littérature jeunesse

Mon grand livre illustré : la Lune

Depuis qu’ils sont tout petits, Zélie et Malo sont fascinés par la Lune. Lorsque le soleil est couché, systématiquement, ils la cherchent dans le ciel, s’étonnent que sa forme soit différente selon les jours et qu’elle ne soit pas toujours à la même place.

Je suis donc heureuse d’avoir pu offrir à mes enfants cet ouvrage à la fois superbement illustré et comprenant une multitude d’informations permettant de répondre à toutes les questions de mes petits curieux, même celles qu’ils ne se sont pas encore posées.

la Lune, tout là-haut dans le ciel, te fait rêver ? Alors, observe-la de plus près, et découvre en même temps son histoire riche en légendes, austronautes et explorations.

Voilà une quatrième de couverture qui promet une lecture passionnante n’est-ce pas ?

Le parti-pris dans cet album est tout-à-fait intéressant et original. En effet, après quelques pages pour présenter la Lune telle que nous la voyons depuis la Terre et telle qu’elle est dans le système solaire, les auteurs se sont intéressés à la perception qu’ont les hommes depuis la nuit des temps à propos de la Lune, les croyances de chacun, les recherches des scientifiques, les grandes découvertes plus ou moins récentes.

Car avant mes enfants et les vôtres, la Lune questionne et impressionne depuis les plus anciennes civilisations. Aborder la présence de cet astre la nuit dans notre ciel sous le prisme de l’histoire et des légendes permet aux enfants de se situer dans le temps et de voir que les réflexions des hommes ont évolué au fil de l’histoire avec les avancées technologiques et les inventions.

Avant toute chose, cet album explique le ballet de la Terre autour du Soleil, puis de la Lune autour de la Terre. Il aborde aussi les différentes phases de la Lune. Mais tout ceci est abordé de manière très rapide, après tout ce n’est pas le sujet principal, il existe pour cela toute une multitude d’albums qui présente la Lune de manière scientifique.

Non, non, ici, nous faisons un saut dans le temps jusqu’à l’apparition des premiers hommes et leurs fantasmes à propos de cet astre. Chaque civilisation a créé ses propres légendes, pour donner un sens à ce qu’ils ne comprenaient pas, parce que les Hommes ont toujours eu ce besoin d’expliquer ce qui les entoure, de trouver des réponses, qui, aujourd’hui nous semblent loufoques, à ce qu’ils ne connaissaient pas. Et c’est passionnant de lire ces légendes pour comprendre les manières de penser, les croyances des différentes civilisations au fil de l’histoire.

Les peuples finlandais pensaient que la Lune, le Soleil et la Terre se sont formés après que les oeufs d’un oiseau géant se soient brisés. Dans certains pays, un rapprochement magique est fait entre la Lune et le lapin à travers des contes et des légendes passionnants. Et puis un jour on se rend compte qu’au delà de son côté magique, la Lune peut être utile aux hommes. En calculant le cycle de la Lune, certaines personnes ont commencé à mesurer le temps : les cycles lunaires correspondent alors aux mois.

Des métiers se sont alors créés pour observer la Lune et en savoir davantage sur cet astre qui fascinent tout le monde : ce sont les astronomes. Ainsi, le grec Anaxagore est le premier à penser que c’est le Soleil qui illumine la Lune et non pas les dieux, Plutarque lance l’idée que la Terre tourne autour du Soleil et que la Lune tourne autour de la Terre, la syrienne Mariam Al-Asturlabi invente l’astrolabe qui sert à mesurer la position de la Lune et des étoiles dans le ciel … Tous ces savants avancent ces suppositions juste en observant la Lune et le ciel, ils ne possèdent pas d’outils technologiques pour vérifier cela. Il faudra attendre plusieurs centaines voire milliers d’années pour que les avancées technologiques puissent confirmer que les réflexions de ces savants étaient les bonnes. Et les recherches sur la Lune prennent alors un nouveau tournant avec l’invention de la lunette astronomique. Dès lors, les travaux concernant l’astre lunaire se font de plus en plus nombreux et précis. Des noms comme Galilée, Harriot, ou Daguerre resteront dans l’histoire grâce aux découvertes dont ils sont à l’origine. Petit à petit, les hommes fantasment : maintenant qu’on sait que la Lune existe vraiment et qu’elle n’est pas un objet magique, peut-être pourrions nous alors nous y rendre ?

C’est ce qu’on appelle la course à l’espace, une sorte de compétition entre les deux nations les plus puissantes du milieu du 20ème siècle : l’URSS et les Etats-Unis. D’ailleurs il y a une double page tout-à-fait fascinante dans cet album, celle qui compare sous forme de frises historique les différentes étapes soviétiques et américaines dans la course à l’espace, jusqu’à une date précise, le 16 juillet 1969, date du décollage d’Apollo 11. On suit alors, en retenant son souffle toutes les étapes depuis le décollage de la fusée jusqu’au premier pas sur la Lune. Et c’est comme si on y était tant les descriptions sont précises.

Je trouve cela passionnant de pouvoir permettre à l’enfant de connaître les croyances et l’histoire de la découverte de la Lune. En effet, ces découvertes ont eu lieu parce qu’il y a longtemps, les gens qui observaient la Lune se sont posés des questions, comme le font nos enfants aujourd’hui, puis se sont donnés les moyens d’y répondre, tout d’abord grâce au côté magique des mythes et des légendes, puis de manière plus scientifique. C’est grâce à eux qu’aujourd’hui nous connaissons aussi bien cet astre et que nous pouvons répondre aux questions de nos loulous.

Merci aux éditions Usborne pour leur confiance ♥

Vous pouvez retrouver toutes leurs nouveautés sur leurs réseaux sociaux facebook et instagram 

One Commnet on “Mon grand livre illustré : la Lune

  1. J’ai moi aussi craqué pour ce livre au détour d’un rayon de ma librairie!
    Il se glissera dans un de mes sacs à histoire pour Noël…
    J’en profite pour te dire un grand merci pour la richesse de tes articles où j’aime me balader (me perdre un bon moment ^-^) et y piocher souvent de l’inspiration.
    Joyeuse journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *