produit à travers tous les sens. Le but est d’expliquer aux enfants qu’en général lorsqu’on mange un aliment, il n’y a pas que le goût qui entre en jeu mais un savant mélange de tous les sens :
– la vue : on préfèrera manger une assiette bien présentée, un aliment qui a une jolie couleur
– l’odorat : l’odeur, les parfums participent à l’expérience sensorielle lorsque l’on mange. Je suis certaine que vous avez déjà remarqué que lorsque vous êtes enrhumé, les aliments ont moins de saveur et du coup vous avez moins envie de manger.
– le toucher : les enfants par exemple aiment manipuler les aliments avec les doigts afin de les connaître et de les reconnaître.
– l’ouïe : saviez-vous que des recherches scientifiques sont menées afin de savoir quels bruits les consommateurs préfèrent ? cela intervient par exemple sur le croustillant des chips ou bien des céréales du petit déjeuner.

Il y a quelques semaines, lorsque nous sommes allés visiter la ferme aux abeilles, nous avons fait un crochet par la boutique et acheté 5 miels différents : du miel de lavande, du miel d’acacia, du miel de trèfle, du miel de châtaignier et du miel de miellats (le miellat c’est un liquide sucré que certains insectes produisent lorsqu’ils ingèrent la sève des arbres. Comme le miellat est sucré, les abeilles le récupèrent aussi)

La première étape a été d’observer les pots de miel. Que peut-on voir ?

Zélie a remarqué qu’il y avait des miels plus brillants que les autres. C’est le cas du miel d’acacia et de châtaignier. Et puis aussi que les couleurs n’étaient pas les mêmes. Alors elles les a classés du plus foncé au plus clair. Malo lui n’a pas voulu observer, il répétait sans cesse « et maintenant alors, on peut goûter ? » ^^
Zélie a voulu aussi les classer selon leur taille. Je lui ai expliqué que la taille du pot n’a aucun rapport avec le miel, mais que l’apiculteur conditionnait son miel dans différentes tailles de pot parce qu’il y a des clients qui consomment beaucoup de miel, d’autres beaucoup moins. Nous avons donc abandonné cette idée.

Nous avons également fait une petite recherche concernant les fleurs nécessaires pour réaliser les différents miels.

Fleurs, Lavande, Violet, Bloom, Pourpre
fleurs de lavande

Châtaigne, Arbre, Fleur, Aesculus
fleur de châtaignier

Acacia, Bush, Fleurs, Plantes, Nature
fleur d’acacia

Trèfle, Nature, Plantes, La Croissance
fleur de trèfle


miellat (ici de puceron)

Et puis on a attaqué ce qui allait être la partie la plus sympa de notre étude scientifique du miel : la dégustation.

J’ai pris une feuille de papier et un crayon afin de noter ce que nous allions observer.

Les enfants ont choisi chacun leur tour un pot de miel. Nous l’avons observé, nous avons nommé la couleur, la consistance. Puis nous l’avons senti et avons essayé de définir le parfum. ça c’est un exercice assez difficile. Et enfin, le graal : nous avons goûté les miels.

Il y a la technique de Zélie : approcher tout doucement la cuillère pour prélever une infime quantité de miel au cas où elle n’aimerait pas.

Et il y a la technique de Malo : plonger allègrement la cuillère pour en porter une pleine quantité à la bouche ^^ lui ne s’encombre pas de savoir s’il aime ou pas, puisqu’il aime tout ahah

Et voici ce que nous avons écrit sur notre feuille d’exploration :

Au final, nous avons vraiment passé un excellent moment tous les quatre. Nous avons remarqué que les différents miels n’ont pas tous le même goût et qu’ainsi on ne les consommera pas de la même façon. Par exemple, dans le thé, je n’aime pas mettre du miel de châtaignier parce qu’il est tellement fort qu’il passe au dessus des parfums du thé, je vais préférer le miel de lavande, beaucoup plus doux. En revanche, le miel de châtaignier, je l’adore sur les crêpes ! Miam.

Chacun son tour, nous avons donc choisi notre miel préféré : Zélie a choisi le miel d’acacia, Papa qui ne sait pas faire un choix a décidé de poser avec les miels de lavande, de trèfle et de miellat, Malo a choisi le miel de châtaignier mais un peu au pif je pense ^^ quant à moi, même si le miel de châtaignier reste mon préféré, je suis très agréablement surprise par le miel de trèfle que je n’avais encore jamais goûté.

Âge de Zélie au moment de l’activité : 5 ans
Âge de Malo au moment de l’activité : 3 ans

Si vous vous inspirez de notre dégustation scientifique, vous pouvez me taguer sous vos activités, sur Instagram ou sur Facebook 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *