Jeux de société

Karuba

Il n’y a pas de secret, si mes enfants aiment autant les jeux de société c’est que moi j’en suis fan également. Mon homme beaucoup moins, mais il se plie volontiers lorsqu’on se lance dans des parties avec les copains. 

Karuba m’a été offert l’an dernier pour mon anniversaire par mon meilleur ami Alex et sa chérie Alexandra. Avant de connaître son existence (au jeu hein, pas à Alex^^) j’avais déjà eu un gros faible pour Karuba Junior acheté l’hiver dernier pour Zélie et dont on a enchaîné de nombreuses parties (je vous en parle ici). 

Karuba est annoncé à partir de 8 ans, mais il peut être aisément utilisé avant, si l’enfant a l’habitude des jeux de société. C’est un jeu de stratégie et de réflexion qui a une particularité : tout le monde joue en même temps, il n’y a pas de tour de jeu. Il est conçu pour être joué à 2,3 ou 4 joueurs maximum. 

quel long voyage en bateau! Vous êtes enfin arrivé sur l’île de Karuba! Vous allez pouvoir vous lancer à la recherche des trésors cachés… Menez correctement votre équipe d’expédition sur les chemins qui traversent la jungle, gardez à l’oeil les autres joueurs et surtout, déplacez-vous à temps ! Les premiers joueurs à trouver les temples pourront s’approprier les trésors les plus précieux

Voilà le résumé du jeu, à l’arrière de la boite. Alléchant n’est-ce-pas ? 

Je vous propose tout d’abord de regarder ce que contient la boite. 

– 4 plateaux de jeu : un pour chaque joueur.

– 4 lots de 36 tuiles numérotées de 1 à 36 : un lot pour chaque joueur. 

– 4 lots de 4 explorateurs en bois (jaune, violet, bleu et marron) et 4 temples (jaune, violet, bleu et marron) : un lot pour chaque joueur

– 4 lots de 4 trésors numérotés de 2 à 5 et de 4 couleurs différentes : jaune, violet, bleu et marron. Ils sont posés au milieu du jeu, à disposition de tout le monde 

– des pépites d’or et des cristaux de verre. 

**********          **********          **********

Comme je vous le disais, tous les joueurs jouent en même temps, cependant, l’un des joueurs est celui qui mène l’exploration, il aura un rôle différent des autres.

Chaque joueur installe devant lui son plateau et dispose tout autour les 36 tuiles rangées de 1 à 36, sauf le meneur de l’exploration. Lui il mélange ses tuiles et en fait une pile à côté de son plateau. 

Il faut ensuite installer les explorateurs et les temples. Les explorateurs se placent « aléatoirement » sur deux des faces du plateau : là où il y a la mer (c’est à dire en bas et à gauche). Les temples se placent « aléatoirement » sur deux des faces du plateau : là où il y a la forêt (en haut et à droite). Chaque explorateur et temple de la même couleur doivent être espacés d’au minimum 3 cases. En règle générale chaque joueur choisit de placer un couple explorateur/temple de la même couleur. 

Chaque joueur mène son équipe d’expédition. ça signifie qu’on ne joue pas pour 1 personnage, mais pour les 4 en même temps. Le but étant de ramener le plus grand nombre de point dans la partie. 

Pour cela, il faut amener les explorateurs jusqu’à leur temple (c’est à dire que l’explorateur violet doit aller jusqu’au temple violet). Le premier joueur à faire arriver un explorateur au temple de sa couleur remporte le trésor qui vaut 5 points. Le deuxième prend le trésor à 4 points … 

Juste après, je vous parlerai des tuiles à poser sur le plateau, mais j’en parle rapidement maintenant pour cette histoire de points. En effet, les tuiles peuvent également permettre d’avoir davantage de points. Sur certaines d’entre elles sont représentés des pépites d’or ou des cristaux. Lorsque les joueurs posent sur le plateau une tuile avec l’un de ces symboles, il pose alors sur cette tuile un cristal ou une pépite. Il pourra les récupérer  sur son chemin en faisant avancer ses explorateurs. 

Une pépite vaut 2 points, un cristal vaut 1 point.

Alors, comment on joue à tout ça ? 

Le meneur d’expédition retourne la première tuile de sa pile et annonce le numéro indiqué en haut à droite. Tous les joueurs, lui compris, doivent jouer cette tuile et aucune autre. Les joueurs ont plusieurs possibilités : 

1. ils placent la tuile sur le plateau. La tuile peut être placée n’importe où sur le plateau (mais il ne faut pas oublier qu’il faut faire des chemins pour mener les explorateurs aux temples) à une seule condition, la laisser dans le bon sens, c’est à dire avec le numéro en haut à droite. Il est interdit de tourner la tuile. En revanche il est possible de faire des « voies sans issue » : on peut poser côte à côte deux tuiles même si ça ne continue pas une route.  

2. ils ne placent pas la tuile sur le plateau et décident de faire avancer un de leur explorateur. Chaque tuile représente un morceau de chemin. L’explorateur peut avancer au maximum d’autant de cases qu’il y a de direction : 2, 3 ou 4 selon les tuiles. Si par exemple, un joueur décide d’utiliser une tuile « carrefour » donc avec 4 directions, il peut avancer son explorateur de 1, 2, 3 OU 4 cases. Pour ramasser les cristaux et les pépites, l’explorateur doit s’arrêter sur la case en question et ne pas juste passer au dessus. 

3. les joueurs peuvent aussi ni poser la tuile, ni faire avancer leurs explorateurs. Mais avouons le, c’est bien dommage ^^ 

Pour récupérer un trésor, l’explorateur doit passer DERRIERE le temple.

La partie se termine dans deux cas 

1. un joueur a récupéré un trésor de chaque couleur 

2. il n’y a plus de tuile à poser. 

Une fois la partie terminée, on compte alors les points. Pour rappel les cristaux valent chacun 1, les pépites valent chacune 2 et les trésors, ben c’est marqué dessus ^^ Celui qui a le plus de points a gagné la partie. 

Ce que j’aime dans ce jeu :

– la stratégie qu’on est obligé de mettre en place quasiment dès le départ pour optimiser au maximum les déplacements. Il faut prendre en compte les tuiles qui restent encore en jeu pour ne pas se retrouver bloqué à la fin et ne pas pouvoir faire avancer nos explorateurs 

– la réflexion pour fabriquer des routes les plus courtes et ainsi faire avancer plus rapidement les explorateurs

– chacun a sa tactique : certains vont tout miser sur les cristaux et les pépites, d’autres vont préférer emmener leurs explorateurs vers les temples. Il y a ceux qui décident de condamner un explorateur ou un temple (parfois c’est fait intentionnellement selon l’endroit où a été posé la tuile) et ceux qui mettent toutes les chances de leur côté. 

– tout le monde joue en même temps et ça c’est top ! pas d’attente

– il faut vraiment se concentrer parce qu’il faut bien entendu savoir quelle stratégie on utilise, mais aussi garder à l’oeil les adversaires pour voir où ils en sont dans leur jeu et ainsi savoir si on prend direct tel trésor ou si on a encore un peu de temps. 

Ce que j’aime moins : 

– le fait qu’on ne puisse y jouer qu’à 4. Enfin en soi ce n’est pas gênant, mais nous avons un groupe de copains où nous sommes 8, je ne peux donc pas leur faire découvrir le jeu (mais on ne se laisse pas aller hein, on en a beaucoup d’autres).

– sur la boite il est noté qu’une partie dure 40 minutes. En vrai c’est moins que ça, mais du coup je suis frustrée quand la partie se termine ^^ 

Enfin bref, vous l’aurez compris, j’adore ce jeu, vraiment très très beaucoup. Je le sors systématiquement quand on reçoit des amis (enfin, quand on n’en reçoit que 2 à la fois^^) ou quand on est invité à droite et à gauche. Je l’ai récemment fait découvrir à ma soeur et mes frères, et même mon père qui lui préfère laaaaaargement des jeux classiques (c’est un crack aux échecs) a enchaîné plusieurs parties. C’était drôle de jouer avec lui, ça faisait une éternité que ça n’était pas arrivé 🙂 

Alors, qui va se laisser tenter ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *