Activités créatives

c’est la baleine qui tourne, qui vire …

🎶c’est la baleine qui tourne qui vire
autour de mon petit navire
Prenez garde à vos p’tits doigts
où la baleine les mangera
Aaahhhmmmm 🎶

Vous connaissez cette comptine à gestes pour enfants ? Moi oui, par coeur même ! Mes enfants la chantent tous les jours et elle a rythmé la route pour aller ET pour revenir de vacances ^^

Alors comme nous avons encore le nez dans nos activités maritimes, après le poisson et la méduse, j’étais obligée de leur proposer de réaliser une baleine 🙂

Matériel utilisé :


– 2 feuilles cartonnées bleues
– une feuille blanche
– de la gouache Cléopâtre (bleu pastel, bleu et blanche)
– des yeux mobiles (mon stock ne descend toujours pas 🤣)
– des strass autocollants bleus
– un dévidoir de scotch
– de la colle multi-usages Cléopâtre
– un bouchon
– deux ustensiles pour faire des effets de matière
– des paillettes bleues, blanches et argentées

Préparation :
En amont la préparation a été très rapide. J’ai découpé des rectangles dans la feuille blanche sur lesquels j’ai dessiné au crayon de bois des traits rapprochés mais pas sur toute la longueur

Réalisation :

Les enfants ont commencé par réaliser le fond de leur création : la mer. Le but était de créer des effets de matière en utilisant différents outils, mais aussi différentes couleurs de peinture. Avec la gouache de deux bleus différents et de blanc, ils se sont donc amusés à faire des cercles à l’aide des bouchons. Ils ont remarqué qu’en trempant d’abord dans une couleur puis dans une autre, les cercles étaient bicolores, ça leur a beaucoup plu. Une fois que le nombre de cercles les a satisfaits, avec les deux petits outils dentelés ils ont fait des vagues pour donner du mouvement à la mer.

Avant que la peinture ne sèche, j’ai proposé aux enfants de la saupoudrer de paillettes. Ils ont choisi leurs couleurs (au choix : bleu clair, bleu foncé, blanc ou argenté).

Pendant que tout cela séchait tranquillement, les enfants se sont attaqués aux fameux rectangles blancs qui serviront à représenter l’eau qui est expulsé par l’évent (le trou derrière la tête) de la baleine. Je leur ai proposé un petit exercice de découpage et de motricité fine. La règle était donc de suivre avec les lames de leurs ciseaux les traits que j’avais tracés sur les rectangles au préalable. Clairement ça a été une épreuve pour Malo ^^ La consigne a été bien comprise mais je sentais que les muscles de ses doigts ont vite fatigué. Je pense que, comme le découpage est une activité qui lui plaît, je vais lui proposer des plateaux de découpe pour l’aider à se muscler.

Une fois que les découpes étaient faites, les enfants ont enroulé les rectangles et ont collé les bords : les jets d’eaux étaient terminés.

Puis, nous sommes revenus sur la peinture avec pour mission de réaliser les baleines.

Avez-vous déjà remarqué que les empreintes de nos objets du quotidien pouvaient représenter plein de choses, dès lors qu’on fait un peu marcher notre imagination? J’ai par exemple remarqué que le dévidoir de sparadrap avait une silhouette de baleine, lorsque j’ai du soigner la vilaine coupure que Malo s’est faite il y a plusieurs jours. Comme la marque du sparadrap dépassait fort sur les bords (cela aurait fait une empreinte de baleine estampillée « urgopore » ^^) j’ai été vérifier si le dévidoir du scotch avait la même silhouette. Bingo !

Les enfants ont donc trempé un côté du dévidoir dans la peinture bleu foncé et ont fait 2 silhouettes sur leur feuille. Malo a tenu à utiliser le « petit » côté de notre dévidoir. Je trouve que l’empreinte laissée n’est pas aussi représentative que celle laissée par le « grand » côté, celui avec les dents. Mais Malo est ravi de ses baleines, c’est bien le principal.

Avant que la peinture ne sèche, ils ont posé 2 yeux mobiles, un sur chaque baleine, puis à l’aide de la colle multi-usages, j’ai fixé les jets d’eau au niveau de l’évent. Enfin, ils ont collé tout autour, des strass bleus pour illuminer leur création.

Et voilà le résultat !

Visiblement, cela ne leur a pas suffi, ils chantent toujours leur chanson à tue-tête, mais cette fois, avec leur dessin dans les mains ^^

Shopping du matériel utilisé :

Vous aimez ? N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en pensez.

Si vous vous inspirez de nos petits animaux marins, vous pouvez me taguer sous vos réalisations, sur Instagram ou sur Facebook 🙂

Voici d’autres idées d’activité sur le thème de la mer :
– un paysage marin avec des coquillages
– des animaux marins en playmaïs
– un poisson et une méduse en collage

Age de Zélie au moment de l’activité : 5 ans et 3 mois
Age de Malo au moment de l’activité : 3 ans et 3 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *