Friedrich Froebel, Ma vie de Maman

Le Spielgaben

Je vous préviens d’emblée, l’article qui va suivre promet d’être très long. Il faut dire que j’en ai des choses à raconter sur le Spielgaben.

Le quoi ?

Le Spielgaben, tout droit issu de la pédagogie de Friedrich Froebel, un pédagogue allemand du 19° siècle dont je vous parlerai plus en détails une prochaine fois ^^

Mais avant de vous présenter ce matériel plein de promesses, il est quand même essentiel de revenir aux sources : pourquoi a-t-il été créé ?

Froebel est à l’origine de ce qu’on appelle les « kindergarten » ou plutôt « jardins d’enfants ». Il est persuadé que pour que l’enfant puisse avoir un développent harmonieux il est nécessaire de lui présenter des objets aux formes simples. D’ailleurs, la sphère et le cube font tous les deux partie intégrante de ses recherches car pour lui, ils sont aussi contraires que complémentaires : la sphère représente le mouvement et le changement tandis que le cube représente l’équilibre et l’immobilité. Ces formes simples sont impératives pour aider l’enfant à se représenter le monde tel qu’il est.

C’est dans cette optique qu’il crée des « dons » (gab), au nombre de 13, que l’adulte donne à l’enfant afin qu’il puisse manipuler, organiser sa pensée, faire des analyses et développer son esprit créatif.

Le Spielgaben, signifie donc dons pour jouer.

Nous avons acquis ce matériel à la toute fin de l’année dernière. Cela faisait plus de 6 ans que je l’avais découvert pendant mes études (je suis diplômée en Sciences de l’Education) et j’ai franchi le pas l’hiver dernier et je me le suis offert. Après plus de 6 mois d’utilisation intensive, il est temps maintenant de vous le présenter et de vous en faire un petit retour.

Aujourd’hui, pour ne pas que cet article prenne des airs de romans, je vais donc vous présenter succinctement le Spielgaben, c’est à dire les 13 dons ainsi que le reste du matériel fourni et vous montrer comment nous l’utilisons à la maison.

Ce que j’apprécie avec le Spielgaben c’est l’interaction qu’il y a entre les dons : les couleurs sont toujours identiques, les formes ont toutes un rapport entre elles : le cube en bois est identique à la perle cubique … c’est un matériel que j’utilise beaucoup dans nos activités Montessori, parce que je retrouve chez Froebel (plus vieux que Maria Montessori), la rigueur et la réflexion que j’admire chez Montessori. Et puis, comme pour le matériel Montessori, la progression a du sens, et c’est en cela que Froebel a donné un ordre à ses dons : l’enfant découvre d’abord les solides (3D), puis les formes planes (2D), les lignes et enfin les points. Du plus large au plus précis

Le Spielgaben c’est quoi ?

Eh bien il s’agit d’une grande boite composée de 8 tiroirs (numéroté selon la pensée de Froeble), 2 plaques, des aimants à coller derrière le matériel (mais que nous n’utilisons pas pour le moment) et tout un ensemble de fiches (en anglais ahahah)

L’ensemble pèse très lourd, d’ailleurs chez nous, les enfants et mon mari ont pris l’habitude de l’appeler « le tabouret », mais il est extrêmement compacte parce qu’étant donné la quantité incroyable de matériels qu’il contient, tout tient dans ce petit meuble, qui une fois rangé, ne prend pas beaucoup de place. Chez nous il est donc à hauteur des enfants dans une niche de notre vaisselier.

Don n°1 : il s’agit de 6 balles de laine tricotées dans les 3 couleurs primaires et secondaires. Ce code couleur est présent dans tous les dons. Dans le tiroir, il y a également 6 fils de la même couleur et un chevalet qui pourra être utilisé avec d’autres dons. La balle est l’objet le plus simple qui accompagne l’enfant dans toutes ses découvertes depuis ses tout premiers mois. Ces balles permettent de travailler le symbolisme (elles deviennent des pommes par exemple) mais également la motricité (apprendre à lancer, à faire rouler …) on peut choisir de les utiliser seules, ou en lien avec d’autres dons, sur le chevalet ou pas.

Malo enfile des anneaux sur les balles en respectant les couleurs.

Don n°2 : à l’origine, le don n°2, tel qu’il a été pensé par Froebel,comprenait uniquement une boule, un cube et un cylindre. Dans le Spielgaben il y a 12 solides géométriques. Les trois initiaux (boule, cube, cylindre) possèdent des crochets afin d’être utilisés avec le chevalet. Ces solides sont idéaux pour la manipulation des tout-petits qui pourront expérimenter leur masse, leurs angles,  mais également pour les plus grands afin d’aborder les notions de géométrie par exemple.

Malo s’amuse à construire des maisons en associant les différentes pyramides (les toits) aux autres solides géométriques (les murs) selon la forme de leurs bases.

Don n°2b. C’est la prolongation du don n°2, c’est-à-dire qu’il a été créé après. Il s’agit d’un ensemble de perles dont les formes rappellent celles du don n°2. Les couleurs sont toujours les mêmes et il y a également plusieurs lacets. Ces perles sont idéales pour aborder les couleurs et les notions de formes. Ici nous nous en servons pour reproduire des algorithmes, trier les couleurs ou les formes…

Malo enfile les perles sur les tiges de couleurs correspondantes.

Dons 3 à 6 : dans le Spielgaben, les dons 3,4,5, et 6 sont tous réunis dans le même tiroir alors que dans l’idée de Froebel, ils étaient séparés. Mais étant donné qu’il y a le même nombre de pièces, il est tout à fait possible de suivre la progression de Froebel et de proposer aux enfants un don à la fois. Dans ces 4 dons, vous trouverez des formes de bois brut dont les tailles correspondent non seulement entre elles, mais aussi avec les autres dons. Je propose beaucoup à Zélie et Malo de manipuler ces dons, ils s’en servent pour reproduire des modèles (représentation spatiale) ou bien pour de la construction libre.

Zélie réalise un modèle de construction en 3D

Le mandala de Zélie

Le petit monde de Malo en utilisant les loose-parts Grapat

Don n°7 : le tiroir est divisé en 8 casiers accueillant chacun des plaquettes de type mosaïques de 8 formes différentes : le cercle, le demi-cercle, le carré, le parallélogramme (= le losange), le triangle équilatéral (3 cotés de la même longueur), le triangle isocèle (2 côtés de même longueur), le triangle rectangle (qui possède un angle droit) et le triangle obtus (avec un angle supérieur à 90°). Ces mosaïques sont idéales pour faire des mandalas (donc exprimer sa créativité), mais aussi pour travailler la géométrie : en associant deux demi-cercles, on fait un cercle, en associant deux triangles rectangles isocèles on fait un carré (je ne vous ai pas perdus ? ^^)

Don n°8 : ce sont des tiges de bois colorées de 6 tailles différentes. On peut s’en servir pour réaliser des constructions planes sans prendre en compte la perspective.

Don n°8b : dans la lignée du don n°8, celui-ci contient les mêmes tiges, de même couleur et de même taille, mais en plastique avec à chaque extrémité un petit embout. Cet embout sert à être inséré dans les boules en plastique qui font partie également de ce don et qui possèdent plusieurs trous. Ainsi, on passe des constructions planes aux constructions en 3D, les tiges représentant les arêtes et les boules les sommets des figures géométriques par exemple.

Si j’ai bien tout compris, initialement, n’existait que le don n°8 qui a ensuite été remplacé par le n°8b et il était possible d’acheter à part le n°8. Pour ma part, les deux étaient compris dans le Spielgaben.

Malo fait une forêt avec les tiges et les boules

Don n°9 : il s’agit de cercles en bois de trois tailles différentes et dans les 6 couleurs (rouge, bleu, jaune, vert, orange, violet) avec les demi cercles correspondants, ils sont parfaits pour aborder la notion de courbes alors que dans les dons précédents on ne s’intéressait surtout qu’aux lignes droites.

Malo enfile 2 anneaux sur chaque tige

Don n°10 : le tiroir est divisé en 9 cases accueillant chacune une couleur de pion (les 6 couleurs, le noir, le blanc et des pions en bois brut.

Zélie joue avec la symétrie

 

Malo recouvre les lettres de son prénom

Zélie écrit son prénom uniquement avec les pions

Pour utiliser tous ces dons, le Spielgaben comporte également deux plaques.

La première, en bois, a des rebords bien pratiques que ce soit pour se caler dessus lors de constructions ou pour éviter la chute des petits objets en cas de grande concentration. L’un des côtés est vierge, l’autre comporte un quadrillage. Il y a quelques petits aimants sur les bords de la plaque pour la poser sans problème par dessus le Spielgaben.

La deuxième est en plastique. La première face comporte un quadrillage dans lequel on peut mettre les pions tandis que la deuxième face est composée de trous (pour y mettre les tiges du don n°8b notamment) et de « rainures » dans lesquelles ont peut coucher les tiges des dons n°8 et n°8b afin de créer un dessin en 2D.

Enfin, le Spielgaben est livré avec sa bible, c’est à dire environ 500 pages, toutes en anglais et divisées en 6 grands chapitres :
– le premier détaille le matériel et son utilisation
– le deuxième propose des activités axées sur la nature
– le troisième est plutôt destiné aux activités mathématiques
– le quatrième contient des cartes avec des modèles pour réaliser des dessins, des formes, des constructions en mixant le matériel.
– le cinquième propose plusieurs activités diverses
– le sixième est un livret d’activités avec des consignes.

J’ai fait le choix de laisser le Spielgaben complet à disposition des enfants. Mais pour éviter qu’ils ne se sentent submergés par ce nouveau matériel, j’ai pris le temps de leur présenter chaque don un par un (mais pas dans l’ordre … shame on me !!) afin qu’ils puissent manipuler posément le contenu de chacun d’entre eux et surtout se l’approprier. Je pense que vous êtes d’accord avec moi que devant une grande profusion de jeux et jouets en tout genre, l’enfant se sent perdu et finalement ne joue pas vraiment. Ils ont donc fait connaissance avec les dons, et présentent des intérêts divers selon leur âge et leurs envies. Malo par exemple aime beaucoup manipuler les pions. Zélie quant à elle apprécie davantage les boules de laine et les solides géométriques. 

Aujourd’hui, ils n’hésitent pas à sortir une plaque et 2 ou 3 dons qui les intéressent. Ils reproduisent spontanément une activité dirigée réalisée précédemment, ou bien ils créent leur propre construction en faisant fonctionner leur imagination, ou encore me demandent une ou plusieurs fiches afin de reproduire les modèles proposés par Spielgaben. 

Bien entendu, il n’y a pas que Spielgaben qui propose à la vente les 13 dons de Froebel, je les ai vus en vente notamment chez Tangram Montessori (bien moins chers). mais ce qui a fait pencher la balance de mon choix vers Spielgaben plutôt que d’autres revendeurs des dons, c’est le fait que chez Spielgaben, tout est complet : on a les dons bien entendu, mais aussi le meuble pour les ranger, les fiches, les plaques, les aimants (même si on ne les utilise pas ^^). Mais bien entendu tout cela a un prix : 500$ sans compter les frais de port (environ 60$). 

Pour commander le Spielgaben il n’y a qu’une solution : passer par le site marchand. Vous pouvez y accéder en cliquant ici. Attention, tout est en anglais ahah

Bien entendu, mon but n’est pas du tout de vous pousser à acheter un tel matériel, je suis bien consciente qu’il s’agit là d’un budget non négligeable et pas à la portée de tous. Loin de moi l’envie de susciter également de la frustration. 

Maintenant, je pense que vous avez compris que je suis passionnée de pédagogies alternatives et que nous les utilisons au quotidien avec mes enfants, c’est pour cette raison que j’ai choisi de vous parler du Spielgaben, non pas pour vous dire « achetez-le c’est trop bien », mais plutôt pour mettre en lumière la pédagogie Froebel qui présente un intérêt tout particulier, de la même manière que je vous ai présenté la philosophie d’autres pédagogies passionnantes telles que Montessori, Waldorf, Mason, Freinet, Reggio (et dont vous pouvez retrouver mes réflexions dans l’onglet « pédagogies alternatives » présent en haut de ce blog). 

Mais la pédagogie Froebel est autrement plus riche, il n’y a pas que le Spielgaben et je ne vais pas tarder à vous présenter d’autres activités qui devraient tout autant vous intéresser. 

Quelques idées d’activités que j’ai proposées aux enfants associant plusieurs dons à la fois

Une petite abeille en suivant le modèle

une otarie toujours en suivant un modèle

Et puis une grenouille

Malo pose 3 pions dans chaque anneau

Paysage hivernal

Représenter les drapeaux européens

Le système décimal

 

Le cycle de vie de la grenouille

One Commnet on “Le Spielgaben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *