littérature jeunesse

Les petits Sami et Julie : la lecture à deux voix {Chut, les enfants lisent #129}

Récemment, Malo et moi avons pu découvrir la toute nouvelle collection de livres parue aux éditions Hachette Education. Sami et Julie Maternelle est un ensemble de petits livres de lecture à deux voix.

Connaissez-vous la lecture à deux voix ? Quel en est l’intérêt ?

La lecture à deux voix est une étape ludique dans l’acquisition de la lecture autonome. En effet, lorsque l’enfant est lecteur, afin de lui faire découvrir le plaisir de lire et de l’aider à se concentrer sur une histoire, il existe des ouvrages où la partie de lecture réservée au parent et celle réservée à l’enfant sont matérialisées par des codes couleur. L’apprentissage de la lecture est difficile et de longue haleine, bien souvent, l’enfant se fatigue vite parce que cela lui demande de gros efforts. Passer par l’étape de la lecture à deux voix permet non seulement à l’enfant d’apprécier la lecture, mais aussi de se reposer le temps que le parent lise sa partie.

La collection Sami et Julie Maternelle intervient même encore avant ce système puisqu’il est destiné tout d’abord à l’enfant non lecteur, à un moment où celui ci s’intéresse aux mots, aux lettres. Ici pas de passage de lecture réservé à l’un ou à l’autre, mais des illustrations remplaçant des mots au milieu du texte. La suite, vous le devinez certainement : le parent lit le texte et s’arrête lorsqu’il y a un dessin et l’enfant prend le relais.

Mais où est l’intérêt allez-vous me demander ?

En fait il y en a plusieurs.

– l’acquisition d’un vocabulaire précis. La base de la lecture, c’est le langage, donc le vocabulaire. Il n’est pas possible d’imaginer qu’un enfant entre spontanément dans la lecture s’il son vocabulaire est limité.

– la concentration sur l’histoire. L’enfant n’écoute pas à demi-mot, comme il participe activement à la lecture, il est obligé de suivre le texte. Dans notre cas, j’ai pris l’habitude de suivre la lecture avec mon doigt, ainsi mes enfants savent quand c’est à leur tour  de parler, ils ne sont pas pris au dépourvu. Au début et à la fin de la lecture, je laisse toujours un petit temps pour que mes enfants puissent observer à leur guise les illustrations qui accompagnent l’histoire.

Et qu’est-ce que cette collection a de plus par rapport à d’autres ouvrages de lecture à deux voix ?

Tout d’abord, le format carré, facilement préhensible par les petites mains de Malo qui n’hésite pas à les trimbaler dans toute la maison et aussi dormir avec (ce qu’il fait avec tous les livres qu’il adore). On y retrouve les petits héros des livres de premières lectures : Sami, Julie et leur chien Tobi. Mais si dans les petits romans Sami et Julie ont 6-7 ans, ici ils sont bien plus jeunes, de l’ordre de 3-4 ans. Ainsi, les jeunes lecteurs s’identifieront facilement à Sami et Julie parce qu’ils ont le même âge et les mêmes préoccupations, et les enfants bien plus jeunes qui auront entre les mains ces livres de lecture à deux voix pourront eux aussi s’identifier aux petits héros du même âge.

Les histoires sont ancrées dans le réel et ça aussi c’est appréciable. Pas de personnage imaginaire ou d’événements improbables, tout correspond au quotidien de nos enfants et ainsi ils peuvent s’identifier plus facilement aux héros, à leurs émotions et aux situations rencontrées.

J’aime aussi le fait que le texte soit en écriture cursive, je crois que je n’ai pas introduit cette graphie assez tôt avec Zélie et du coup, elle est souvent très impressionnée lorsqu’elle doit lire un livre écrit en cursif. Ici l’enfant est donc tout de suite confronté à ce type d’écriture et même si l’on n’insiste pas sur la forme des lettres, naturellement l’enfant se familiarise avec elles.

A chaque page, il y a une petite question afin de voir si l’enfant comprend bien le texte. La réponse n’est pas donnée explicitement dans le texte, ou bien sur une page précédente. Il faut également parfois observer les illustrations pour y répondre. Le fait de proposer ces petites questions apporte vraiment un plus dans l’échange et la lecture active puisque le parent s’assure que l’enfant comprenne bien ce qui est lu, la trame de l’histoire. A la fin de l’histoire on retrouve ce qui fait aussi l’intérêt des romans de premières lectures des éditions Hachette (Sami et Julie, les classiques Disney ou les Montessori) : une double page pour aller plus loin dans la lecture.

Les éditions Hachette Education nous ont permis de découvrir trois tomes de cette collection qui en compte six pour le moment :
– Sami et Julie à la chasse aux oeufs
– Sami et Julie se déguisent
– le bain de Sami et Julie.

Devant l’engouement de mon petit bonhomme je me suis procurée les trois autres 🙂 

Les petites histoires sont aussi drôles que tendres ancrées dans le réel et le quotidien de nos petits loups et toujours abordées avec beaucoup de bienveillance.

Le premier est arrivé tout pile pour Pâques. Dans ce livre nous suivons la chasse aux oeufs dans le jardin de Papi et Mamie.

Dans Sami et Julie se déguisent, nos deux petits héros enfilent leur plus beau costume et se rendent au carnaval du centre de loisirs. Malo a immédiatement fait le rapprochement avec le carnaval de l’école.

Enfin, dans le dernier, on accompagne Sami et Julie dans leur bain, événement journalier qui rythme la vie de toutes les familles.

Voilà donc une collection pleine de promesse et qui présente un grand intérêt pour les enfants qui, doucement, à leur rythme, s’intéressent aux lettres et aux mots.

 Livres offerts par les éditions Hachette, Merci pour votre confiance ♥

Ceci est ma cent-vingt-neuvième participation à Chut, les enfants lisent 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *