littérature jeunesse

Le grand imagier Montessori des émotions {Chut, les enfants lisent #131}

Parce qu’apprendre à identifier, comprendre et accompagner ses émotions est indispensable, je suis toujours curieuse de découvrir les différents ouvrages qui permettent aux enfants de se familiariser avec leurs émotions.

La littérature de jeunesse regorge d’ouvrages à propos des émotions, aujourd’hui je vous présente l’album paru aux éditions Larousse : « le grand imagier Montessori des émotions ».

J’aime beaucoup la trame de l’ouvrage, puisque l’enfant est invité à découvrir la galaxie des émotions où chaque planète visitée correspond à une émotion. Pour accompagner le lecteur, c’est Lucas et Orion son chat qui feront les guides.

Lucas, notre petit héros est assez énervé, il s’est disputé avec sa petite soeur et comme d’habitude, il ne sait pas se contrôler. Orion, son chaton lui propose de l’emmener dans la galaxie des émotions pour l’aider à retrouver son calme. Après avoir fait son sac et préparé tout ce qui est nécessaire pour découvrir les émotions, les voilà partis à la découverte des émotions.

Le livre est divisé en 6 grands chapitres qui correspondent à 6 grandes émotions : la colère, la peur, la joie, la tristesse, la honte et l’amour. Ces 6 parties sont construites de la même manière :

1. Lorsque Lucas arrive sur la planète en question, il commence par décrire ce qu’il voit et ressent
2. puis Orion explique qu’il est nécessaire de laisser les émotions s’exprimer. A travers tout un ensemble d’outils, ils remplissent la carte d’identité de l’émotion : les déclencheurs, ce qui se passe dans le corps, ce qu’il nous arrive de faire quand on ressent cette émotion, ainsi que les degrés de la tristesse
3. Puis, une fois que l’émotion est identifiée, ils essaient de trouver des solutions pour la calmer : des activités, des petits jeux, bref des choses qui sont parfaitement faisables de chez soi. Tout est imagé afin que l’enfant comprenne bien le processus, les explications sont claires et parfaitement compréhensibles.
4. lorsque Lucas s’est libéré de l’émotion, il chercher alors des solutions pour aider ceux qui ressentent cette même émotion.
5. Lucas emplit ensuite la roue des choix pour chacune des émotions, cette roue agit un peu comme un pense-bête, avec toutes les techniques qu’on peut utiliser pour laisser l’émotion partir

Une fois que Lucas et Orion ont fini d’explorer toutes les planètes de la galaxie des émotions, ils rentrent chez eux et font le bilan de ce qu’ils ont vu et appris.

A la fin de l’album, il y a tout un ensemble d’outils à créer avec son enfant afin de l’aider à identifier et accueillir les émotions : une cocotte des émotions, un émotimètre (qui se présente comme un thermomètre gradué de 0 à 10), la roue des choix, le coussin de colère, le carnet à émotions et la boite à confiance.

Je trouve que cet ouvrage est vraiment bien construit et imaginé, à la croisée entre l’histoire, l’imagier et le cahier d’activités. Tout est fait pour qu’il y ait une véritable interaction avec l’enfant, afin que lui aussi s’imagine embarquer dans ce fabuleux voyage dans la galaxie des émotions.

Le seul bémol que je pose est le terme « Montessori » dont je ne comprends pas la présence. Selon moi, cet album n’a de Montessori que le nom et le fait que ce soit écrit en cursif. Alors certes, dans la pédagogie Montessori tout est fait pour permettre à l’enfant de prendre confiance en lui afin qu’il devienne un adulte serein, et cela passe par la connaissance des émotions, cependant, la présence d’un chat qui parle (= anthropomorphisme) et d’un univers « magique » ou tout du moins imaginaire (la galaxie des émotions) ne sont pas des éléments qu’on trouve dans la pédagogie Montessori.

Au delà de ce petit détail qui ne gêne en rien la lecture de cet ouvrage, je suis conquise par cet album qui aborde d’une manière assez originale les émotions. Zélie et Malo aiment le choisir et le feuilleter seuls ou me demander de le lire, surtout quand ils sont fort énervés, qu’ils ont besoin de se recentrer et de se calmer.

Ceci est ma cent-trente-et-unième participation au rendez-vous « Chut les enfants lisent« 

Livre offert par les éditions Larousse, merci pour votre confiance ♥

2 Comments on “Le grand imagier Montessori des émotions {Chut, les enfants lisent #131}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *